Revue de presse quotidienne internationale africaine du 01/09/2021

Publié le Mercredi 1 Septembre 2021 à 11:24 | MAP


​Kigali - Les assassinats de ressortissants rwandais en Ouganda et les violences sexistes en Afrique du Sud sont les principaux sujets traités et commentés par la presse africaine parue mercredi.


Au Rwanda, le quotidien +The New Times+ écrit que depuis la détérioration des relations entre Kigali et Kampala et la décision du gouvernement ougandais de soutenir des groupes rebelles rwandais, les conditions de vie des ressortissants rwandais en Ouganda sont devenues «très difficiles».

Selon le journal, les Rwandais installés dans ce pays d'Afrique de l’Est sont devenus visés par des campagnes d’arrestations arbitraires, d’enlèvement, d’expulsion illégale et d’assassinat.

Au cours des deux derniers jours, deux ressortissants rwandais ont été brutalement assassinés en Ouganda dans des circonstances mystérieuses, indique le journal, citant des proches des victimes

Le gouvernement rwandais avait mis en garde ses ressortissants contre tout séjour en Ouganda, les prévenant que leur sécurité ne peut être garantie dans ce pays voisin qui parraine des groupes armés hostiles au Rwanda, tels que le RNC et les rebelles des FDLR.

En Afrique du Sud, +Herald live+ écrit que les femmes sud-africaines continuent de supporter le poids des violences sexistes alors que le pays enregistre le taux de féminicide le plus élevé au monde.

«Il est plus dangereux d'être une femme en Afrique du Sud que n'importe quel autre endroit sur cette planète», relève le journal en citant la ministre de la Fonction publique et de l'administration, Ayanda Dlodlo , qui s'est exprimée à l'occasion de la célébration du mois de la femme.

Elle s'est demandé ainsi «comment se fait-il que l'Afrique du Sud, un pays qui a fait de grands progrès dans l'autonomisation des femmes, fasse partie des pays du monde où les femmes ne sont pas en sécurité et vivent dans la peur au quotidien».

Pour sa part, +Eyewitness News+ indique que la violence sexiste n'a pas cessé en Afrique du Sud, alors même que le pays célèbre le mois de la femme.

Une série de féminicides enregistrés dans le pays ont fait la Une des médias durant les derniers jours, rappelant que les femmes continuent d’être martyrisées par des hommes, qui sont souvent leurs conjoints ou des membres de leur famille, déplore le journal.

Il rapporte également que la police de province de Mpumalanga enquête actuellement sur une affaire de meurtre après la découverte du corps d'une jeune femme enceinte dans une rivière à l'est de la ville de Nelspruit.