Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Revue de la presse quotidienne internationale africaine


MAP - le Lundi 26 Juillet 2021 à 13:36 |

           

​Addis-Abeba - Plusieurs sujets d'actualité font la Une de la presse africaine de ce lundi qui focalise notamment sur les manifestations en soutien à l'armée fédérale en Ethiopie, l'assouplissement des restrictions de déplacement imposées par la Covid-19 en Afrique du Sud et le prolongement du confinement dans plusieurs villes au Rwanda.


En Ethiopie, +FANA BC+ revient sur les manifestations organisées dans plusieurs villes éthiopiennes pour soutenir les forces armées fédérales et dénoncer les actes du front de libération du peuple du Tigray (TPLF), désigné comme organisation terroriste par le Parlement éthiopien.

Des centaines de milliers de personnes ont exprimé dans plusieurs villes et villages leur soutien sans réserve à l'armée fédérale, écrit le média éthiopien.

De grandes manifestations ont été organisées dans les villes de Dire Dawa, Gondar, Jimma, Shashemene, Dessie, Debre Birhan et Injibara, ainsi que dans plusieurs localités de la région d’Afar au cours desquelles les manifestants ont salué la bravoure de l'armée fédérale et dénoncé les atrocités commises par le TPLF.

Les manifestants ont appelé la communauté internationale à condamner l’enrôlement d'enfants soldats par «l'organisation terroriste» du TPLF, ajoute le média.

De son côté, +THE ETHIOPIAN HERALD+ rapporte que la diaspora éthiopienne aux Etats-Unis va organiser de grands rassemblements pour dénoncer les ingérences dans les affaires interne de l’Ethiopie et manifester leur solidarité envers les Forces armées fédérales.

En Afrique du Sud, +Eyewitness News+ indique que le gouvernement sud-africain a décidé d'assouplir les restrictions imposées il y a près d'un mois face à la recrudescence des infections à la Covid-19 alimentée par le variant Delta.

Citant le président Cyril Ramaphosa, le journal relève que «sur la base des recommandations du Comité consultatif ministériel sur le Coronavirus, le gouvernement a décidé de passer du niveau de confinement 4 ajusté au niveau 3 ajusté».

Il précise que dans le cadre des nouvelles régulations qui entrent en vigueur avec effet immédiat, les déplacements interprovinciaux seront autorisés, les restaurants et salles de sport pourront rouvrir leurs portes et les rassemblements seront permis avec un maximum de 50 personnes à l'intérieur et 100 personnes en plein air.

Pour sa part, +City Press+ écrit que le Fonds monétaire international a appelé l'Afrique du Sud à redéfinir ses priorités de dépenses et accélérer les réformes pour favoriser une croissance économique inclusive au lendemain des émeutes meurtrières qui ont ravagé le pays.

Selon le représentant résident du FMI, Max Alier, ajoute la publication, le soutien social prévu par les autorités sud-africaines pour venir en aide aux entreprises et aux particuliers touchés par les violences constituent «une solution temporaire de fortune».

Ce qui s'est passé en Afrique du Sud est «une tragédie, mais en même temps, nous ne pouvons pas perdre de vue les réalités fiscales du pays» déjà fragilisées par le ralentissement économique et la crise sanitaire de la Covid-19, précise la même source en citant M. Alier.

Au Rwanda, les journaux locaux consacrent leur Une à la décision du gouvernement rwandais de prolonger le confinement, en vigueur dans la capitale Kigali et dans huit autres villes, jusqu'au 31 juillet pour contrer la troisième vague de Covid-19 qui sévit dans le pays.

Le quotidien +The New Times+ écrit que cette décision, annoncée dimanche, vise à consolider la diminution progressive de la proportion de tests positifs dans l'ensemble des tests de dépistage, précisant que le taux de positivité dans le pays s'élève aujourd’hui à 4,4%, contre 8,4% une semaine auparavant.

Son confrère +KT Press+ écrit que la capitale rwandaise Kigali reste l’épicentre de la pandémie dans le pays en concentrant plus de 50% des nouveaux cas de Covid-19 recensés dans le pays, citant des chiffres du ministère de la Santé.

La prolongation du confinement jusqu’à la fin du mois devrait permettre aux autorités sanitaires de reprendre le contrôle de la situation épidémique, estime la publication, rappelant que le gouvernement avait initialement décrété un confinement de dix jours, du 17 au 27 juillet.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 09:56 Maroc. Revue de presse quotidienne du 29/09/2021





Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss