Menu
              
MAP | Publié ici le Vendredi 25 Décembre 2020

Nouvelles culturelles de Marrakech-Safi




Marrakech - L’Institut français de Marrakech organise tout au long du mois de janvier 2021, une exposition sur les voyages d’Ibn Battuta en bande dessinée.


Scénarisée par l’auteur tangérois Lotfi Akalay et dessinée par Joël Alessandra, cette exposition sur les explorations d’Ibn Battûta revient sur les pays emblématiques visités par ce voyageur mythique.

Son extraordinaire parcours retracé par Lotfi Akalay est ici mis en images par Joël Alessandra, tous deux auteurs de l’album "Les Voyages d’Ibn Battûta" chez Aire Libre.

En parallèle, de nombreux ateliers et animations sont proposés autour de l’exposition.

- L’institut français de Marrakech participe à la 5éme édition de la manifestation internationale "la Nuit de la lecture", organisée le 23 janvier prochain, par le ministère français de la culture avec comme thématique cette année "Relire le monde".

Au programme de cette manifestation culturelle figurent un concours de la lecture à voix haute, une lecture d’histoires le soir en pyjama, un atelier d’illustration, des jeux de société entre autres.

- Cinq années après l’effroyable drame qui a frappé la très talentueuse photographe Leïla Alaoui, l’Institut français de Marrakech expose du 16 janvier au 16 juin 2021 des photographies de sa mère Christine Alaoui.

Ces photos avaient été choisies par Leila Alaoui elle-même. 

Pour elle, il fallait en effet que sa mère expose ses œuvres. Elle s’était proposée de baptiser l’exposition "70s by Christina", un clin d’œil a  Yves Saint Laurent qui appelait sa mère Christina. 

- L’institut Cervantès de Marrakech projettera du 28 au 30 décembre courant, le court métrage "Quant j’étais petit" de la réalisatrice Elena Molina. 

Cette œuvre raconte l’histoire de Malone, le protagoniste de cette histoire, qui est une fable qui illumine l'avenir, et ce à travers la magie de l'histoire, l'ancienne capacité des histoires à nous apprendre à vivre et à grandir.

Elle met en exergue la réalité de l’enfance dans de nombreux pays africains qui est très éloignée de la réalité vécue par de nombreux autres enfants de la planète. La violence et l'impuissance, souvent inévitables malgré les familles, peuvent conduire à d'horribles réalités.





Facebook
Twitter
Mobile
Rss