Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Revue de presse quotidienne

Publié le Mardi 13 Juillet 2021 | MAP



Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de mardi :


Le Matin :

• Les Émirats arabes unis réaffirment leur engagement dans le processus de développement des provinces du sud du Royaume. Les travaux du Forum d’affaires de Laâyoune Maroc-Emirats arabes unis se sont ouverts lundi, sous le signe "Une nouvelle perspective, de nouveaux partenariats". Placé sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cet événement a pour objectifs de promouvoir la région auprès des opérateurs économiques émiratis et de les accompagner en matière d’investissements, de partenariats et d’échanges commerciaux. En ouverture de cette manifestation, le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, a mis en avant l’excellence des relations séculaires entre le Royaume et les Emirats arabes unis, saluant le partenariat stratégique multidimensionnel unissant les deux pays frères. Il a aussi souligné l’appui inconditionnel et historique des Emirats arabes unis à la question de l’intégrité territoriale du Maroc, rappelant que les EAU avaient concrétisé cette position à travers l’ouverture en novembre 2020 d’un consulat général dans la capitale du Sahara marocain.

• Benguerir : Inauguration d'une ligne de production de la borne de recharge pour véhicule électrique "100% marocaine". La cérémonie d’inauguration d’une nouvelle ligne de production de bornes de recharge pour véhicules électriques, 100% réalisées par des compétences marocaines, a eu lieu à Benguerir (province de Rehamna), en présence notamment, d’acteurs économiques et d'industriels nationaux ainsi que des diplomates étrangers. Baptisée "iSmart", cette borne de recharge à usage professionnel et domestique, est le fruit d’un projet de recherche développé par la plateforme Green Energy Park relevant de l'Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), conjointement avec l’entreprise marocaine EDEEP, pour répondre aux enjeux de la mobilité électrique. D'une capacité de production de 300 bornes mensuellement, cette ligne permettra d’assurer la production des pré-commandes. Elle ambitionne à travers son extension d'achever une production annuelle de 5.000 bornes à partir de fin 2022.

L’Economiste :

• Casablanca s’offre 9.000 m2 d’espaces verts. Les Casablancais pourront désormais profiter d’un nouveau lieu de détente au cœur du quartier Racine. Le parc urbain du vélodrome a ouvert ses portes au grand public jeudi dernier. La rénovation du site a nécessité une enveloppe de 30 millions de DH, répartis entre la DGCT ( 20 millions de DH), le ministère de la Culture ( 5 millions de DH) et la région Casa-Settat ( 5 millions de DH). Etalé sur une superficie totale de 2,2 hectares, avec 8.854 m2 d'espaces verts et plus de 300 m2 d’aire de jeux pour enfants en plus d’un terrain de pétanque et des agrès sportifs, ce fleuron architectural des années 20 se veut être un haut-lieu de pratiques sportives et de loisirs pour les Casablancais. Le parc dispose également d’un restaurant, d’une boutique et d’un snack.

• Baccalauréat : un taux record de réussite! 269.031 candidats issus du public et privé ont obtenu leur baccalauréat cette année. Soit un taux de réussite record de 81,83% englobant la session normale et celle de rattrapage, contre 79,62% en 2020. Par filière : 79,45% des candidats de la branche scientifique et technique ont été reçus 87,81% parmi ceux de la filière littéraire et originelle, 89,52% pour le baccalauréat international et à 74,97% pour le bac professionnel. Pour les candidats libres, 56,51% ont décroché leur diplôme, tandis que 81,49% de ceux en situation de handicap ont réussi.

Maroc le Jour :

• Le Maroc veut réduire les émissions de GES de 45,5% d’ici 2030. Le Maroc a soumis, le 22 juin dernier, sa nouvelle Contribution Déterminée au niveau National (CDN) au secrétariat exécutif de la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique (CCNUCC), avec un nouvel objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) qui est de 45,5 % d'ici 2030, dont 18,3 % est inconditionnel et réalisé sans appui de la coopération internationale, a indiqué lundi le ministère de l'Énergie, des mines et de l’environnement- département de l'Environnement-. Conformément au message Royal adressé aux participants des travaux du Sommet sur l'Action pour le Climat qui s'est tenu au siège des Nations Unies en 2019 à New York, qui a affirmé l'engagement du Royaume du Maroc à rehausser l'ambition de sa CDN, tenant compte des dispositions de l'accord de Paris sur le climat, la CDN du Maroc a été actualisée dans le cadre d’une approche participative et inclusive et a été présentée à la Commission nationale sur les changements climatiques et la diversité biologique, avant sa soumission officielle au Secrétariat de la CCNUCC.

• Le Maroc, une future plateforme de biotechnologie à l'échelle mondiale. Le Maroc deviendra une plateforme de biotechnologie de premier plan à l’échelle continentale et mondiale dans le domaine de l’industrie du "fill & finish", écrit le site d'information australien "Vibe Media", qui commentait le lancement et la signature de conventions relatives au projet de fabrication du vaccin anti-Covid19 dans le Royaume. Ce projet vise à doter le Maroc de capacités industrielles et biotechnologiques, dédiées à la fabrication de vaccins dans le Royaume, qui vont lui permettre d'assurer son autosuffisance et de devenir une plateforme de biotechnologie de premier plan à l’échelle du Continent africain et du monde dans le domaine de l’industrie du "fill & finish", souligne la publication dans un article intitulé "le Maroc a signé des accords pour la fabrication de vaccins anti-Covid-19".

Aujourd’hui le Maroc :

• Œuvre sociales : Les écoles privées bientôt éligibles à la Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation. Bonne nouvelle pour les professeurs des écoles privées. Un projet de loi discuté actuellement au Parlement donne la possibilité à ces derniers de bénéficier des services de la Fondation. Il s’agit en effet du projet de loi N°79.19 modifiant et complétant la loi N°73.00, portant création et organisation de la Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation. Concrètement, le texte va élargir l’intervention de la Fondation dans le domaine de l’enseignement préscolaire, en consacrant des bourses au profit des enfants des adhérents en âge de scolarité, ainsi que la base des adhérents pour inclure le personnel exerçant de manière permanente et régulière dans les établissements de l’éducation, de l’enseignement et de la formation du secteur privé.

• La CIMR simplifie ses procédures et ses formalités administratives. La Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR) a revu la liste des documents et pièces à produire par ses allocataires, en mettant en place des documents de remplacement par type de prestation. Ces changements interviennent conformément aux dispositions de la loi 55-19 relative à la simplification des procédures et des formalités administratives, indique un communiqué de la CIMR. Ainsi, il a été décidé de remplacer les certificats de vie de l'allocataire marié et non marié, le certificat de vie de l’allocataire orphelin invalide majeur, par une déclaration sur l'honneur signée et légalisée par le demandeur de la prestation ou un formulaire d'attestation de vie de l'allocataire lui-même délivrée en agence CIMR.

L’Opinion :

• La campagne «BharBlaPlastic» de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement fait escale à Nador. La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, présidée par SAR la Princesse Lalla Hasnaa, a organisé, dimanche à la plage artificielle de la lagune de Marchica à Nador, une action remarquable de sensibilisation dans le cadre de son opération de mobilisation pour lutter contre la pollution des mers et des océans par les déchets plastiques, «BharBlaPlastic». Initiée à l’occasion de la 22ème saison de Plages propres et dans le sillage de sa mission de sensibiliser les Marocains à la nécessité de préserver mers et océans, cette étape de Nador a été placée sous le signe «Sensibilisation de la génération montante aux effets des déchets plastiques sur les océans et l’importance du recyclage». Cette action écologique est menée conjointement par la Fondation, le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE).

• Les trisomiques peinent à retrouver les bancs de l’école. Au-delà de l’insuffisance des moyens financiers, l’intégration des enfants trisomiques en milieu scolaire souffre toujours du manque de formation des enseignants et aussi du refus de ces derniers de prendre en charge des enfants à besoins spécifiques dans leur classe. Pour cette raison, les familles aisées font appel à une assistante de vie scolaire (AVS) qui accompagne l’enfant en classe pendant ses cours. Mais, parfois, grâce à une prise en charge régulière, certains trisomiques peuvent aller jusqu’en terminale et décrocher le baccalauréat.

Al Bayane :

• Un colloque à Guelmim souligne le rôle des médias régionaux dans la défense de la cause nationale. Les médias régionaux sont appelés à jouer un rôle de premier plan dans la défense de toutes les grandes causes nationales, notamment la question de l'intégrité territoriale du Royaume. Ce constat a été dressé lors d’un colloque intitulé "la reconnaissance internationale du Sahara marocain: une orientation mondiale pour mettre fin au conflit artificiel autour de l'intégrité territoriale du Royaume", organisé par la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ). Le grand défi auquel sont confrontés les médias nationaux en général, et ceux régionaux en particulier, consiste à l’adaptation aux technologies modernes, en plus de la connaissance des faits historiques, a indiqué Abdeslam El Azzouzi, membre du bureau exécutif de la FMEJ. Il a jugé indispensable pour le journaliste de maîtriser ces nouveaux outils technologiques pour être capable de suivre le rythme de l'évolution du monde dans ce domaine.

• L’Espagne appelée à regarder le Maroc à travers "un realpolitik rationnel". L'Espagne est appelée à regarder, à travers un "realpolitik rationnel", le Maroc et son repositionnement, a souligné l'universitaire et géopolitologue Cherkaoui Roudani, ajoutant que le limogeage de la ministre des affaires étrangères ne changera rien tant qu’il y a une perception espagnole inchangée du voisin du sud. "L’Espagne est appelée à regarder, à travers un realpolitik rationnel, avec d’autres lunettes le Royaume du Maroc et son repositionnement tous azimuts au sein de la région et de la sous-région", a-t-il déclaré à la MAP. Le professeur universitaire a relevé que la crise avec l’Espagne a montré que les divergences sont loin d’être une simple mésentente diplomatique.

Libération :

• Crise maroco-espagnole: La détermination du Royaume a paralysé toute action de Laya à son encontre. La détermination dont le Maroc a fait preuve dans la gestion de la crise diplomatique avec l'Espagne, après l'accueil par cette dernière du chef de la milice du Polisario était un "facteur paralysant" toute action contre lui de la désormais ex-ministre des affaires étrangères espagnole Arancha Gonzalez Laya, écrit dimanche le politologue Mustapha Tossa. Dans leur volonté de contrer le Maroc, les autorités espagnoles ont fait appel à la carte de pression européenne. Madrid pensait sans doute que si Bruxelles et Strasbourg fronçaient les sourcils en direction de Rabat, le Maroc allait baisser d’un ton le plafond de ses revendications. Or durant toute cette crise, le Maroc est "resté droit dans ses bottes, solide sur ses convictions, imperturbable dans la défense de ses intérêts, prêt à toutes les hypothèses pour asseoir son unité et sa souveraineté", souligne le politologue dans une analyse.

• Création à Edmonton d'une Chambre de commerce Maroc-Ouest Canada. La Chambre de commerce Maroc-Ouest Canada, basée à Edmonton en Alberta, vient d'être créée avec pour vocation de promouvoir les liens économiques et le réseautage entre les communautés d'affaires du Royaume et des provinces de l’ouest canadien. L’Alberta, la Colombie Britannique, le Saskatchewan, le Manitoba et les territoires du Yukon, du nord-ouest et du Nunavut font partie du champ géographique de compétences que se propose de couvrir la nouvelle Chambre de commerce Maroc-Ouest Canada, indique un communiqué de l’ambassade du Royaume à Ottawa. La nouvelle structure se veut un pont entre les provinces et territoires de l’ouest canadien et les entreprises, agences gouvernementales, universités et autres institutions marocaines souhaitant établir des contacts d’affaires, collaborer et coopérer avec leurs homologues établies dans cette partie du Canada dit «anglophone» , dans les domaines de la technologie et de l’éducation.

Al Yaoum Al Maghribi

Fabrication de vaccins anti-covid : SM le Roi contribue à la "démocratisation" et à l'"universalisation" du droit à la santé. A travers le lancement du projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid19 et autres vaccins, Sa Majesté le Roi Mohammed VI "contribue à la démocratisation et à l'universalisation du droit à la santé", a indiqué Dr Hernán Alejandro Olano García, recteur de l'université UNICOC de Colombie. L'expert a souligné "la contribution de SM le Roi au renforcement des possibilités d'accès aux campagnes de vaccination, qu'elles soient préventives, endémiques ou pandémiques". Selon M. Hernan Olano, cette contribution "est un gage de la préoccupation du Souverain pour son Royaume, ainsi que pour les autres pays de la région, ce qui illustre Son leadership sous-régional et les engagements du Maroc dans le cadre des Objectifs de Développement Durable".

La Fondation Mohammed VI pour la promotion des œuvres sociales des préposés religieux verse des subventions à ses adhérents à l'occasion de Aid Al-Adha. La Fondation Mohammed VI pour la promotion des œuvres sociales des préposés religieux a annoncé avoir procédé, à partir du 5 juillet, au versement de subventions à l'occasion de l'Aid Al-Adha 1442 de l'Hégire, à hauteur de 500 dirhams en faveur de chacun de ses adhérents ayant un revenu mensuel inférieur à 3.000 dirhams. Afin de permettre au plus grand nombre d'adhérents de bénéficier de cette aide financière avant l'avènement de l'Aid Al-Adha, un premier versement a été effectué au profit de quelques 30.000 préposés religieux actifs et invalides, ainsi qu'aux veuves des préposés décédés, a indiqué la Fondation dans un communiqué, qui relève que le nombre total de bénéficiaires devrait dépasser les 74.000.

Assahra Al Maghribia

DGAPR: Suspension provisoire des visites familiales au profit des pensionnaires à partir du 19 juillet. La Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a annoncé lundi la suspension, à partir du 19 juillet et jusqu'à nouvel ordre, des visites familiales au profit des pensionnaires des établissements pénitentiaires et ce, pour préserver la santé des détenus, des fonctionnaires et des visiteurs. "Face à l'augmentation des cas de contamination au nouveau coronavirus et la prolifération de nouvelles souches de ce virus plus dangereuses et plus rapides, il a été décidé de suspendre les visites familiales au profit des pensionnaires des établissements pénitentiaires, jusqu'à nouvel ordre, afin de préserver la santé des détenus, des fonctionnaires, des visiteurs et des usagers", a indiqué la Délégation dans un communiqué.

Al Alam

Une secousse tellurique de magnitude 4,4 degrés sur l'échelle de Richter a été enregistrée, dimanche, dans la province de Driouch, a indiqué l'Institut national de géophysique (ING). La secousse, dont l’épicentre est situé au large de la province de Driouch, s'est produite à 12h 40min 03sec (GMT+1), a précisé le Réseau national de surveillance et d’alerte sismique, relevant de l’ING, dans un bulletin d’alerte sismique. Survenue à une profondeur de 23 km, la secousse s'est produite à une latitude de 35.556°N et une longitude de 3.610°W, selon la même source.

Al Ahdath Al Maghribia

Automobile: Les ventes progressent de 16,4% au S1-2021 (AIVAM). Les ventes de voitures neuves se sont établies à 94.025 unités au titre du premier semestre 2021, en progression de 16,4% par rapport à la même période au titre de 2019, a indiqué le président de l'Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM), Adil Bennani. Les ventes se répartissent sur les voitures particulières (VP) qui ont augmenté de 14,7% par rapport au S1-2019 à 83.145 unités et les véhicules utilitaires légers VUL (+32,3% à 10.880 unités), a fait savoir le président de l'AIVAM en conférence de presse à Casablanca.

Deux millions de nouvelles doses anti-covid-19. Le Maroc va recevoir mardi deux millions de doses du vaccin chinois "Sinopharm". Dimanche soir, deux avions de Royal Air Maroc avaient décollé de l'aéroport Mohammed V en direction de Pékin pour apporter le nouveau lot. Les nouvelles doses sont une bonne nouvelle pour la campagne de vaccination, qui vient de s'ouvrir aux citoyens âgés de 35 à 39 ans. Elles permettront également aux autorités sanitaires d'élargir la sphère des bénéficiaires de la vaccination contre la Covid-19.

Bayane Al Yaoum

Programme d'action Maroc-FNUAP pour la promotion des droits des femmes sur les lieux de travail. Le Maroc et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) ont signé, récemment, un mémorandum d'entente et un programme d’action commune en matière de santé et de sécurité dans le monde du travail, visant essentiellement la promotion des droits des femmes. En vertu de cet accord, signé par le ministère du Travail et de l’insertion professionnelle et le bureau du FNUAP au Maroc, l’action conjointe va se focaliser sur l'autonomisation des femmes et la consolidation de leurs droits dans les lieux de travail, en tant que l’une des manifestations d’une coopération stratégique destinée à garantir l’égalité des sexes, qui reste une priorité nationale et un pilier de la réalisation du développement durable.

Aïd al-Adha : L'état de santé du cheptel au niveau national est bon. L'état de santé du cheptel destiné à l'abattage à l'occasion de l'Aid al-Adha au niveau national est bon et les contrôles vétérinaires n'ont révélé aucune maladie infectieuse au sein des ovins et caprins identifiés, a affirmé, lundi, le président du Conseil national de l'Ordre des vétérinaires (CNOV), Badre Tnacheri Ouazzani. L'Ordre national des vétérinaires a mobilisé quelque 500 vétérinaires du secteur public et 1.200 du secteur privé, pour que cette fête religieuse se passe dans les meilleures conditions et éviter que des incidents tel que la putréfaction des carcasses ne se reproduisent, a expliqué Ouazzani qui était l'invité de l'émission matinale de la Radio d'information marocaine (RIM RADIO).

Rissalat Al Oumma

Vague de chaleur: des records absolus enregistrés entre vendredi et dimanche dans plusieurs régions (DGM). Des records absolus de températures maximales ont été battus entre vendredi et dimanche dans plusieurs régions du Royaume, a indiqué, lundi, la Direction générale de la météorologie (DGM). La situation météorologique a été caractérisée dès vendredi et durant les journées de samedi et dimanche par une vague de chaleur, type chergui, qui a intéressé la majeure partie du pays, souligne la DGM dans un communiqué, précisant que ce temps caniculaire est dû à la remontée d'une masse d’air sec et chaud par le Sud, causant une hausse sensible des températures et dépassant la normale mensuelle de 5 à 12 degrés.

Le Maroc, un exemple en matière des avancées réalisées dans le domaine des droits humains et des libertés (pdt de l'APCE). Le Maroc est un exemple par excellence en ce qui concerne les avancées réalisées en Afrique en matière des droits humains, des libertés fondamentales et dans le contexte de l'Etat de droit et de la démocratie, a souligné, lundi à Rabat, le président de l'Assemblée parlementaire du conseil de l'Europe (APCE), Rik Daems. "Cela fait dix ans que nous sommes ensemble dans le partenariat pour la démocratie", a relevé Daems lors d'un point de presse à l'issue d'un entretien avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, ajoutant que "nous allons œuvrer ensemble à renforcer ce partenariat étant donné qu'il y a certains sujets que nous pouvons davantage aborder".

Al Massae

Les techniciens en grève durant trois jours. Le Corps national des techniciens au Maroc a annoncé une série de grèves nationales au cours du mois de juillet, les 7, 14 et 28, en signe de protestation contre le refus du dialogue avec le Corps et la négligence des revendications des techniciens. Dans un communiqué de son conseil national, le Corps a appelé les techniciens exerçant dans les départements ministériels, les collectivités territoriales, les établissements publics et les chambres professionnelles, ainsi que les titulaires de diplômes à observer les grèves annoncées. Le Corps a par ailleurs accusé le gouvernement de continuer à dénier tous les immenses sacrifices et contributions consentis par la catégorie des techniciens dans la construction d'une économie développée et le développement global de tous les aspects de la vie au Maroc.

L'AMSSNuR tient son 6ème Conseil d'administration. L'Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNuR) a tenu, vendredi à Rabat, la 6ème session de son Conseil d'administration consacrée notamment à la présentation et à la discussion du rapport annuel 2020 d’AMSSNuR et le bilan de ses activités du 1er janvier au 30 juin 2021. L'ordre du jour a porté également sur le bilan des réalisations du plan stratégique 2017-2021, les projets des orientations stratégiques d’AMSSNuR 2022-2026 et la programmation budgétaire pluriannuelle 2022-2024, a indiqué l'Agence dans un communiqué. Intervenant à cette occasion, le directeur général d’AMSSNuR, Khammar Mrabit, a présenté la mise en œuvre du plan stratégique quinquennal 2017-2021, les programmes mis en place pour assurer un haut niveau de sûreté et de sécurité dans toutes les installations, ainsi que les activités mettant en jeu des sources de rayonnements ionisants et visant la protection des travailleurs, des citoyens et de l’environnement contre les risques potentiels y associés.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Le Maroc devient un grand leader en biotechnologie. Avec le lancement du projet de fabrication au Maroc du vaccin contre le covid-19, le Royaume "devient un grand leader en biotechnologie", a écrit le quotidien colombien Primicia Diario. La publication hispanophone souligne que ce projet est de nature "à promouvoir l'autosuffisance du pays et de devenir une plateforme biotechnologique importante sur le continent africain et dans le monde dans le domaine de l'industrie du "fill & finish". Ce projet s'inscrit en droite ligne de la volonté de SM le Roi Mohammed VI de doter le pays de capacités industrielles et biotechnologiques globales et intégrées, dédiées à la fabrication de vaccins, souligne la même source.

Procès à distance: 207.489 affaires mises au rôle au premier semestre 2021. Un total de 9.980 audiences ont été tenues à distance dans les différents tribunaux du Royaume au premier semestre de 2021, durant lequel 207.489 affaires ont été mises au rôle, a indiqué vendredi le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ). Le Conseil a précisé que 71.698 décisions ont été rendues par les tribunaux et que 241.743 détenus ont bénéficié du dispositif de procès à distance pendant la même période. Ce chantier, dont les résultats s'avèrent très significatifs, intervient en consécration des valeurs d'ouverture et de communication autour des mesures adoptées par le CSPJ, afin d'enrayer la propagation du coronavirus au Maroc.



Derniers tweets