Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Revue de presse quotidienne

Publié le Mercredi 7 Juillet 2021 | MAP



Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de mercredi:


L'Economiste

Le marché de l’immobilier retrouve son dynamisme. Depuis Le creux du printemps 2020 en raison du confinement, les transactions immobilières ont amorcé une reprise à partir de septembre. Celle-ci s'est confirmée sur la première moitié de 2021, constatent des spécialistes du marché. «La dynamique du marché est bonne et j'espère que cela va se poursuivre malgré la réduction des incitations fiscales», espère Kevin Gormand, cofondateur de Mubawab. Après une quasi-stagnation au ler trimestre, la valeur ajoutée des activités de la construction s'est redressée de 9,6% au 2e trimestre, dans un contexte d’amélioration des transactions immobilières, relève le HCP dans sa note de conjoncture.

Tanger Med: le port continue sur son trend haussier. Tanger Med continue sur son rythme haussier avec un second trimestre 2021 sur la même lancée que le premier. Au cours des six premiers mois de l'année, le complexe portuaire a frôlé le milliard et demi de DH en matière de chiffre d'affaires, soit une hausse de 25% par rapport à la même période de 2020, selon une note d'information de l'Autorité portuaire de Tanger Med, TMPA. Pour le seul deuxième trimestre, la hausse s'est établie à 34% pour un chiffre d'affaires de 720 millions de DH. En matière de trafic, cela s'est traduit par un total de 52 millions de tonnes traitées dont un peu plus de la moitié lors du deuxième trimestre.

Aujourd’hui Le Maroc

Élections : Une aide publique de 360 millions de dirhams aux partis. L’Etat fixe les montants des aides publiques en faveur des partis en perspective des élections. Dans ses décisions publiées au Bulletin officiel, le gouvernement a prévu d’allouer un total de 360 millions de dirhams en soutien des partis politiques pour le financement des campagnes électorales. Les syndicats ne sont pas en reste. Les décisions gouvernementales fixent également les montants à distribuer pour les centrales syndicales en fonction de leurs résultats au cours du dernier scrutin.

Guelmim-Oued Noun: vers la création d'une zone d'activités industrielles à El Ouatia. Le conseil de la région Guelmim-Oued Noun a adopté, lundi lors de sa session ordinaire du mois de juillet, une convention visant la création d'une zone d'activités économiques dans la commune d’El Ouatia (province de Tan-Tan). S’étendant sur une superficie de 65 hectares, ce projet nécessitera la mobilisation d’une enveloppe budgétaire de 67 millions de dirhams, dont une contribution du Conseil régional de l'ordre de 66,24 MDH. La réalisation de cette zone fait partie des programmes liés au commerce extérieur prévus dans le cadre du nouveau modèle de développement des provinces du sud.

Le Matin

Le Maroc dans le cercle fermé des producteurs du vaccin anti-Covid. Avant-gardiste dans le combat mondial contre le coronavirus, le Maroc a franchi un pas décisif vers le club restreint des gros producteurs du vaccin anti-Covid-19, une denrée rare dans un monde malmené par l’épidémie. Le projet de fabrication et de mise en seringue du vaccin anti-Covid-19 et d’autres vaccins est une concrétisation on ne peut plus claire de la grande ambition que nourrit SM le Roi Mohammed VI pour faire du Royaume un hub continental de production et de distribution de vaccins.

Lancement de la quatrième édition du Forum d’été pour détenus mineurs. La quatrième édition du Forum d’été pour détenus mineurs s’est ouverte lundi à Casablanca sous le signe «Forum des mineurs : engagement et continuité». Se poursuivant jusqu’au 15 septembre prochain, cette rencontre connaîtra la participation de tous les détenus mineurs appartenant aux différents établissements pénitentiaires, sachant que la participation des détenus a connu une hausse considérable au cours des trois dernières années. Ainsi, le nombre de participants est passé de 1.200 détenus en 2018 à 4.854 en 2020, soit une augmentation du taux de participation de 304%.

L’Opinion

Le Maroc, 1er exportateur de textile vers l'Europe. Le Maroc est le premier pays exportateur de textile vers l'Europe avec une progression de 23%, a affirmé mercredi Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie, du commerce et de l'économie verte et numérique. "Depuis le début de l'année 2021, le Maroc est en tête de liste, en termes de performance des pays exportateurs vers l'Europe, il est N°1 avec une progression de +23%", a-t-il déclaré lors des rendez-vous de l'industrie consacrés au secteur du textile. Le secteur de l'habillement et du textile est "historique" au Maroc, a-t-il dit, le qualifiant "d'une des colonnes vertébrales de l'industrie nationale".

Un groupe marocain va investir 3,3 milliards USD au Niger. Le groupe marocain Ymmy Finance Holding va investir 1.824 milliards FCFA, soit 3,3 milliards de dollars US, dans une série de projets industriels et d'infrastructures à Niamey, capitale du Niger, selon le groupe marocain et la mairie de la ville. "Les projets sont au nombre de six qui seront réalisés sur 8 ans et la majorité relève d'un contrat Partenariat-Public-Privé (PPP) pour un coût de 3,3 milliards de dollars", a indiqué le président du groupe marocain, Ahmed Lotfi, devant les autorités de la ville. "Le Protocole d'accord a été signé samedi" entre les deux parties et c'est l'aboutissement "de deux ans de pourparlers" avec le groupe marocain, a souligné pour sa part le maire central de Niamey, Oumarou Dogari.

Al Bayane

Les engagements pris sont une étape décisive pour la création au Maroc d'un pôle d’excellence biopharmaceutique en Afrique (vice-Pdt de Samsung Biologics). L'économie nationale se serait redressée de 12,6% au deuxième trimestre 2021, en variation annuelle, selon le HCP. Cette évolution aurait été favorisée par un accroissement de 19,3% de la valeur ajoutée agricole et un rebond de 11,7% de la valeur ajoutée non-agricole, attribuable, en partie, à l'effet de l'ajustement de base lié au confinement sanitaire durant le deuxième trimestre de 2020, indique le HCP qui vient de rendre public son point de conjoncture du T2-2021 et perspectives pour le T3-2021.

Les résultats définitifs des élections professionnelles connus, des enseignements à en tirer! Les résultats définitifs des élections professionnelles, rendus publics vendredi, revêtent un double intérêt : d’une part, ils permettent de dégager les syndicats les plus représentatifs, ceux qui dépassent la barre des 6% des délégués, d’autre part, les délégués élus qui forment le collège électoral seront appelés à élire les 20 représentants des salariés au sein de la Chambre des Conseillers. S’ils ne chamboulent pas le paysage syndical, ces résultats provoquent néanmoins un nouvel « ordre syndical» pour les autres protagonistes dont notamment le reclassement de l’UGTM à la deuxième place, reléguant ainsi la CDT, qui montre des signes de fatigue, à la troisième place. Quant à l’UNTM, syndicat proche du parti majoritaire au gouvernement, elle a reçu tout simplement un carton rouge la mettant désormais en dehors du jeu syndical.

Maroc Le Jour

L'ADA réaccréditée par le Fonds Vert pour le Climat. L'Agence pour le Développement Agricole (ADA) a décroché sa ré-accréditation auprès du Fonds Vert pour le Climat (FVC), à l'occasion du 29ème conseil d'Administration du FVC, organisé du 28 juin au 1er juillet courant virtuellement depuis Songo en Corée du Sud. "Une des deux premières entités ré-accréditées par le FVC à l'échelle internationale, l’ADA se félicite des performances enregistrées courant son premier mandat d’accréditation auprès du FVC", indique l'Agence dans un communiqué.

Les vaccins adoptés au Maroc sont efficaces contre les nouveaux variants du coronavirus. Le président du collège syndical national des médecins spécialistes privés (CSNMSP), et membre du comité scientifique de la vaccination, Moulay Said Afif, a souligné que les deux vaccins adoptés au Maroc sont efficaces contre les nouveaux variants du coronavirus, à condition de se conformer aux mesures préventives. Afif a indiqué que les vaccins Sinopharm et AstraZeneca restent efficaces contre les nouveaux variants, y compris les variants britannique et indien, soulignant la nécessité de continuer à respecter scrupuleusement les mesures préventives en vigueur et d'accélérer l'opération de vaccination pour atteindre l'immunité collective.

Libération

Crédit bancaire: Encours de 949,5 MMDH à fin mai. L'encours du crédit bancaire s'est établi à 949,5 milliards de dirhams (MMDH) au titre des cinq premiers mois de 2021, en en hausse de 2,5% par rapport à fin mai 2020, ressort-il du tableau de bord "Crédits et dépôts bancaires" de Bank Al-Maghrib (BAM). Par agent économique, le crédit aux entreprises non financières (ENF) privées s'est élevé à 443 MMDH, en accroissement de 1,8%, résultant principalement de la hausse de 5,5% des facilités de trésorerie qui leur ont été accordées, précise BAM.

Le rythme de croissance annuelle de l'agrégat monétaire M3, qui représente la masse monétaire, s'est établi à 6,8% en mai 2021 contre 7,5% un mois auparavant, selon Bank Al-Maghrib (BAM). Cette évolution recouvre principalement une décélération de 9% à 6% de la progression de la circulation fiduciaire, un ralentissement de 10% à 9,2% de la croissance des dépôts à vue auprès des banques et une atténuation de la baisse des comptes à terme de 3,6% à 1,5%, indique BAM dans ses indicateurs clés des statistiques monétaires de mai 2021.

Al Massae

Maroc: L'activité économique prévue en progression de 7,2% au T3-2021. L'activité économique devrait progresser de 7,2% au cours du troisième trimestre 2021, en variation annuelle, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP). "Compte tenu d'une hausse de 19,1% de la valeur ajoutée agricole et d'un accroissement de 5,4% des secteurs hors agriculture, l'activité économique progresserait de 7,2% au troisième trimestre 2021, au lieu d'une contraction de -6,7% au même trimestre de l'année précédente", indique le HCP qui vient de rendre public son point de conjoncture du T2-2021 et perspectives pour le T3-2021.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Le régime algérien, seul responsable de la persistance des souffrances de la population des camps de Tindouf. Le régime algérien est le seul responsable de la persistance des souffrances de la population des camps de Tindouf, en empêchant leur retour volontaire à la mère-patrie, et en s'obstinant à refuser leur recensement depuis plus de 40 ans, sous des prétextes fallacieux et inacceptables au regard du droit international humanitaire, a souligné lundi l’ambassadeur représentant permanent du Maroc à Genève, Omar Zniber. Réagissant aux propos du représentant de l'Algérie qui cherchait à détourner à des fins politiques un débat lors de la 81ème réunion du Comité permanent du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR), Zniber a dénoncé le blocus imposé par le régime algérien aux séquestrés des camps de Tindouf dans des conditions inhumaines et dégradantes, qui se sont davantage détériorées dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

Rissalat Al Oumma

Le projet d'établissement de capacités de fabrication de vaccins au Maroc, en phase avec la stratégie sanitaire du Royaume. Le projet d’établissement de capacités de fabrication de vaccins au Maroc, dont le mémorandum d’accord a été signé lundi sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI, est en phase avec la stratégie sanitaire du Royaume, a indiqué le Président Directeur Général de la Société suédoise "Recipharm", Marc Funk. Intervenant lors de la cérémonie de lancement et de signature de conventions relatives au projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid19 et autres vaccins, Funk a souligné que le projet de la société Recipharm au Maroc a pour objectif d’accroître les possibilités d’accès aux campagnes vaccinales, qu’elles soient préventives, endémiques ou pandémiques.

Bayane Al Yaoum

Le projet de loi cadre relatif à la réforme des EPP instaure une gouvernance moderne. Le projet de loi-cadre n°50.21 relative à la réforme des établissements et entreprises publics (EEP) vise à réaliser un saut qualitatif dans la réforme du secteur public et à instaurer une gouvernance moderne, ont indiqué les représentants des groupes et du groupement parlementaires à la Commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants. Lors d'une réunion lundi de la commission consacrée également à l'examen de la loi-cadre n°69.19 portant réforme fiscale, les représentants ont estimé que la loi-cadre n°50-21 adopte une approche importante qui encadre les relations au sein des EPP et leur coopération, saluant ce chantier national qui offre une chance idoine pour restructurer le secteur.

Assahra Al Maghribia

Covid-19: le taux de reproduction s'aggrave à 1,3 au niveau national Le taux de reproduction de la Covid-19 s'est aggravé à 1,3 au niveau national durant la dernière quinzaine (22 juin/05 juillet), a indiqué mardi le ministère de la Santé dans son bilan bimensuel de la situation épidémiologique, faisant état d'une "augmentation notable" de 61,1% des cas positifs. Le taux de reproduction "se situe loin de l'objectif qui est de 0,7 fixé dans le cadre du plan national de veille et de lutte contre la Covid-19", a averti le chef de la division des maladies transmissibles, Abdelkrim Meziane Bellefquih, qui a présenté le bilan.

Al Ahdath Al Maghribia

SM le Roi préside la cérémonie de lancement et de signature de conventions relatives au projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid19 et autres vaccins. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, lundi au Palais Royal de Fès, la cérémonie de lancement et de signature de conventions relatives au projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid19 et autres vaccins. Ce projet structurant s’inscrit dans le cadre de la volonté du Souverain de doter le Royaume de capacités industrielles et biotechnologiques complètes et intégrées, dédiées à la fabrication de vaccins au Maroc.

Al Yaoum Al Maghribi

Les engagements pris sont une étape décisive pour la création au Maroc d'un pôle d’excellence biopharmaceutique en Afrique. Les engagements pris devant SM le Roi Mohammed VI constituent une étape décisive pour la création au Maroc d’un pôle d’excellence biopharmaceutique sur le Continent, a indiqué, lundi à Fès, Samir Machour, expert international en biotechnologie industrielle et actuellement vice-président de Samsung Biologics. "Les engagements que nous prenons aujourd’hui constituent une étape décisive qui créera au Maroc un pôle d’excellence biopharmaceutique sur le continent, que nous voulons reconnu mondialement", a déclaré Machour lors de la cérémonie de lancement et de signature, devant le Souverain au Palais Royal de Fès, de conventions relatives au projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid19 et autres vaccins.

Al Alam

La vision Royale d'atteindre la souveraineté vaccinale, une réponse idoine aux risques d'apparition de nouveaux variants viraux. La vision Royale d'atteindre la souveraineté vaccinale est la réponse idoine aux risques d'apparition de nouveaux variants viraux, a souligné, lundi à Fès, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb. "Votre vision Royale d'atteindre la souveraineté vaccinale est la réponse idoine aux risques d'apparition de nouveaux variants viraux, de rareté des vaccins sans oublier le risque naturel d'apparition de nouvelles épidémies", a dit Ait Taleb lors d'un exposé devant SM le Roi Mohammed VI, à l'occasion du lancement et de la signature de conventions relatives au projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid19 et autres vaccins.



Derniers tweets