Menu
              
MAP | Publié ici le Mardi 1 Mars 2022

Mayara expose à une délégation libyenne l’expérience marocaine en matière de convergence entre l’action des institutions constitutionnelles et les autres instances publiques





Rabat – Le président de la Chambre des conseillers, Naama Mayara, a eu lundi à Rabat une entrevue avec une délégation du Conseil national des libertés publiques et des droits de l’Homme en Libye, lors de laquelle il a exposé l’expérience marocaine en matière de convergence entre de l’action des institutions constitutionnelles nationales et celle des autres instances publiques.
Un communiqué de la deuxième Chambre rapporte que cette délégation conduite par le président dudit Conseil, Omar Hamad Attiyallah Hijazi, a pris connaissance de l’expérience marocaine sur le plan de l’harmonisation et la convergence entre l’action des institutions constitutionnelles nationales et celle des autres instances publiques, ajoutant que M. Mayara a tout particulièrement mis en avant la coopération fructueuse entre la Chambre des conseillers et le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) qui a permis de promouvoir les droits humains dans le Royaume, toutes générations confondues.
La même source fait savoir que M. Mayara a souligné que le Maroc, à travers les institutions concernées et son expérience reconnue par la communauté internationale dans le domaine de la justice transitionnelle, est bien disposé à agir avec les frères libyens en faveur de la consolidation de la culture des droits de l’homme et sa promotion en faveur du peuple libyen frère.
Le président de la Chambre des conseillers a, par ailleurs, évoqué les efforts que le Royaume ne cesse de déployer, conformément aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, pour que la Libye retrouve sa force et sa stabilité de manière à remplir de nouveau son rôle de leadership dans la région, rappelant notamment la tenue de plusieurs rounds du dialogue libyen au Maroc qui est soucieux d’une issue rapide du conflit libyen et d’une réunification de l’ensemble des composantes de la Libye ainsi que l’édification d’un État démocratique fort, capable de répondre aux attentes et aux ambitions légitimes du peuple libyen frère.
Pour sa part, le président du Conseil national des libertés publiques et des droits de l’Homme en Libye, Omar Hamad Attiyallah Hijazi, a indiqué que cette visite de la délégation libyenne est motivée par le désir de s’inspirer de l’expérience marocaine dans le domaine des droits de l’Homme, relevant que le Maroc dispose d’une grande expérience en la matière et figure parmi les pays arabes les avancés dans le domaine et même sur le plan international.
Il a aussi affirmé que le Maroc est très attaché à la stabilité de la situation sur le plan des droits de l’Homme en Libye qui œuvre à leur promotion, soulignant que son Conseil est bien déterminé à réaliser cet objectif.
La délégation libyenne est en visite de travail au Maroc dans le but de découvrir l’expérience marocaine dans le domaine de la justice transitionnelle avec aussi au programme une tournée dans les institutions judiciaires et législatives ainsi que les institutions de gouvernance dans le Royaume.