Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Revue de la presse quotidienne internationale africaine

Publié le Jeudi 15 Juillet 2021 | MAP



​Addis-Abeba - Plusieurs sujets d'actualité font la Une de la presse africaine de ce jeudi qui focalise notamment sur les violences et pillages en Afrique du Sud, la situation au Tigray en Ethiopie et la scène politique au Kenya.


En Afrique du Sud, +Sunday Independent+ écrit que les appels pour déclarer l'état d'urgence en Afrique du Sud se sont multipliés suite aux violences et aux pillages que connait le pays depuis l'emprisonnement de l'ancien président Jacob Zuma.

Le journal souligne que la Chambre de commerce et d'industrie de Durban a exhorté le président, Cyril Ramaphosa, à déployer la Force de défense nationale sud-africaine (SANDF) et à déclarer l'état d'urgence alors que les troubles civils s'intensifient dans et autour de la ville.

Il ajoute également que l'ancien directeur national des poursuites pénales, Vusi Pikoli, a appelé le gouvernement à déclarer l'état d'urgence dans un contexte de troubles civils croissants, mettant en garde que très prochainement, le pays serait confronté à des pénuries de nourriture et de carburant dans certaines régions, ce qui conduirait à de nouveaux troubles civils.

Pour sa part, +HeraldLive+ fait savoir que le système de santé en Afrique du Sud a été affecté par les violences et les pillages qui ravagent les provinces de Gauteng et du KwaZulu-Natal.

Citant Frans Skosana, pneumologue dans un hôpital à Johannesburg, le journal écrit que «les actes de vandalisme en cours dans le pays ont entravé le déroulement normal des prestations de soins dans certains hôpitaux», soulignant que certains membres du personnel ont été empêchés par les émeutes de se présenter au travail.

Il rappelle également que les violences qui ont débuté dans la province du KwaZulu-Natal se sont étendues ensuite à d'autres provinces sud-africaines, notamment Gauteng, suite à l'emprisonnement de M. Zuma. La Cour constitutionnelle l'avait condamné, fin juin, à une peine de 15 mois de prison pour outrage à la justice, poursuit-t-il.

En Ethiopie, +THE ETHIOPIAN HERALD+ s'intéresse à la situation au Tigray en rapportant que les rebelles du Front de libération du peuple du Tigray (TPLF) ont violé le cessez-le-feu humanitaire unilatéral décrété par le gouvernement fédéral et attaqué ses forces stationnés dans les villes de Korem et d'Alamata.

Le journal qui cite un général de l’armée fédérale éthiopienne, souligne que le TPLF a profité du cessez-le-feu et tenté de lancer une offensive contre les forces fédérales à Raya dans le front sud du Tigray.

La communauté internationale et les Éthiopiens ont constaté de visu que le TPLF enrôle des enfants soldats, relève, d’autre part, le journal.

Revenant sur la pandémie de la Covid-19, le journal rapporte que le ministère de la Santé mène des études et des recherches sur l'émergence de la variante Delta en Ethiopie.

La ministre de la Santé, Lia Tadesse, a indiqué que les souches Alpha et Bêta du virus ont été confirmées par des tests précédents et qu'une enquête a été ouverte pour vérifier la présence du nouveau virus Delta dans le pays, souligne le journal.

Au Rwanda, +KT Press+ focalise son attention sur l'inauguration de l’ambassade de l’Etat du Qatar à Kigali, soulignant que cet évènement reflète la détermination de Doha de renforcer ces relations avec le Rwanda.

L’inauguration mercredi de l’ambassade du Qatar a été marquée par la participation du ministre rwandais des Affaires étrangères, Vincent Biruta, et l'ambassadeur de l'État du Qatar au Rwanda, Abdullah Bin Mohammed Al Sayed, écrit le journal, indiquant que les deux hommes ont exprimé leur volonté commune de hisser la coopération bilatérale à un niveau supérieur.

La publication note que le Rwanda et le Qatar ont signé, au cours des trois dernières années, une série d’accords de coopération touchant notamment les domaines du transport aérien, de l'investissement, du tourisme, de la fiscalité, des sports, de l'éducation, de l'agriculture et de la culture.

Le Qatar a consenti récemment d'importants investissements pour l’acquisition de 60% des actions du nouveau aéroport international de Bugesera, qui devrait contribuer à stimuler l'économie rwandaise et à renforcer le partenariat entre les transporteurs aériens des deux pays, Qatar Airways et Rwandair, ajoute le média.

Au Kenya, "Kenyans.co" se fait l'écho du démenti apporté par le ministre du Tourisme, Najib Balala, aux informations selon lesquelles il faisait partie d'une liste de ministres prévoyant de démissionner pour présenter leurs candidatures aux élections de 2022.

"Mon attention a été attirée par des informations alléguant que je démissionnerai bientôt de mon poste actuel de ministre du Tourisme et de la Faune, pour briguer un poste politique non spécifié lors des élections générales de 2022. Pour éviter tout doute, je tiens à déclarer catégoriquement que mon objectif est de continuer à servir le pays dans mon poste actuel et que je n'ai pas l'intention de briguer un poste électif où que ce soit au Kenya", a tenu à préciser le ministre, cité par le journal.

Des médias kényans ont avancé que le ministre Balala fait partie d'un nombre de responsables gouvernementaux qui envisageaient de démissionner pour se préparer aux prochaines échéances de 2022, note la publication.



Derniers tweets