Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Revue de presse quotidienne

Publié le Lundi 19 Juillet 2021 | MAP



Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de lundi:


Le Matin :

• Une première, le Maroc dans le Top 10 des ventes mondiales du groupe Renault. Le Maroc est plus qu’une base d’exportation industrielle pour le groupe Renault. Il est aussi un marché stratégique pour le constructeur automobile français. Au premier semestre 2021, le Royaume figure, pour la première fois, dans le Top 10 des principaux marchés du groupe Renault dans le monde. Avec 39.164 véhicules vendus, le Maroc devient son 9ème client mondial. Il maintient, en outre, son statut de premier pays-client en termes de part de marché local (41,7%) sur la liste des Top 15 pays en volume de ventes, devant la Russie (31,0%) et la France (24,7%).

• Covid-19: La vaccination élargie aux 30-34 ans. La campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 a été élargie aux personnes âgées entre 30 et 34 ans, a annoncé samedi le ministère de la Santé. Les citoyens ayant reçu des SMS leur indiquant le rendez-vous de la prise de la dose de vaccin sont invités à se rendre dans les centres de vaccination pour se faire vacciner, indique le ministère dans un communiqué, invitant les autres catégories qui ne se sont pas encore fait vacciner à envoyer le numéro de leur CNIE au 1717 ou se rendre sur le site www.liqahcorona.ma pour prendre un rendez-vous. Par ailleurs, dans le souci d'assurer le bon déroulement de l'opération de vaccination, les centres de vaccinations seront ouverts dès le lendemain de l'Aïd Al Adha (jeudi et vendredi), poursuit la même source.

L’Economiste :

• Oujda: le textile, 1er employeur industriel. L’activité industrielle se rapportant au textile est ancienne à Oujda, mais n’a pu résister à la concurrence des produits réalisés au niveau de Tanger, Casablanca ou Fès. Ce qui a poussé l’usine de l’ancien quartier industriel à jeter l’éponge. Il a fallu attendre la réalisation d’une zone franche d’exportation (Cleantech) sur 40 ha à la Technopole d’Oujda et les facilités accordées par l’Etat pour que cette activité reprenne avec cinq grandes entreprises. L'écosystème textile est actuellement le premier employeur industriel de la région avec plus de 5000 emplois répartis entre Oujda, Nador et Guercif. En matière d’unités actives, la région compte une vingtaine d’entreprises de tailles différentes. • Rabat: L'ADA lance un "Kiosque coopératif" pour la promotion des produits du terroir. L'Agence de développement agricole (ADA) a lancé un "kiosque coopératif" dédié à la promotion de la commercialisation des produits du terroir. Ce point de vente situé à la place Mahaj Riad expose plus de 620 produits du terroir de 47 groupements de producteurs, représentant plus de 135 coopératives en provenance de toutes les régions du Royaume. L’initiative renforce le dispositif mis en place par l’ADA pour le développement agricole, dans le contexte de la pandémie de Covid-19, pour remédier aux problèmes de commercialisation des petits producteurs et élargit l’assiette des bénéficiaires en cette période difficile.

Aujourd'hui Le Maroc :

• Aïd Al Adha : Casablanca Baia renforce son dispositif de propreté. Durant la période de la fête, la ville de Casablanca connaît une augmentation exponentielle de la quantité de déchets, estimée en 2020 à près de 12.000 tonnes, soit le triplement du tonnage journalier habituellement enregistré. Dans ce contexte, la société de développement local Casablanca Baia, en coordination avec la Commune de Casablanca et les autorités locales, se mobilise fortement pour assurer la propreté de la ville et garantir une bonne gestion du volume important des déchets issus des célébrations de cette fête religieuse. Ainsi, plus de 400 engins et environ 500 agents de nettoiement supplémentaires seront mobilisés et déployés avant, pendant et après le jour de l’Aïd. Des travaux préparatifs au niveau de la décharge ont été initiés par ailleurs afin de faire face au flux important des déchets durant les 3 jours de fête.

• Artisanat à Fès : des exportations d'une valeur de plus de 315,8 MDH en dix ans. La valeur des exportations des produits de l'artisanat de Fès a atteint, entre 2011 et 2020, plus de 315,8 millions de DH (MDH). Les exportations des produits de l'artisanat au niveau de la préfecture de Fès ont atteint leur pic en 2019 et 2020 avec des montants respectifs de 66,205 MDH et 57,999 MDH, selon des chiffres de la direction régionale de l'artisanat. Les Etats-Unis arrivent en tête des pays importateurs des produits de l'artisanat de Fès avec 140,755 MDH au cours des dix dernières années, suivis de l'Espagne (28,929 MDH) et de la France (28,925 MDH). Secteur clé de l’économie de Fès-Meknès avec près de 124.000 emplois, dont 80.000 dans la capitale spirituelle, l’artisanat a subi les effets néfastes du nouveau coronavirus.

Maroc Le Jour :

• Un total 484 projets ont été réalisés dans le secteur de l'éducation nationale avec une enveloppe budgétaire globale de 448 millions de dirhams (MDH), et ce dans le cadre du programme de développement spatial "Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit". Cet important chantier royal a été "une réelle opportunité pour lutter contre la déperdition scolaire dans la province d'Al Hoceima, notamment en milieu rural", souligne un communiqué du ministère de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, publié à l'issue d'une visite de terrain effectuée jeudi à plusieurs projets, notant que ce programme a permis de couvrir la demande en matière de scolarisation en milieux urbain et rural. La même source précise qu'il a été procédé à la création de 2 lycées qualifiants, 7 lycées-collégiaux, 5 écoles communautaires, 3 écoles primaires et 5 internats, en plus du réaménagement de 579 salles de classe, et de la mise à niveau de 26 établissements scolaires et 284 salles de classe.

• Fès-Meknès : 2.886 entreprises ont bénéficié du programme Intelaka à fin mai dernier. Un total de 2.886 entreprises ont bénéficié du Programme intégré d'appui et de financement de l’entrepreneuriat (Intelaka), à fin mai dernier dans la région Fès-Meknès. Ce chiffre représente une évolution de 55pc par rapport à fin décembre 2020 pour un montant cumulé validé par la Caisse centrale de garantie (CCG) de 469 millions de DH (soit +67pc par rapport à fin décembre 2020), indique un communiqué du Centre régional d'Investissement (CRI) de Fès-Meknès, publié à l'issue de la réunion du comité régional d’accompagnement et de suivi du programme Intelaka, vendredi à Fès.

L’Opinion :

• L’Irlande compte ouvrir sa nouvelle ambassade au Maroc au cours du second semestre 2021. "Nous sommes en cours de préparation de l’installation de la nouvelle mission diplomatique de la République d’Irlande au Maroc" , a souligné Simon Coveney, ministre irlandais des Affaires étrangères, soutenant que l’objectif est d’ouvrir la nouvelle ambassade au cours du second semestre 2021. "Cette décision s’inscrit dans le cadre d’une dynamique diplomatique globale qui a vu la République d’Irlande se lancer dans un processus d’expansion de son réseau diplomatique, en vue de doubler à l’horizon 2025 la portée et l’impact de notre empreinte au niveau mondial, y compris en Afrique", a-t-il dit dans un entretien, notant que l’ouverture d’une nouvelle mission diplomatique est un moment très spécial dans toute relation bilatérale.

• El Guergarat/drogue : tentative de trafic avortée. La mise en échec d'une tentative de trafic international de drogue a permis la saisie, vendredi, de 2 tonnes et 369 kilogrammes de chira, lors d'une opération sécuritaire conjointe entre les éléments de la Sûreté nationale et ceux de la Gendarmerie royale travaillant au poste-frontière El Guergarat. La drogue a été saisie lors d'un contrôle frontalier grâce aux mesures de fouille au moyen de chiens dressés, indique la Direction générale de la sûreté nationale dans un communiqué, précisant que la quantité de drogue saisie a été minutieusement dissimulée dans le châssis d'un camion de transport international à destination d'un pays d'Afrique subsaharienne.

Al Bayane :

• La FMEJ ambitionne de renforcer les médias de proximité régionale. La Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux (FMEJ), dans le cadre de sa nouvelle stratégie, ambitionne de renforcer les médias de proximité régionale, a souligné à Marrakech, Noureddine Miftah, président de la FMEJ. S'exprimant lors de l'assemblée générale constitutive de la section de la FMEJ dans la région Marrakech-Safi, Miftah, a ajouté que cette démarche s'insère dans le sillage des engagements arrêtés par la Fédération, il y a un an, lors de l'Assemblée générale extraordinaire. "La création de représentations régionales de la FMEJ s'inscrit dans un vaste processus de restructuration que la Fédération mène, et illustre sa prise de conscience que l'avenir du journalisme au Maroc est intimement lié à l'intégration des médias régionaux dans le développement local", a-t-il expliqué.

• L'Association Marocaine des Présidents des Conseils Communaux (AMPCC) et l’Association des Maires de Mauritanie (AMM) ont appelé à la mise en œuvre des conventions de jumelage et de partenariat entre des collectivités territoriales marocaines et mauritaniennes. A l'occasion de la visite effectuée, du 12 au 16 juillet à Nouakchott, par le président de l’AMPCC, Mohamed Boudra, les deux parties ont convenu de coordonner leurs efforts en vue d'exécuter leurs programmes de coopération. La visite de Boudra dans la capitale mauritanienne intervient en application du protocole d’entente sur la coopération et le partenariat, signé le 16 juillet 2019 entre l’AMPCC et l’association des maires de Mauritanie et portant sur l’appui de la démocratie locale, de la décentralisation, de la gouvernance territoriale et du développement durable dans les deux pays.

Libération :

• L'acte de donation de la famille de Feu Abderrahmane Youssoufi à la Fondation nationale des musées (FNM) sera signé lundi prochain au siège du Conseil national des droits de l’Homme à Rabat. Selon un communiqué de la FNM, cet acte sera signé entre l'épouse du défunt, Hélène Youssoufi, l'exécuteur testamentaire de la famille Youssoufi, M’barek Bouderka et le président de la FNM, Mehdi Qotbi. Peu avant la disparition du regretté, le couple Youssoufi avait fait savoir sa volonté de léguer l’ensemble de ses biens à la FNM pour le développement de la culture au Maroc, a précisé la même source. Ledit acte "d’une immense générosité témoigne de l’altruisme et du patriotisme de feu Abderrahmane Youssoufi et illustre son engagement pour le développement de la culture et son accessibilité par tout le monde", lit-on dans le communiqué.

• La mission permanente du Maroc auprès de l’ONU à New York a organisé un séminaire international de recherche virtuel sur le thème "Garantir le succès des régimes d’autonomie territoriale : Dévolution des pouvoirs judiciaires", qui a été marqué par la participation d’une pléiade d’experts, chercheurs et universitaires de renommée mondiale. Ce séminaire annuel a été l’occasion de présenter les expériences liées à la dévolution de pouvoirs judiciaires dans des régimes d’autonomie territoriale à travers le monde et d’établir des analyses comparatives avec l’Initiative marocaine pour l’autonomie de la région du Sahara. Des experts internationaux venant de la Suisse, de l’Espagne, du Cameroun, du Canada, et de la Malaisie ont eu l’occasion de partager plusieurs exemples de dévolution des pouvoirs judiciaires, avec une comparaison parallèle avec l’initiative marocaine d’autonomie qui compte parmi les "rares" modèles dans le monde à aller au-delà des sphères politiques et législatives en prévoyant une véritable dévolution des pouvoirs judiciaires à la région.

Al Massae

Les partis participent au tirage au sort des interventions télévisées et radiophoniques. Dans le cadre des préparatifs en cours pour la tenue des élections législatives, le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports a organisé un tirage au sort pour la répartition des parts des partis politiques dans les émissions officielles dédiées à la campagne électorale, en présence de représentants des partis politiques participant aux élections et de ceux des médias de l'audiovisuel public. Les partis participant aux élections du 8 septembre prochain ont été divisés en trois groupes, selon les dispositions du décret réglementant le processus. Le premier groupe comprend les partis qui disposent d’un groupe parlementaire ou ayant un nombre de parlementaires non inférieur au nombre requis pour former un groupe au sein du parlement. Le deuxième groupe comprend les autres partis représentés au Parlement, tandis que le troisième les partis non représentés.

Experts: l'intelligence territoriale, une solution pour surmonter les obstacles et réaliser le développement. Des experts en matière économique ont souligné que les territoires dans le Royaume se heurtent encore à de nombreux obstacles à l'ère de la numérisation, ce qui nécessite la recherche de solutions urgentes en développant le niveau d'intelligence territoriale pour réaliser le développement souhaité. Intervenant au cours d’une journée d’étude à Casablanca, Driss Abbadi, doyen de la faculté de droit d'Ain Sebaa, a affirmé que le dernier arsenal législatif relatif aux collectivités territoriales, y compris les régions, a fait un grand saut qualitatif en termes de transfert des compétences des représentants de l'Etat aux élus régionaux, leur donnant ainsi la possibilité de créer des mécanismes technocratiques fluides qui leur permettent de suivre leurs projets de développement, mais ce saut en termes de transfert de compétences est encore insuffisant compte tenu de l'incapacité à atteindre le niveau de l'intelligence territoriale dans sa mise en œuvre sur le terrain.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Bayt Mal Al-Qods Acharif: Près de 300.000 dollars pour des projets de développement dans la Ville Sainte. L'Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif a lancé, samedi, plusieurs projets de développement humain au profit de la population maqdessie, pour un coût global de 300.000 dollars. Lancés lors d'une cérémonie organisée simultanément à Rabat et à Al-Qods, ces dix projets de développement s'inscrivent dans le cadre de la première phase du programme baptisé "Initiatives civiles pour un programme de développement humain durable à Al-Qods" et qui visent à soutenir des projets portés par la société civile de la Ville Sainte, touchant notamment les domaines de la formation, du développement des compétences dans les métiers générateurs de revenus et de l'autonomisation des femmes.

Hamdi : les Marocains peuvent célébrer l'Aïd al-Adha sans augmenter le nombre de morts. Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, a affirmé que célébrer l'Aïd Al-Adha sans compromettre les gains obtenus ou augmenter le nombre des contaminations dépendra du respect des mesures de précaution et de l'adoption de bons comportements. Hamdi, qui a mis en garde contre la perte des acquis obtenus grâce aux efforts de plusieurs mois de patience et de sacrifices, a appelé les Marocains à éviter les déplacements non essentiels et les rassemblements durant la période de l'Aïd Al Adha, notant que les déplacements risquent de favoriser la propagation rapide du virus entre les villes.

Bayane Al Yaoum

Avec le mégaprojet Dakhla Atlantique, le Maroc veut "conforter" son rôle de carrefour économique continental et international. Avec le "mégaprojet" de Dakhla Atlantique, le Maroc poursuit sa politique de construction de ports afin de "conforter son rôle de carrefour économique continental et international", écrit samedi le magazine panafricain "Jeune Afrique". Pour la façade Atlantique, après ceux de Mohammedia, de Casablanca, de Jorf Lasfar et le nouveau port de Safi, entre autres, le Maroc prépare désormais la construction d’un complexe portuaire à Dakhla, un "projet stratégique pour le développement des provinces du Sud du Royaume comme dans sa politique africaine, écrit le magazine.

CSCA: un guide pour "Être connecté en toute sécurité". Un guide intitulé "Être connecté en toute sécurité" pour sensibiliser les jeunes aux outils de vigilance numérique a été élaboré par le groupe de travail "Régulation et nouveaux médias numériques" au sein du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA). Le guide a pris en compte les nouvelles conditions de consommation des médias par les jeunes publics dont la protection fait partie des préoccupations de l'instance de régulation. "La toile est devenue un fait social qui bouleverse notre manière de consommer de l’information, de l’image, du son", a souligné la présidente du groupe de travail et membre du CSCA, Narjis Rerhaye, dans l’introduction du guide, ajoutant qu’enfants, jeunes et parents doivent être outillés pour naviguer dans cet océan sans fin et non sans dangers.

Al Yaoum Al Maghribi

Indemnité pour perte d’emploi: Le CESE pour une réforme "systémique progressive". Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) préconise à la lumière des dispositions de la loi-cadre sur la protection sociale, "une réforme systémique progressive" de l'indemnité pour perte d'emploi et recommande la mise à l’étude urgente d’un système d’indemnisation-chômage. Dans une étude sur le système de l’IPE réalisée suite à une saisine de la Chambre des Conseillers, le CESE précise que ce système d’indemnisation-chômage devra comprendre un régime assurantiel couplé à un régime d’assistance, arrimés à un dispositif actif d’aide au retour à l’emploi.

Aïd Al Adha 1442: l'offre en ovins et caprins couvre largement la demande. L'offre en ovins et caprins (8 millions de têtes) destinés à l'abattage de l'Aïd Al Adha 1442 couvre largement la demande prévisionnelle (5,5 millions de têtes), assure, vendredi, le ministère de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts. "L'offre en ovins et caprins destinés à l'abattage de l'Aïd est estimée à plus de 8 millions de têtes dont plus de 6,5 millions d'ovins et 1,5 million de caprins. La demande quant à elle est estimée à 5,5 millions de têtes, dont 5 millions d'ovins et 500.000 caprins. La comparaison entre l'offre et la demande montre que les disponibilités en ovins et caprins couvrent largement la demande", indique le ministère dans un communiqué.

Assahra Al Maghribia

Le Maroc reçoit deux millions de doses du vaccin "Sinopharm". Ce lot est le deuxième du genre puisque que le Maroc a reçu deux millions de doses du même vaccin, il y a moins de 15 jours, selon Said Afif, membre du comité scientifique et technique chargé de la vaccination. En plus, le Maroc devrait recevoir, dans les prochains jours, un lot de vaccins de 650.000 doses d’AstraZeneca, entrant dans le cadre du programme Covax. Une dotation de plus de 1,6 million de doses a été consacrée au Royaume par l’OMS dans le cadre de son programme Covax.

102 mille cadres des académies régionales de l’éducation, avec un salaire total de près de 8 400 millions de dirhams, soumis au régime des pensions civiles. Les professeurs cadres des académies régionales de l'éducation et de la formation, soumis au régime RCAR, ont été transférés au régime des pensions civiles, à l’instar des fonctionnaires de l’Etat et des communes et des agents de certains établissements publics. Ce transfert, qui devient possible en vertu d’un projet de loi adopté par la Chambre des représentants, est de nature à garantir la similitude entre ces cadres et les professeurs soumis au statut général de la fonction publique. Selon Othman El Ferdaous, ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, ce projet de loi assurera aux cadres des académies une stabilité professionnelle et une sécurité de l’emploi, et leur permettra de remplir les missions éducatives qui leur sont confiées.

Al Ahdath Al Maghribia

L'ONCF met en place un dispositif "Spécial Aïd Adha". L'Office National des Chemins de Fer (ONCF) a annoncé, vendredi, avoir mis en place un dispositif "Spécial Aïd Al-Adha", devant s'étaler sur la période allant du vendredi 16 juillet au dimanche 1er août. "A l’occasion de l’avènement d’Aïd Al-Adha 1442, et en prévision de l’affluence des voyageurs que connaît habituellement cette période, l’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a mis en place un dispositif "Spécial Aïd Al-Adha" couvrant la période du vendredi 16 Juillet au dimanche 1er août 2021", indique l'ONCF dans un communiqué.

Akhannouch : le RNI parie sur la création de nouveaux emplois. Aziz Akhannouch, président du Rassemblement national des indépendants (RNI), a souligné que le pari du parti est de créer le plus grand nombre d'emplois. S’exprimant au cours d’une rencontre dans la province d’Essaouira, Akhannouch a rappelé les promesses inscrites dans le programme de son parti, en soulignant que le RNI entend créer un million d'emplois au cours des cinq prochaines années, et ce grâce aux investissements qu’il ne ménagera aucun effort pour les encourager. D'autre part, il a indiqué que le RNI, conscient de la plus haute importance de la protection sociale attendue, a conçu plusieurs mesures susceptibles d'accompagner ce chantier, qui devrait offrir un service de santé répondant aux aspirations des citoyens et à leurs besoins fondamentaux.

Rissalat Al Oumma

Le ministre Ivoirien de la Défense reçu par le ministre chargé de l’Administration de la Défense Nationale et le Général de Corps d’Armée, Inspecteur Général des FAR. Le ministre d’État, ministre de la Défense de la République de Côte d’Ivoire, Téné Birahima Ouattara, a été reçu, vendredi à Rabat, respectivement par le ministre délégué auprès du Chef du Gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense Nationale et le Général de Corps d’Armée, Inspecteur Général des Forces Armées Royales (FAR), sur Hautes Instructions Royales. Un communiqué de l’État-Major général des FAR précise qu'en exécution des Hautes Instructions Royales, Abdeltif Loudyi, ministre délégué auprès du Chef du Gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense Nationale a reçu, vendredi au siège de cette Administration, le ministre d’État, ministre de la Défense de la République de Côte d’Ivoire, Téné Birahima Ouattara, en visite de travail au Royaume du 14 au 17 juillet.

Daki: la mise en œuvre des lois partagée par les appareils de la justice. Le président du Ministère public, El Hassan Daki, a indiqué que la Constitution de 2011, notamment l’article 107 a consacré le caractère indépendant du pouvoir judiciaire ainsi que l’indépendance du Ministère public (article 117) chargé de la défense des droits et des libertés des citoyens. Intervenant au cours des travaux d'un colloque national à Agadir sous le thème, "le procès équitable au Maroc , dix ans après l'entrée en vigueur de la Constitution 2011", Daki a souligné que si la responsabilité du législateur a été achevée en adoptant les textes juridiques assurant les conditions d'un procès équitable, la bonne mise en œuvre des règles et principes de ces textes est partagée par toutes les composantes des appareils de la justice, ce qui exige d’elles de mobiliser les ressources juridiques acquises permettant de consolider les grands principes d’un procès équitable.

Al Alam

Marrakech : La FMEJ passe au crible la situation des entreprises de presse dans la région. La Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux (FMEJ) a examiné vendredi à Marrakech, l'état des lieux des entreprises de presse au niveau de la région Marrakech-Safi et ce, à l'occasion de l'assemblée générale constitutive de sa section régionale. Selon un communiqué final de la FMEJ ayant sanctionné les travaux de cette assemblée générale constitutive, "les discussions approfondies engagées autour de la situation des entreprises de presse au niveau de Marrakech- Safi, en présence de 46 éditeurs de la région, des membres du bureau exécutif, ainsi que des membres du conseil fédéral de la Fédération, ont débouché sur des conclusions quasi-identiques à celles constatées dans les autres régions concernant trois axes majeurs".



Derniers tweets