Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Revue de presse quotidienne

Publié le Samedi 26 Juin 2021 | MAP



Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue samedi:


Libération:

Des ambassadeurs arabes à Dakhla pour prospecter les opportunités d'investissement. Une importante délégation d'ambassadeurs arabes accrédités au Maroc s'est rendue jeudi à Dakhla, afin de prospecter les opportunités d'investissement et les atouts économiques dont regorge la région. Cette visite, organisée par le Conseil régional Dakhla-Oued Eddahab, en coopération avec la Fondation diplomatique, s'inscrit dans le cadre d'initiatives visant à informer les représentants des délégations étrangères et les membres du corps diplomatique accrédités au Maroc de la dynamique de développement dans les provinces du sud en général, et la région de Dakhla-Oued Eddahab en particulier. La délégation comprend notamment les ambassadeurs du Royaume hachémite de Jordanie, du Royaume d'Arabie saoudite, du Sultanat d'Oman et de la République du Yémen.

Yaoundé : Le Maroc prend part à la table ronde des ministres africains de l'Habitat. Le Maroc a pris part aux travaux de la table ronde des ministres africains en charge de l'Habitat, du développement urbain et des finances qui s'est tenue via visioconférence depuis Yaoundé dans le cadre des activités de la 40ème Assemblée Générale Annuelle des Shelter Afrique. Organisée sous le thème "Quatre Décennies de Politiques de Logement Abordable en Afrique : Projection des quarante prochaines années", cette table ronde avait pour objectif d'explorer les conditions de mise en œuvre des logements à des prix accessibles dans les Etats membres de Shelter Afrique et de débattre des questions clés relatives aux nouveaux mécanismes de financement du logement abordable, indique jeudi un communiqué du ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'urbanisme, de l'habitat et de la politique de la ville.

Le Matin:

Opération Marhaba 2021: Ouverture à Rabat d'un centre d'accueil au profit des MRE. La Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l'étranger ouvre du 25 juin au 15 septembre 2021 un centre d'accueil dédié aux MRE, au siège de la Fondation à Rabat, dans le cadre de l’opération Marhaba 2021. "Des cadres spécialisés dans différents domaines notamment (juridique et économique) se mettront à la disposition de nos concitoyens de l’extérieur pour répondre à leurs besoins et à leurs requêtes", indique jeudi un communiqué de la Fondation, précisant que le centre sera ouvert du lundi au samedi (10H à 17H). Deux cadres spécialisés représentant la Direction générale des Impôts et celle de l’Agence nationale de la Conservation foncière seront présents au sein de la Fondation pour apporter assistance et conseil.

Maroc-Liberia: Signature d'une feuille de route et d'un accord de coopération. Le Royaume du Maroc et la République du Liberia ont signé une feuille de route de coopération pour la période 2021-2023 et un accord de coopération sur l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures. Ces accords ont été signés par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et son homologue libérien, Dee-Maxwell Saah Kemayah. La feuille de route définit le cadre de coopération multisectorielle entre les deux pays amis et marque leur ambition de renforcer leurs relations bilatérales, en se basant sur le respect mutuel et en développant un partenariat solide et une solidarité agissante.

Al Massae:

Le gouvernement adopte un projet de décret relatif aux cours de soutien pédagogique. Il s’agit d’un nouveau pas pour appuyer l’enseignement public. Ce décret vise à permettre aux élèves qui ne maitrisent pas les prérequis scolaires de base pour suivre leurs études, au niveau où ils sont, de bénéficier de cours de soutien à titre gracieux dans les établissements d'enseignement et écoles publiques avec tous les moyens à disposition. Il permet aussi aux associations de la société civile s'activant dans le domaine de l'éducation et de l'enseignement de contribuer aux cours de soutien selon les conditions et modalités prévues aux termes d'une convention de partenariat.

Vers la création d'un registre national de l'état civil. Ce registre sera mis en place en vertu du projet de loi N°36.21 relatif à l'état civil, présenté devant la Commission de l'Intérieur, des Collectivités territoriales, de l’habitat et de la Politique de la Ville à la Chambre des représentants, et qui tend à améliorer le secteur de l'état civil. Il vise plusieurs objectifs stratégiques et pratiques, dont l'élaboration d'une base de données nationale fiable de l'état civil, qui sera mise à la disposition des institutions administratives et sociales pour renforcer leurs capacités et améliorer la qualité de leurs services fournis aux citoyens. Il s'agit également de la création d'un registre national de l'état civil pour l'adopter comme outil essentiel de planification et de programmation des politiques publiques.

Assahra Al Maghribia:

Maroc: un potentiel de croissance "énorme". Le Maroc est un pays à possibilités de croissance "énormes" de par sa position géographique, a affirmé le directeur général et vice-président exécutif de la Société financière internationale (International Finance Corporation - IFC) - membre du groupe BM, Makhtar Diop qui effectuait au Maroc sa première visite de travail à l'étranger depuis sa nomination à ce poste en mars dernier. S'exprimant lors d'une rencontre avec le président de la CGEM, Chakib Alj, Diop a mis en avant les critères dont le Royaume dispose pour pouvoir élaborer des partenariats sur des marchés très compétitifs qui exigent et imposent des qualités très élevées. "Cette rencontre nous a permis de discuter de la coopération entre la SFI et le Patronat marocain pour pouvoir dégager des opportunités nouvelles en matière d'appui au financement des entreprises dans différents domaines d’activité aussi bien au Maroc qu'en Afrique", a-t-il fait savoir.

Al Ittihad Al Ichtiraki:

Le Maroc sera toujours aux côtés des institutions libyennes légitimes. Le Royaume du Maroc, conformément aux Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, se tiendra toujours aux côtés des institutions libyennes légitimes et soutiendra les efforts internationaux visant à résoudre la crise que traverse ce pays du Maghreb, dans le cadre de ce qui a été convenu entre les différentes parties libyennes, notamment la tenue des élections à leur date prévue, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita. "Le Maroc considère que l'organisation des élections doit être l'objectif principal de la prochaine étape en Libye", a souligné Bourita dans une déclaration à la presse à l'issue de ses entretiens avec le président de la Chambre des représentants libyenne, Aguila Saleh, mettant l'accent sur la nécessité de l'adhésion de toutes les institutions libyennes aux préparatifs de ces échéances pour qu'elles puissent se dérouler dans les meilleures conditions.

Affaire Omar Raddad : la défense dépose une demande de révision du procès. La défense de Omar Raddad, ce jardinier marocain condamné, puis gracié sans jamais être innocenté pour le meurtre de sa patronne Ghislaine Marchal, a déposé jeudi, une demande de révision du procès de l'une des plus célèbres affaires criminelles en France. Trente ans après, de nouveaux éléments, révélés récemment par le journal Le Monde, sont venus relancer cette affaire poussant la défense d'Omar Raddad, à déposer une nouvelle requête pour la révision de son procès. Un rapport établi en 2019 par un expert privé auquel a eu accès le journal français a conclu à la présence d'une trentaine de traces d'un ADN complet masculin n'appartenant pas au jardinier et trouvées dans l'une des fameuses inscriptions faites avec le sang de la victime qui désignaient Omar Raddad comme le meurtrier.

Rissalat Al Oumma:

Inauguration à Rabat du Bureau Programme de l'ONU pour la lutte contre le terrorisme et la formation en Afrique. Le siège du Bureau Programme des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme et la Formation en Afrique (ONUCT), le premier du genre sur le continent africain, a été inauguré, jeudi à Rabat. La cérémonie d'inauguration a été présidée par le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Etranger, Nasser Bourita, avec la participation, par visioconférence et en présentiel, de hauts responsables de l'ONU et de représentants du corps diplomatique accrédité au Maroc. La cérémonie a été retransmise en vidéo-conférence pour permettre aux participants à la 2ème semaine internationale de lutte contre le terrorisme à New York d’y prendre part et de suivre ses travaux.

Port Tanger Med : mise en échec d'une tentative de trafic de 6.000 psychotropes. Les éléments de la sûreté nationale du port de Tanger Med ont mis en échec, vendredi matin, une tentative de trafic de 6.000 psychotropes et interpellé un individu pour liens présumés avec un réseau criminel s'activant dans le trafic de drogues et de psychotropes. Le suspect (50 ans) a été interpellé juste après son arrivée à bord d’un bateau dans le cadre d’un voyage maritime en provenance d’un port espagnol, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué. Les perquisitions menées à l’intérieur du remorque du camion conduit par le mis en cause ont abouti à la saisie de 6.000 psychotropes de type "Rivotril".



Derniers tweets