Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Revue de la presse quotidienne internationale africaine


MAP - le Lundi 2 Août 2021 à 10:42 |

           

​Addis-Abeba - Plusieurs sujets d'actualité font la Une de la presse africaine de ce lundi qui aborde notamment la situation au Tigray dans le nord de l'Ethiopie, la dégradation de la situation des entreprises en Afrique du Sud et la visite au Rwanda de la présidente tanzanienne.


En Ethiopie, +THE ETHIOPIAN HERALD+ écrit que le front de libération du peuple du Tigray (TPLF), désigné par les autorités éthiopiennes comme «organisation terroriste», a perdu sa capacité face à l'armée fédérale et a dû recourir à la machine de propagande qui demeure sa dernière arme.

Le journal qui cite des universitaires, relève que «le groupe terroriste (allusion faite au TPLF) s’est engagé à propager des mensonges sur l'opération militaire» au Tigray en prétendant avoir repris le contrôle de plusieurs villes.

Le TPLF a utilisé des Photoshops et d'autres tactiques de manipulation pour justifier son « contrôle » sur des villes et institutions publiques, souligne le journal, notant que « le groupe criminel a utilisé les conflits ethniques comme moyen de rester au pouvoir plus de 27 ans ».

De son côté, +FANA BC+ rapporte que «Ethiopian Airlines» a fermement réfuté les allégations sans fondement faisant état de l'implication la compagnie aérienne dans le transport d'armes vers le Tigray.

La compagnie qui rappelle que tous les vols à destination et en provenance de la région du Tigray étaient suspendus depuis novembre 2020, note que bien que l'espace aérien ait été rouvert depuis un certain temps, elle assure des vols commerciaux en transportant des civils vers et depuis la région. « Cela fait un mois que l'espace aérien est à nouveau fermé. Nous n'avons eu aucun vol vers la région depuis lors, et aucun de nos avions n'a atterri dans la zone de conflit », souligne la compagnie citée par le média éthiopien.

En Afrique du Sud, +Business Tech+ revient sur la dégradation de la situation des entreprises dans le pays, notant que l'Agence sud-africaine des statistiques (Stats SA) a révélé que près de 1.000 entreprises ont été liquidées ou fermées durant le premier semestre de 2021.

Le journal précise que les liquidations d'entreprises ont connu ainsi une hausse de plus de 23% durant les six premiers mois de 2021, soulignant que 763 entreprises avaient été liquidées au cours de la même période de l'an dernier.

Il relève également que les secteurs de la finance, des assurances, de l'immobilier et des services aux entreprises ont été les plus durement affectés, représentant 32% de toutes les liquidations recensées durant le premier semestre de cette année.

Pour sa part, +Eyewitness News+ écrit qu'un total de 249 rhinocéros ont été tués en Afrique du Sud durant le 1er semestre 2021, soit une hausse de plus de 33% par rapport à la même période de l'année dernière.

Citant la ministre sud-africaine de l'Environnement, des forêts et de la pêche, Barbara Creecy, le quotidien signale que «l'assouplissement des mesures de confinement au cours des six premiers mois de 2021 a dû contribué à cette augmentation significative du braconnage de rhinocéros».

Par ailleurs, poursuit-il, le braconnage des rhinocéros constitue un défi majeur pour l'Afrique du Sud qui abrite près de 80% de la population totale de cette espèce. Leurs cornes sont prisées pour de prétendues «vertus» médicinales dans plusieurs pays asiatiques, alimentant les convoitises des braconniers notamment en Afrique australe.

Au Rwanda, +KT Press+ rapporte que la présidente tanzanienne, Samia Suluhu Hassan, est attendue lundi à Kigali pour une visite d'Etat de deux jours visant à renforcer les relations entre les deux pays voisins.

Le journal, qui cite un communiqué publié par la présidence rwandaise, indique que la dirigeante tanzanienne sera reçue par le président rwandais, Paul Kagame, au village d'Urugwiro, notant qu'il s’agit de la première visite de Samia Suluhu Hassan au Rwanda depuis son arrivée au pouvoir.

Son confrère +The New Times+ écrit que la visite de la présidente tanzanienne a été confirmée par un communiqué de la présidence tanzanienne ainsi que par l’ambassadeur du Rwanda en Tanzanie, Ernest Jumbe Mangu.

La présidente Suluhu Hassan entamera sa visite avec un entretien en tête-à-tête avec son homologue rwandais, indique le quotidien, ajoutant que les deux chefs d’Etat présideront ensuite une cérémonie de signature de plusieurs accords bilatéraux.

Mardi, le président Kagame et son homologue tanzanienne visiteront la zone économique spéciale qui abrite près de 120 entreprises, détaille la publication.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 09:56 Maroc. Revue de presse quotidienne du 29/09/2021





Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss