Menu
              
Agences | Publié ici le Samedi 23 Avril 2022

Niger : léger remaniement ministériel, entrée de deux opposants




Deux opposants qui ont rejoint cette semaine la majorité au Niger, dont l’ex-chef de la diplomatie, Ibrahim Yacoubou, ont été nommés au gouvernement samedi lors d’un léger remaniement ministériel, décidé par le président Mohamed Bazoum, a annoncé le gouvernement.


Ibrahim Yacoubou est nommé ministre d’Etat avec le portefeuille de l’Energie et des Energies renouvelables au terme de ce remaniement, indique un communiqué du gouvernement.
Mahamadou Laoualy Dan Dano est, de son côté, nommé ministre de la Communication, chargé des relations avec les institutions.
Il remplace à ce poste Mahamadou Zada, emprisonné en début de semaine pour “détournement de fonds publics” présumé.
Tous les postes-clés (Défense, Intérieur, Pétrole, Finances, Affaires étrangères) du gouvernement formé en avril 2021 restent aux mains des militants du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS), au pouvoir depuis 2011.
L’entrée au gouvernement de ces deux hommes survient après que leur parti, le Mouvement patriotique nigérien (MPN, 6 élus au Parlement), a quitté cette semaine l’opposition pour rejoindre le camp de la majorité présidentielle.
Ex-adjoint du directeur de cabinet du précédent président Mahamadou Issoufou, M. Yacoubou, jugé “trop ambitieux”, avait été exclu du PNDS en 2015, accusé de fomenter un “projet” visant à “faire main basse sur les structures du parti”.
Il avait alors créé son propre parti, le Mouvement patriotique nigérien (MPN) et avait récolté 4,43% des voix à la présidentielle de 2016.
Il avait appelé à voter au 2e tour pour Mahamadou Issoufou qui avait été réélu pour un second mandat.



Tags : Niger