Menu
              
MAP | Publié ici le Lundi 7 Février 2022

Réouverture de l’espace aérien: Des MRE fort comblés à leur arrivée à l’aéroport Mohammed V





Les Marocains résidents à l’étranger (MRE) étaient nombreux à attendre impatiemment le 7 février, jour de réouverture de l’espace aérien marocain, pour pouvoir regagner leur patrie, une décision tant attendue, après plus de deux mois de fermeture.
À leur arrivée à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, dans un des premiers vols de Air Arabia en provenance de Toulouse (France), des MRE n’ont pas caché leur grande joie de retrouver leur pays d’origine, leurs proches et leur famille.
Une fois arrivés, ils devaient présenter leur pass sanitaire et un test PCR négatif de moins de 48 heures, et subir un test antigénique sur place, dans un chapiteau aménagé pour la circonstance, conformément aux mesures préventives en vigueur.
Dans des déclarations à la MAP, à leur descente d’avion, les ressortissants marocains, qui étaient contraints de rester dans leur pays d’accueil en raison des restrictions de voyage liées à la crise pandémique, ont confié que leur plus cher souhait était de fouler le sol marocain le plus tôt possible.
Dans une déclaration à la presse, Mohamed Moussif, médecin chef de l’aéroport Mohammed V, a indiqué que le contrôle sanitaire aux frontières s’est adapté, conformément à la législation en vigueur et aux recommandations du ministère de la Santé et de la Protection sociale, en fonction de la situation épidémiologique internationale et nationale.
Au niveau national, le ministère de la santé a décidé que le contrôle se fait en deux étapes, la première juste après l’atterrissage de l’avion avec un contrôle de documents minimisant le temps d’attente et consistant en le contrôle du PCR et du pass vaccinal, a-t-il expliqué.
Les passagers sont ensuite invités à passer par la zone de test pour subir un test rapide et partir sans attendre, a-t-il ajouté, notant que dès que le test s’avère positif, le passager en est informé et tenu de se confiner, a-t-il ajouté.
Cette opération digitalisée fait gagner beaucoup de temps aux passagers, s’est-il félicité.
Le gouvernement avait annoncé récemment la réouverture à partir du 7 février de l’espace aérien aux vols au départ et à destination du Maroc.
Cette décision est intervenue conformément aux dispositions juridiques relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire et suite aux recommandations de la commission scientifique et technique en prenant en considération l’évolution de la situation épidémiologique dans le Royaume.
La troisième vague de l’épidémie de Covid-19 est entrée ces derniers jours dans une phase descendante au Maroc, avec une nette amélioration de la situation épidémiologique, avait assuré récemment le ministère de la Santé et de la Protection sociale.