Revue de presse quotidienne

Publié le Mercredi 30 Juin 2021 à 10:51 | MAP


Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue mercredi:


Aujourd'hui Le Maroc

Economie marocaine: une croissance de 4,5% anticipée par la BERD en 2022.La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) livre son rapport sur les perspectives économiques régionales. Les anticipations faites pour le Maroc convergent vers une reprise solide de l’économie nationale. Les prévisions faites dans ce sens tablent sur un rebond de la croissance économique à 4,5% en 2021 après une contraction de 6,3% en 2020. Une estimation qui tient compte, selon la BERD, du succès relatif de la campagne de vaccination en cours dans le pays ainsi que d’une augmentation du tourisme.

Le Parlement s’apprête à valider le projet de loi-cadre sur la fiscalité. Après son adoption en Conseil des ministres, les parlementaires devront valider dans les deux semaines à venir ce texte avant la fin de la législature actuelle. Préparé en application des Hautes Orientations Royales et sur la base des recommandations des Assises nationales sur la fiscalité, tenues en mai 2019, ce projet vise à instaurer un système fiscal efficace, juste, équitable et équilibré, qui permet de mobiliser tous les potentiels fiscaux pour financer les politiques publiques, promouvoir le développement économique et réaliser l’inclusion et la cohésion sociales.

L’Economiste

Emploi: le défi de la transformation structurelle de l’économie. "Le Maroc doit relever un ensemble de défis spécifiques pour que le marché du travail contribue au développement et à la croissance économique, tout en générant des opportunités pour tous». Avec des think tanks marocains et le HCP, la Banque mondiale compte mener des recherches ciblées pour fournir des éléments qui aideront les décideurs politiques à relever ces défis du marché du travail. En attendant, l'institution de Bretton Woods a identifié des défis clés qui pourraient améliorer la performance du marché du travail. Le premier est l'accélération de la transformation structurelle pour créer des emplois plus nombreux et de meilleure qualité dans des secteurs à plus forte productivité.

Vaccin anti-covid: une petite minorité de sceptiques. Alors qu'au départ, l'opinion publique semblait sceptique quant aux vaccins anti-Covid, la dernière enquête de L'Economiste-Sunergia démontre le contraire. En effet, la vaccination, perçue comme la seule issue à la crise, fait de moins en moins débat dans le pays. Plus de 8 sondés par l'enquête sur 10 ont affirmé être favorables à la vaccination, dont 4% qui ne comptent se faire vacciner que si cela est obligatoire. Seuls 9% déclarent ne pas vouloir inoculer le sérum.

L’Opinion

Politique pharmaceutique: les dessous d’une réforme en gestation. Dans le sillage de la réforme globale du système de santé que le ministre Khalid Ait Taleb a esquissée, la refonte de la politique du médicament s'impose, après plusieurs années de dysfonctionnements en matière d'approvisionnement et d'accessibilité. Entamé vendredi, un débat national, mené par le ministère de la Santé, est censé déboucher sur un rapport final, traçant les contours de la nouvelle politique pharmaceutique du Royaume de 2021 à 2025 afin d'accompagner la mise en œuvre de la généralisation de la couverture médicale. L'enjeu est de reconstruire un marché du médicament capable de satisfaire la demande des 22 millions de Marocains qui bénéficieront de l'AMO.

Pour une relance décarbonisée de l’économie. A l’occasion du lancement, lundi, d’un partenariat vert entre le Maroc et l’Union européenne, Olivér Varhélyi, commissaire européen à l'Élargissement et à la Politique européenne de voisinage, a indiqué que les deux parties peuvent s’engager dans une relance économique qui permet de “reconstruire en mieux". “Le Partenariat vert Maroc-UE nous offre le cadre idéal pour adresser ainsi les questions stratégiques liées à la relance économique. Il place la durabilité au centre des politiques, contribuant en conséquence au développement d’une économie marocaine plus diversifiée, inscrite dans la compétitivité internationale, génératrice de croissance inclusive”, a-t-il ajouté.

Le Matin

L’embellie se poursuit pour les télécommunications. Après un bon exercice 2020, le secteur signe un premier trimestre 2021 en hausse, selon les derniers chiffres publiés par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (Anrt). Une évolution qui a profité en premier lieu au segment Internet avec un parc en croissance annuelle de 16%, atteignant 30,6 millions d’abonnés. Il a grossi de 4,2 millions sur une année, enregistrant un taux de pénétration de 85%. «Dans ce segment, l’Internet mobile reste le moteur de cette croissance puisqu’il réalise une hausse annuelle de 15,90% pour s’établir à 28,49 millions d’abonnés», indique le régulateur du marché.

La CEN-SAD salue l’inauguration au Maroc du siège du Bureau du Programme des Nations unies pour la lutte contre le terrorisme. La Communauté des États sahélo-sa-hariens (CEN-SAD) a salué l’ouverture au Maroc du Bureau du Pro-gramme des Nations unies pour la lutte contre le terrorisme et la formation en Afrique (ONUCT), dont le siège a été inauguré par Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger. «Par cet acte, les Nations unies réaffirment leur détermination à aider les pays africains, singulièrement ceux de l’espace sahélo-saharien, dans la lutte contre le phénomène du terrorisme», indique la CEN-SAD dans un communiqué.

Maroc Le Jour

Signature d'un protocole d'accord dans le domaine de l'emploi et de la protection sociale entre le Maroc et la Tunisie. Un protocole d'accord dans le domaine de l'Emploi et de la Protection sociale a été signé, lundi à Tunis, entre les ministères marocain de l'Emploi et de l'insertion professionnelle et tunisien des Affaires sociales. En vertu de ce mémorandum, les deux parties se sont mises d'accord sur l'échange des compétences professionnelles, des expériences, des programmes et des études dans les domaines de la législation et la réglementation du travail, de la santé et de la sécurité professionnelle.

Industrie: hausse des prix à la production en mai 2021. L’indice des prix à la production du secteur des "Industries manufacturières hors raffinage de pétrole" a enregistré une hausse de 0,4% au cours de mai 2021 par rapport à un mois auparavant, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP). Cette évolution résulte de la hausse de 1,6% des prix des "Industries alimentaires", de 0,8% de la "Métallurgie", de 0,3% de l'"Industrie chimique" et la "Fabrication d’équipements électriques" et de 0,1% dans le "Travail du bois et fabrication "d’articles en bois et en liège", précise le HCP dans une note d'information relative à l'indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière (IPPIEM) de mai 2021.

Libération

Le Maroc, terre d'accueil pour résoudre les différends entre les parties libyennes. Le chef du gouvernement d'union nationale en Libye, Abdelhamid Dbeibah, a affirmé, lundi à Rabat, que le Maroc a été toujours une terre d'accueil pour résoudre les différends entre les parties libyennes. "Le Royaume a été toujours une terre d'accueil pour résoudre nos différends, surtout à travers les rencontres de Skhirat (première étape) qui a abrité les discussions politiques les plus difficiles entre les parties libyennes", a souligné Dbeibah dans une déclaration à la presse à l'issue de ses entretiens avec le président de la Chambre des Représentants, Habib El Malki, tout en saluant les efforts déployés par le Maroc, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, en vue de soutenir l'édification des institutions et d'aider à surmonter les différentes crises.

L'Union des avocats arabes réitère son soutien total à l'intégrité territoriale du Royaume et son rejet de toute atteinte à la souveraineté marocaine. L'Union des Avocats Arabes a réitéré son soutien total à l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc et son rejet de toute atteinte à la souveraineté marocaine. Dans un communiqué publié à l'issue des travaux de sa première session de 2021, tenue les 25 et 26 juin à Damas, le Bureau permanent de l'Union a salué la proposition marocaine "sérieuse et démocratique" d'autonomie des provinces du Sud du Royaume.

Al Bayane

El Otmani réaffirme le soutien agissant et continu du Maroc à toute solution au dossier libyen. Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a réaffirmé, lundi à Rabat, le soutien agissant et continu du Maroc à toute solution consensuelle au dossier libyen. Lors d'un entretien avec le chef du gouvernement d'union nationale en Libye, Abdelhamid Dbeibah, El Otmani a souligné que le Maroc aspire à la réussite des prochaines échéances électorales en Libye, indique un communiqué du département du chef du gouvernement. Il a également exprimé sa satisfaction de la visite de Dbeibah à la tête d'une importante délégation libyenne au Maroc, ajoutant qu'elle constitue une occasion pour donner un nouvel élan aux relations bilatérales et à la coopération à tous les niveaux.

L’exportation des fruits et légumes confrontée à plusieurs contraintes. Les exportations des fruits et légumes qualifient la saison actuelle de très difficile. La fermeture du marché russe considéré comme une niche pour le Maroc, combiné aux difficultés que vit le marché traditionnel européen, sont autant de contraintes pour les associations de production et d’exportation des fruits et légumes au Maroc. A cela s’ajoute l’éternel agissement et magouilles de certaines organisations européennes, notamment espagnoles, pour perturber voire bloquer, les contingents de fruits et légumes d’origine marocaine dont principalement la tomate.

Al Yaoum Al Maghribi

M. Bourita s'entretient à Rome avec le Secrétaire d’État américain Antony Blinken. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, Nasser Bourita a eu, lundi à Rome, un entretien avec le Secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken. Cet entretien, qui s’est déroulé en marge de la participation de Bourita à la réunion ministérielle de la coalition internationale contre Daech, a porté sur le partenariat stratégique bilatéral et les moyens de le renforcer dans le cadre de la vision de SM le Roi Mohammed VI pour des relations multidimensionnelles fortes entre le Maroc et les États-Unis d’Amérique. Les deux parties ont également discuté des prochaines échéances bilatérales et de certaines questions régionales dans lesquelles le Maroc, grâce à la vision de SM le Roi, joue un rôle important notamment en ce qui concerne le Moyen Orient et la crise libyenne.

Le Maroc, un partenaire d'exception dans les thématiques climatiques, énergétiques et environnementales. Le Maroc est un partenaire d’exception pour son engagement sérieux et ambitieux sur les thématiques climatiques, énergétiques et environnementales, a affirmé lundi, le vice-président exécutif de la Commission européenne, Frans Timmermans. Dans une allocution à l’occasion de la cérémonie du lancement officiel du Partenariat vert entre le Maroc et l’UE, Timmermans s’est dit «très heureux des progrès accomplis et du chemin parcouru avec le Maroc vers un Partenariat Vert pour pouvoir unir nos forces et ouvrir la voie à la transition qui nous attend».

Assahra Al Maghribia

La Chambre des représentants salue l’esprit de solidarité ayant marqué l'adoption de la résolution du Parlement arabe. Le Président de la Chambre des Représentants et les membres du Bureau de la Chambre ont salué l'esprit de forte solidarité qui a marqué l'adoption de la résolution du Parlement arabe qui met en avant les efforts inlassables du Royaume en matière de lutte contre l'immigration clandestine. Le Président et les membres du bureau de la Chambre des représentants ont salué les nobles positions exprimées par les délégations arabes et l'esprit de forte solidarité qui a marqué l'adoption de la résolution du Parlement arabe et la crédibilité de son contenu, indique un communiqué de la première Chambre.

L'intérêt porté par SM le Roi à la question de la migration permet d’en faire un facteur de développement des pays africains. L’intérêt porté par SM le Roi Mohammed VI à la question de la migration permet d’en faire un facteur de développement des Etats africains et des pays d’accueil, a affirmé, lundi à Addis-Abeba, la Commissaire aux Affaires Sociales de la Commission de l’Union Africaine (UA), Mme Amira El Fadil. "L’intérêt que porte Sa Majesté le Roi à la question de la migration et le rôle que joue le Souverain en tant Leader de l'Union Africaine sur cette question au nom du Continent africain permettent à Sa Majesté le Roi, au Maroc et à la Commission de l’Union Africaine de parvenir à un traitement durable qui fait de la question de l’immigration un facteur contribuant au développement dans les Etats africains et dans les pays d’accueil", a déclaré El Fadil.

Al Ahdath Al Maghribia

Les prisonniers sont traités conformément aux principes des droits de l'Homme reconnus universellement. Le traitement réservé aux prisonniers est conforme à la loi régissant les établissements pénitentiaires et aux principes des droits de l'Homme reconnus universellement, a affirmé, lundi, la Délégation générale à l'Administration pénitentiaire et à la réinsertion ( DGAPR), qui veille à assurer une formation continue à son personnel en la matière. Dans une mise au point suite à la publication d'un communiqué par une association prétendant défendre les droits de l'Homme à l'occasion de la Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, comprenant des allégations qui font état de "la poursuite des pratiques de torture dans les lieux de détention, y compris les prisons", la DGAPR a souligné que les mécanismes de contrôle interne sont activés au sujet de toute plainte relative à un mauvais traitement ou torture.

Al Massae

OCP/IFC: 100 M$ pour renforcer la chaîne de valeur agricole africaine. Le groupe OCP, premier producteur mondial de phosphate et leader sur le marché des engrais phosphatés, et la Société financière internationale (International Finance Corporation - IFC) - membre du groupe Banque Mondiale, ont signé un accord de financement de 100 millions de dollars (M$) pour renforcer la chaîne de valeur agricole africaine et développer des systèmes alimentaires durables. Ce partenariat contribuera à soutenir les efforts du Groupe visant à consolider ses chaînes de valeur en Afrique, à contribuer au développement économique du continent et à favoriser l'émergence de systèmes alimentaires durables dans la région, indique un communiqué conjoint de l'OCP et l'IFC.

Al Alam

Rabat-Salé-Kénitra: Identification de 107 espaces pastoraux et sylvopastoraux. Le Comité régional des parcours, réuni dernièrement à Kénitra, a validé les résultats d'une étude de la Direction régionale de l'agriculture (DRA) ayant identifié 107 espaces pastoraux et sylvopastoraux au niveau de Rabat-Salé-Kénitra, annonce, lundi, la DRA dans un communiqué. Cette délimitation, une fois publiée par arrêté ministériel, va permettre la mise en œuvre du plan d’action de développement des parcours élaboré dans le cadre de la nouvelle stratégie "Génération Green 2020-2030", a expliqué la DRA.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Le bureau de la Chambre des Conseillers salue le soutien du Parlement arabe aux efforts du Royaume dans le domaine de la migration. Le bureau de la Chambre des Conseillers a salué le soutien du Parlement arabe au Royaume du Maroc dans ses efforts pour jouer un rôle pionnier dans le domaine de la migration, l'asile et la lutte contre l'immigration clandestine. Lors d'une réunion présidée par le président de la Chambre des Conseillers, Hakim Benchamach, le bureau de la deuxième chambre du Parlement a mis en avant les messages et les positions de soutien exprimés par le Parlement arabe dans une décision adoptée samedi dernier à l'issue d'une réunion d'urgence consacrée à l'examen de la résolution du Parlement européen dans le contexte de la crise bilatérale entre l'Espagne et le Maroc.

Bayane al Yaoum

Le Maroc et l'UE lancent l’initiative d’un «Partenariat vert». Le Maroc et l’Union européenne ont convenu de construire ensemble un Partenariat vert et procédé au lancement officiel de ce chantier. Selon une déclaration conjointe Maroc-UE, le lancement du Partenariat vert intervient suite à la réflexion menée sur l’avenir des relations Maroc-Union européenne, lors de la retraite de Skhirat, et sur la lancée de la Déclaration Politique Conjointe instituant le «Partenariat euro-marocain de prospérité partagée», adoptée en juin 2019 par le Conseil d’Association UE-Maroc, qui a identifié comme axe prioritaire la coopération en matière d'énergie, de lutte contre le réchauffement climatique, de protection de l’environnement et de promotion de l’économie verte.

Rissalat Al Oumma

Rapport international. Le Maroc sur la bonne voie pour atteindre l'objectif de l'accord sur le climat. Le Maroc est sur la bonne voie pour atteindre l'objectif de l'Accord de Paris sur le climat signé en 2015, et visant à limiter le réchauffement climatique à un niveau bien inférieur à 2, de préférence à 1,5 degré Celsius, par rapport au niveau préindustriel, selon le Rapport sur les objectifs de développement durable de 2021. Le Maroc et la Gambie sont les deux seuls pays qui sont sur la bonne route pour maintenir le réchauffement climatique à un taux de 1,5 degré Celsius, alors qu'aucun des pays du G20 n'est considéré comme ayant adopté des politiques et actions compatibles avec la réalisation des objectifs de l'Accord de Paris sur le climat, selon ce rapport.