Revue de presse quotidienne

Publié le Lundi 28 Juin 2021 à 11:22 | MAP


Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue lundi:


L'Economiste

Aéronautique: les industriels veulent se brancher énergie verte. La prochaine application des taxes carbone en Europe, prévue à partir de 2023, est une échéance de vie ou de mort pour les industriels du Royaume. Ces derniers commencent déjà à nourrir des inquiétudes justifiées d'autant que le Vieux Continent représente 65% des débouchés des exportations marocaines. Tant qu'ils sont exclus de la possibilité d'être connectés aux énergies propres, ils subiront une taxe qui ne manquera pas de grever leur compétitivité. Les opérateurs de l'industrie aéronautique ont déjà commencé à s'interroger sur l'intention du gouvernement de brancher enfin les unités industrielles aux énergies renouvelables pour leur éviter le contrecoup des taxes carbone.

Maroc-Egypte: crise sur fond de "triche". Depuis quelques semaines, les échanges commerciaux sont quasiment bloqués entre les deux pays. Et c’est le Caire qui avait ouvert les hostilités en activant des barrières non tarifaires devant les exportations marocaines au mépris de l’accord de libre-échange. Presque la totalité des produits se voient opposer une fin de non-recevoir. En représailles, le Maroc a notamment refusé le visa aux importations depuis l’Egypte. Certains exportateurs égyptiens trichent en délivrant de faux certificats d'origine à des marchandises importées en réalité de Chine.

Aujourd’hui le Maroc

Santé : 1.000 sièges supplémentaires à la rentrée universitaire 2021-2022. Qualification du système de formation, renforcement de la gestion régionale des ressources humaines, digitalisation et simplification des procédures…. Ce sont là les principales orientations du ministère de la santé pour assurer une gestion exemplaire des ressources humaines dudit département. Les grandes lignes du plan stratégique 2021-2022 de développement des ressources humaines dans le secteur de la santé ont été présentées lors de la clôture de la rencontre nationale sur la gestion des ressources humaines du département de la santé. Ce dispositif repose principalement sur la qualification du système de formation fondamentale et professionnelle à travers l’augmentation du nombre de sièges pédagogiques alloués à la formation des infirmières et des techniciens de santé au sein des Instituts Supérieurs des professions infirmières et techniques de santé (ISPITS) et les instituts relevant du Ministère de la Santé, lesquels devraient passer de 3.000 sièges en 2020 à 4.000 au titre de la prochaine rentrée universitaire 2021-2022.

Paiement de la taxe professionnelle: piqûre de rappel de la TGR. La Trésorerie Générale du Royaume (TGR) a rappelé aux contribuables, la possibilité de payer la Taxe Professionnelle à travers plusieurs canaux avant sa date d'échéance, prévue le 30 juin courant. "A la veille du 30 juin 2021, date de l’échéance du paiement de la Taxe Professionnelle et du bénéfice de l’annulation des pénalités, amendes, majorations, intérêts de retard et frais de recouvrement, la TGR rappelle à l’ensemble des contribuables qu’il est possible de payer 24h/24", indique samedi un communiqué de la TGR.

Le Matin

Enquête trimestrielle du HCP: Sentiment mitigé des chefs d’entreprises. Après une année 2020 très difficile pour la plupart des entreprises, 2021 amène son lot de nouveaux challenges : hausse des prix des matières premières, difficultés et hausse des prix dans le transport maritime des intrants en sont les éléments les plus visibles. Les chefs d'entreprises interrogés par le HCP sont donc très mitigés sur le premier trimestre 2021 tandis que le second amorce un début d’embellie. Malheureusement, c’est encore insuffisant pour faire repartir l’emploi.

Des experts américains à Laâyoune pour promouvoir l'anglais dans l’enseignement supérieur. La société américaine Mission Search International (MSI), leader dans la promotion de l’enseignement de la langue anglaise dans les universités de la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, a signé, vendredi à Laâyoune, une convention de partenariat avec l’Ecole supérieure de technologie (EST) de Laâyoune et la faculté polydisciplinaire d’Es-Semara. Cette convention vise à aider les étudiants de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, notamment des filières de médecine et des métiers paramédicaux, à améliorer leurs compétences en anglais en termes de rédaction, de communication et de prise de parole en public, à travers un programme d'excellence en langue anglaise.

L’Opinion

Reprise touristique: un vent d’optimisme pour les opérateurs? Après 15 mois de mesures restrictives, les Marocains de tous bords aspirent à prendre des vacances, à renouer avec la mère patrie et revoir leurs familles. En atteste le flux important des Marocains Résidant à l'Etranger ayant manifesté leur volonté de rentrer au pays dès l'annonce de l'ouverture des frontières et du dispositif spécial lancé sur Hautes instructions Royales. Une initiative qui implique la mobilisation de plus de 8 ferries et quelque 42 compagnies aériennes pour desservir 43 pays. Si les premiers permettaient de transporter près de 27.000 personnes par semaine, les deuxièmes assureraient, entre le 15 juin et le 30 septembre, 3,5 millions de sièges aériens, soit près de 3/4 de la capacité proposée en 2019, donnant ainsi une bouffée d'espoir aux opérateurs touristiques qui souffrent toujours des affres de la pandémie.

Des ambassadeurs arabes à Dakhla pour prospecter les opportunités d'investissement. Une importante délégation d'ambassadeurs arabes accrédités au Maroc s'est rendue à Dakhla afin de prospecter les opportunités d'investissement et les atouts économiques dont regorge la région. Cette visite, organisée par le Conseil régional Dakhla-Oued Eddahab, en coopération avec la Fondation diplomatique, s'inscrit dans le cadre d'initiatives visant à informer les représentants des délégations étrangères et les membres du corps diplomatique accrédités au Maroc de la dynamique de développement dans les provinces du sud en général, et la région de Dakhla-Oued Eddahab en particulier. La délégation comprend notamment les ambassadeurs du Royaume hachémite de Jordanie, du Royaume d'Arabie saoudite, du Sultanat d'Oman et de la République du Yémen.

Al Bayane

Lutte contre le terrorisme: l'ouverture à Rabat du Bureau Programme de l'ONU, un engagement du Maroc envers l'Afrique. L'ouverture à Rabat du Bureau Programme des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme et la Formation en Afrique (ONUCT) s'inscrit dans la vocation et l'engagement du Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, envers son Continent d'appartenance, a affirmé le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita. L'ouverture de ce bureau programme pour l'Afrique à Rabat "s'inscrit naturellement dans la vocation et l'engagement du Maroc envers l'Afrique sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI. Elle confirme le rôle du Maroc en tant que pôle régional, pourvoyeur de stabilité et de sécurité en Afrique de l'Ouest et au Sahel en particulier et sur le continent dans son ensemble", a-t-il indiqué dans une allocution à l'occasion de la cérémonie d'inauguration du siège de ce bureau, le premier du genre en Afrique.

Bourse de Casablanca. quid de l'investissement étranger. La part de l'investissement étranger en actions cotées en légère variation en 2020. La part de la capitalisation boursière détenue par les étrangers s'est élevée à 31,85% à fin 2020, pour un montant de 186 milliards de dirhams (MMDH), demeurant quasiment au même niveau que 2019 (31,94%), selon l'Autorité Marocaine du Marché des capitaux (AMMC). En valeur, les capitaux étrangers ont diminué de 6,9% passant de 200 MMDH en 2019 à 186,34 MMDH en 2020, précise l'AMMC qui vient de publier son rapport sur l'investissement étranger en instruments financiers au titre de l'année 2020, expliquant cette diminution par la dépréciation des prix des actions cotées composant les portefeuilles des investisseurs étrangers, l'indice Masi ayant baissé de 7,27%.

Libération

Le Maroc membre associé de la SEAMEO. Un nouveau pas dans le renforcement du positionnement du Maroc

dans la région d'Asie du Sud-Est. En effet, notre pays vient d'obtenir à l'unanimité le statut de «Membre associé auprès de l'Organisation des ministres de l'Education d'Asie du Sud-Est (SEAMEO), lors de la 51ème Conférence du Conseil de cette organisation tenue dernièrement. Le Maroc devient ainsi le premier pays arabe et africain à obtenir ce statut, confortant sa position en tant qu'interlocuteur privilégié dans la région pour les pays d'Asie du Sud Est. Cette nouvelle adhésion s'inscrit dans le cadre de la bataille d'influence engagée entre le Maroc et certains pays du continent comme l'Egypte qui se pose en carrefour entre l'Afrique, l'Asie et l'Europe ou le Nigeria qui se positionne comme plateforme vers l'Afrique de l'Ouest.

Politique pharmaceutique nationale: Vers le renforcement de la production locale. Les moyens de renforcer la production locale des médicaments, l'instauration d'une préférence nationale pour les médicaments et appareils médicaux produits au Maroc et la préservation et l'amélioration des procédures d'achat des médicaments pour le secteur public en termes de gestion et d'indépendance ont été examinés, vendredi à Rabat, lors d'un panel tenu dans le cadre des ateliers sur l’élaboration de la Politique pharmaceutique nationale (PPN) 2021-2025. A cette occasion, les participants ont mis l'accent sur la nécessité de garantir un approvisionnement suffisant en médicaments dans les secteurs public et privé, d'envisager la mise en place d'un Observatoire de veille dans ce domaine et de sécuriser les produits vitaux ainsi que ceux destinés à la vaccination et à la planification familiale.

Maroc Le Jour

Guelmim: Saisie de plus d'une tonne de chira, quatre individus interpellés. Les éléments de la brigade de la police judiciaire du district provincial de sûreté à Guelmim ont interpellé, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), quatre individus âgés entre 24 et 33 ans, pour leur implication présumée dans une opération de trafic international de drogue. Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les perquisitions effectuées suite à l'interpellation des quatre suspects ont permis de localiser une cargaison de drogue composée de 40 ballots de chira, d'une quantité totale de 1,036 tonne, enfouie sous le sable au niveau de la zone de "Touflit", relevant la commune Fask, à environ 45 km à l'est de Guelmim.

M'diq-Fnideq: Exercice de simulation de lutte contre les feux de forêts. Un exercice commun de simulation de lutte contre les feux de forêts au niveau des massifs forestiers de la préfecture de M'diq-Fnideq, a été organisé, samedi, afin de tester la préparation de tous les intervenants à l'opération d'extinction d'incendies. Cet exercice, supervisé par le Wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, et le gouverneur de la préfecture de M'diq-Fnideq, Yassine Jari, s'inscrit dans le cadre de mesures proactives visant à prévenir les incendies de forêt durant la saison estivale 2021, indique un communiqué de la préfecture.

Al Yaoum Al Maghribi

La résolution du Parlement européen sur le Maroc contredit les fondements et les exigences du partenariat arabo-européen souhaité. La résolution du Parlement européen sur le Maroc s'oppose de manière flagrante au principe du respect de la souveraineté des États et de la non-ingérence dans leurs affaires, et contredit les fondements et les exigences du partenariat arabo-européen souhaité pour faire face aux questions et défis communs, particulièrement la question de l’immigration, a affirmé, samedi au Caire, le président du Parlement arabe, Adel Abdel Rahmane Al-Asoumi.

Le Ministère de la Santé mise sur la qualification du système de formation et la digitalisation pour une gestion exemplaire des RH en 2021-2022. Le ministère de la Santé mise sur la qualification du système de formation, le renforcement de la gestion régionale des ressources humaines, l'adoption de la digitalisation et la simplification des procédures, afin d'assurer une gestion exemplaire des Ressources Humaines du département de la santé en 2021-2022, a affirmé le directeur des ressources humaines au ministère, Adil Zniber. Le plan stratégique 2021-2022 de développement des RH dans le secteur repose principalement sur la qualification du système de formation fondamentale et professionnelle à travers l'augmentation du nombre de sièges pédagogiques alloués à la formation des infirmières et des techniciens de santé au sein des Instituts Supérieurs des Professions Infirmières et Techniques de Santé (ISPITS) et les instituts relevant du Ministère de la Santé, lesquels devraient passer de 3.000 sièges en 2020 à 4.000 au titre de la prochaine rentrée universitaire 2021-2022, a-t-il expliqué.

Assahra Al Maghribia

Lancement de la campagne #b7arblaplastic pour la protection des environnements marins. La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement, présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, a lancé, samedi à la Marina de Bouregreg, une nouvelle édition de la campagne #b7arblaplastic pour la protection des environnements marins. Intervenant dans le cadre de la 22ème saison de Plages propres de la Fondation, cette campagne vise à sensibiliser les jeunes sur la nécessité de protéger les mers et les océans contre les rejets des déchets plastiques. Cette action concernera les 105 plages du programme Plages Propres de la Fondation.

Al Massae

Pêche: Hausse de la valeur des produits commercialisés de 28% à fin mai. Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés ont affiché, en termes de valeur, une hausse de 28% à plus de 3,6 milliards de dirhams (MMDH) durant les cinq premiers mois de l'année 2021, selon l'Office national des pêches (ONP). Le poids de ces débarquements s'est situé à 413.900 tonnes (T), en augmentation de 1% par rapport à fin mai 2020, indique l'ONP dans sa récente note relative aux statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc.

Al Ahdath Al Maghribia

Attijariwafa bank parmi les meilleurs laboratoires d’innovation financière dans le monde. Dans son classement « The Innovators 2021 », le prestigieux magazine américain Global Finance a désigné Attijariwafa bank parmi les meilleurs laboratoires d’innovation financière à l’échelle mondiale. Référence internationale dans le domaine de l’actualité financière, « The Innovators 2021 », récompense pour la 4e édition les innovations prônées, lancées et introduites par les institutions, les laboratoires et autres fintechs dans les sept régions du monde. Les rédacteurs en chef du mensuel anglo-saxon, avec la contribution d’experts du secteur, reconnaissent cette année Wenov by Attijariwafa bank, l’entité du groupe entièrement dédiée à l’innovation, comme une marque de référence dans le déploiement d’instruments d’innovation et entrepreneurial innovant permettant le développement de solutions bancaires ainsi que de nouvelles technologies et infrastructures numériques des plus inclusives.

Al Alam

Fès : L’USMBA première université au Maroc, selon un classement international. L’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah (USMBA) de Fès occupe la première place à l'échelle nationale, selon le dernier classement des jeunes universités (de moins de cinquante ans d’âge) du "Times Higher Education University Ranking". L'USMBA est suivie par l’Université Hassan II de Casablanca, l’Université Ibn Tofeil de Kénitra et Cadi Ayyad de Marrakech. Le palmarès des meilleures universités a été basé sur cinq indicateurs majeurs, à savoir la formation, la recherche, les citations, la visibilité à l’international et le transfert du savoir. Dans ce classement, qui regroupe 475 universités, l’Université de Fès apparaît dans la catégorie 201-250, un classement prestigieux qui illustre encore une fois, selon l’USMBA, '’son leadership scientifique et académique’’.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Fondation Mohammed VI des Oulémas africains: inauguration à Dakar du siège de la section Sénégal. La Fondation Mohammed VI des Oulémas africains a inauguré, samedi à Dakar, les locaux de la section Sénégal qui renforce l'implantation de la Fondation représentée dans plus d’une trentaine de pays africains. Equipés en matériels bureautiques et informatiques nécessaires, les locaux du siège comprennent, outre le bureau du président de la section, une grande salle de réunion ainsi que des bureaux affectés aux membres de la Fondation et aux différentes grandes familles religieuses du Sénégal.

La résolution du Parlement européen, une provocation et une politisation inacceptable des efforts du Maroc en matière d'immigration. Le parlement arabe a réitéré samedi son rejet catégorique de la résolution du Parlement européen sur le Maroc, soulignant que cette décision avec ce qu'elle comporte comme critiques et accusations sans fondement, constitue une provocation et une politisation inacceptable des efforts déployés par le Royaume pour lutter contre l'immigration clandestine. Dans une décision adoptée à l'issue de sa réunion d'urgence, tenue samedi au Caire, le parlement arabe a dénoncé l'ingérence du Parlement européen et son insistance à s'impliquer dans une crise bilatérale entre les Royaumes du Maroc et d'Espagne, laquelle peut être résolue par des moyens diplomatiques et des négociations bilatérales directes entre les deux pays.

Bayane Al Yaoum

Sahara: Le Maroc apprécie la position "claire et constante" du Liberia. Le Maroc apprécie la position "claire et constante" du Liberia concernant la question du Sahara marocain, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita. Le Liberia, qui a retiré sa reconnaissance de la pseudo rasd en 1999, a depuis marqué un soutien ferme à l’intégrité territoriale du Maroc et à sa souveraineté nationale, a souligné M. Bourita dans une déclaration à la presse à l'issue de ses entretiens avec le ministre libérien des Affaires étrangères, Dee-Maxwell Saah Kemayah Sr.

Rissalat Al Oumma

Kénitra: Interpellation d’une sexagénaire multirécidiviste pour possession et trafic de drogue. Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Kénitra ont interpellé, samedi, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, une femme âgée de 63 ans, pour son implication présumée dans une affaire de possession et trafic de drogue et de psychotropes. La suspecte, aux antécédents judiciaires pour des affaires de drogue, a été appréhendée au niveau de la gare de péage El-Mnasra, sur l'autoroute près de Kénitra, à son arrivée à bord d'un autocar en provenance d'une ville du nord du Royaume et à destination de Casablanca, indique la Direction générale de la sûreté nationale.