Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Revue de presse quotidienne

Publié le Lundi 2 Août 2021 | MAP



Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de lundi :


Le Matin :

• La relation "d’exception" France-Maroc appelée à se renouveler davantage face aux nouveaux défis. La relation "d’exception" unissant le Maroc et la France est appelée à se renouveler davantage pour faire face aux nouveaux défis, a souligné l’ambassadeur du Royaume à Paris, Chakib Benmoussa. "Au moment où la crise de Covid 19 impose le changement, et nous interpelle pour agir avec raison et discernement, il convient d’oeuvrer ensemble pour préserver les fondements de la relation d’exception qui lie le Maroc à la France, une relation dense et résiliente, nourrie par une amitié profonde et des intérêts convergents", a relevé Benmoussa dans une vidéo réalisée par l'ambassade à l'occasion du 22e anniversaire de la Fête du Trône. Cette relation est “appelée à se renouveler encore plus aujourd’hui aux défis du changement climatique, de la lutte contre le terrorisme, de la sécurité, de la gestion des flux migratoires ou encore le défi de la compétitivité partagée entre nos deux économies”, a-t-il ajouté.

• AWB, «Meilleure banque au Maroc en 2021» selon «Euromoney». Nouvelle distinction pour le groupe Attijariwafa bank (AWB). Il a décroché le Prix de la «Meilleure banque au Maroc en 2021», octroyé par le prestigieux magazine anglais «Euromoney», publication internationale de référence des marchés financiers du monde. La banque obtient donc ce Prix pour la onzième année. Selon le magazine, «sous la direction de son président-directeur général, Mohamed El Kettani, AWB a distribué au Maroc plus de 40 milliards de dirhams de prêts supplémentaires depuis le début de la crise sanitaire, dont un soutien à près de 70.000 entreprises, principalement des PME, notamment au travers de mécanismes phares tels que “Damane Oxygène” et “Relance”». À cela s’ajoute, également, le programme «Intelaka» en faveur des TPE et entrepreneurs. Selon un communiqué de la banque, la part d’AWB dans les trois dispositifs est «supérieure à 30%».

L’Economiste :

• Energies renouvelables : STMicroelectronics vise la neutralité carbonne dès 2027. StMicroelectronics vient de décliner son plan d’action visant à atteindre la neutralité carbonne à l’horizon 2027. Son usine de Bouskoura s’approvisionnera en énergies provenant de sources renouvelables à hauteur de 50% d’ici 2022. Cette annonce du top management coïncide avec la visite officielle effectuée mercredi 28 juillet par Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique. “Le site a développé durant ces dernières années, plusieurs programmes, dans le but de réduire ses émissions indirectes de gaz à effet de serre tout en augmentant l'utilisation d'énergies issues de sources renouvelables”, explique Fabrice Gomez, directeur du site. L’entreprise s’est fixé l’objectif ambitieux de couvrir 100% de ses besoins énergétiques par des sources renouvelables d’ici 2027, en alliant les capacités solaires installés sur site à la conclusion d’accords d’achat d’énergies renouvelables certifiées vertes”.

• Covid-19: Appel à éviter les centres de vaccination à grande affluence. Le ministère de la Santé invite les citoyens à ne pas affluer massivement à un nombre limité de centres de vaccination anti Covid-19. Les points dédiés à cet effet couvrent la majorité du territoire national. Il est rappelé que l'accès aux points de vaccination est désormais ouvert sans restrictions liées au domicile et tous les jours jusqu'à 20h00. Sans oublier l'importance du respect strict de toutes les mesures préventives, notamment la distanciation physique et le bon usage du masque dans les lieux publics.

Maroc le Jour :

• Discours du Trône, un message de paix et de fraternité. Le discours adressé, samedi par SM le Roi Mohammed VI à la Nation à l'occasion du 22ème anniversaire de la Fête du Trône, est un message de paix et de fraternité, qui réitère la position constante du Maroc vis-vis de l'Algérie, à savoir celle de la main tendue exprimée dans le discours du 6 novembre 2018, a affirmé le politologue et universitaire Mustapha Sehimi. "Le Souverain a réitéré une position constante, à savoir celle de la main tendue (à l'Algérie) exprimée dans le discours du 6 novembre 2018. Le Maroc continue d'être attaché à une normalisation avec ce pays frère sur la base des principes de dialogue, de bon voisinage et de confiance", a indiqué M. Sehimi dans une déclaration à la MAP. Ce processus, a-t-il poursuivi, doit être initié et entrepris par les deux pays et sans conditions, expliquant qu'il ne peut que conduire, s'il est mené à son terme sur la base d'une prise en compte des intérêts bien compris des deux pays, à la réouverture des frontières fermées depuis 1994.

• Le Président du Parlement arabe salue les réalisations accomplies par le Maroc sous le leadership de SM le Roi. Le Président du Parlement arabe, Abdel-Rahman Al-Assoumi, a salué les réalisations inédites de développement accomplies par le Maroc dans divers domaines, sous le sage leadership de SM le Roi Mohammed VI. Dans un communiqué, M. Al-Assoumi s'est félicité de la politique sage de SM le Roi, qui a renforcé le rôle du Royaume du Maroc aux niveaux arabe, régional et international". Le Président du Parlement arabe a félicité le Souverain à l’occasion du 22-ème anniversaire de l'accession de SM le Roi au Trône de Ses glorieux ancêtres, relevant qu'il s'agit d'une occasion nationale chère à tous les Marocains et Arabes, qui incarne les valeurs d'allégeance et de fidélité au Souverain et représente un symbole de l'unité et de la souveraineté du Royaume.

Aujourd’hui le Maroc :

• ONCF: Un chiffre d'affaires de 1,6 MMDH au premier semestre. Les grandes lignes du contrat-programme Etat-ONCF ont été présentées lors du dernier Conseil d’administration de l’Office national des chemins de fer. Cette feuille de route quinquennale (2021-2026) acte, en effet, les principes structurants de la réforme ferroviaire tels que définis dans le protocole d’accord Etat-ONCF signé en juillet 2019. Se référant à l’ONCF, ce contrat-programme cristallise «l’engagement ferme des deux parties pour la mise en place d’un nouveau modèle économique à même de pérenniser les performances réalisées par l’Office et d’assurer le développement du réseau ferroviaire marocain dans un cadre optimal, notamment en termes de financement et de synergies avec d’autres établissements et entreprises publics». L’office annonce avoir réalisé un chiffre d’affaires de 1,6 milliard de dirhams au titre des six premiers mois de l’année. Ce chiffre représente 91% du niveau d’activité réalisé durant la même période 2019.

• Casa Tramway lance son «Pack Eté». Une nouvelle campagne promotionnelle lancée par Casa Tramway. Baptisée «Pack Eté», cette opération, qui démarre à partir de ce lundi 02 août, vise à permettre aux clients voyageurs de bien profiter de la saison estivale. «Cette promotion permettra aux clients voyageurs de bénéficier d’un ticket rechargé d’un aller-retour à 12 DH au lieu de 14 DH et de bénéficier d’un cadeau après l’achat de 4 tickets rechargés», relève-t-on d’un communiqué conjoint de Casa Transports SA et RATP Dev Casablanca. Il est à noter que cette offre est valable dans la limite du stock dédié à cette opération. Elle sera disponible au niveau des terminus Ain Diab, Lissasfa, Sidi Moumen, des stations Mdakra et Derb Sultan et des agences commerciales et maisons de mobilité.

Al Bayane :

• SM le Roi: La mise en œuvre du Nouveau Modèle de Développement nécessite la mobilisation de toutes les compétences et potentialités de la Nation. La phase de mise en oeuvre du Nouveau Modèle de développement relève d'une responsabilité nationale nécessitant la mobilisation des potentialités de la Nation et l’implication de toutes ses compétences, a affirmé samedi Sa Majesté le Roi Mohammed VI. "A l’instar de la phase de conception de ce modèle, Nous estimons que celle de sa mise en œuvre relève d’une responsabilité nationale nécessitant la mobilisation des potentialités de la Nation et l’implication de toutes ses compétences, notamment celles qui, au cours des prochaines années, seront appelées à exercer des responsabilités gouvernementales et des mandats publics", a souligné Sa Majesté le Roi dans le discours adressé à la Nation à l’occasion du 22è anniversaire de l’accession du Souverain au Trône de Ses glorieux ancêtres.

• Le secteur participatif améliore son PNB de 67% en 2020. Le produit net bancaire (PNB) du secteur participatif s'est élevé à 337,1 MDH au titre de l'année écoulée, en hausse de 67% par rapport à 2019, selon Bank Al-Maghrib (BAM). En déduisant les rémunérations versées aux "Mouwakil" en vertu des contrats de "Wakala Bil Istithmar" et aux titulaires de dépôts d'investissement, le "PNB retraité" ressort à 464,2 MDH, en augmentation de 60% en un an, indique BAM dans son rapport annuel sur la supervision bancaire au titre de l'exercice 2020. L'évolution du PNB a été soutenue par la progression de la marge sur financements participatifs de 74% à 411,7 MDH, soit 89% du PNB retraité, explique la même source.

L’Opinion :

• Mesures restrictives : Faire campagne en pleine crise, quels enjeux? Avec la dégradation de la situation épidémiologique, les meetings ne seront pas au rendez-vous comme les années précédentes. Le digital sera donc le mot d’ordre des prochaines élections. Selon Najib Mikou, expert en Prospective et Etudes Stratégiques, cette tendance aura moult avantages. “Le numérique a l’avantage considérable de vaincre le temps et l’espace à travers des messages qui, moyennant un seul clic en moins d’une fraction de seconde, parviennent à leur cible en temps réel et là où elle peut être", explique Mikou. “C’est un gain inestimable en énergie, en temps, en coût et, par conséquent, en efficacité", indique-t-il.

• Chefchaouen: 42 MDH pour l'aménagement du site touristique Ras El Maa. La mise à niveau du site touristique Ras El Maa à Chefchaouen (études et travaux) nécessite une enveloppe budgétaire de 42 millions de dirhams (MDH). En vertu d'une convention de partenariat pour l'aménagement du site touristique Ras El Maa à Chefchaouen, qui a été récemment approuvée par le Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima lors de sa session ordinaire du mois de juillet, ce projet prévoit la construction d’un pont liant le site Ras El Maa à l’ancienne médina et la célèbre place de Outa Hammam, ainsi que d’un parking de voitures multi-étages, d’un terrain de jeux sportifs et des espaces productifs de services. Dans le cadre de ce projet, qui sera réalisé l'année prochaine, les parties contractantes sont tenues de verser les montants indiqués sur la convention, liant le Conseil régional (40,5 MDH), le Conseil provincial de Chefchaouen (1 MDH), et la commune de Chefchaouen (500.000 dirhams).

Libération :

• Le CRI de Marrakech-Safi lance une enquête de satisfaction auprès des investisseurs et opérateurs économiques. Le Centre Régional d'Investissement (CRI) de Marrakech-Safi a lancé une enquête de satisfaction auprès des investisseurs et opérateurs économiques dans le cadre de la mission "aftercare" contenue dans la loi portant réforme des CRI du Royaume. Cette enquête de satisfaction porte notamment sur l'infrastructure et les équipements de la région Marrakech-Safi (Infrastructure routière, raccordement d'électricité, infrastructure hospitalière, disponibilité du foncier, transport de marchandises et de personnes) et les ressources humaines de la région (la compétence des ressources humaines, le cadre réglementaire lié à la gestion des ressources humaines, l’adéquation entre offre et demande d'emploi, les prestations des établissements de formation professionnelle).

• L’UCA de Marrakech en tête des universités marocaines. - L’Université Cadi Ayyad (UCA) de Marrakech est arrivée en tête des universités marocaines dans le classement du "Times Higher Education" de 2021. Cet établissement d’enseignement supérieur a occupé la première position au niveau national et la 2ème position au niveau continental juste derrière l’université tunisienne de Sfax, classée meilleure université en Afrique, selon le "Times Higher Education World University Rankings", qui fait ressortir également que l’UCA a été classée 41è meilleure université au niveau du monde arabe. Six universités marocaines sont classées parmi les 100 premières universités du monde arabe : l'UCA (41è), l'Université Mohammed V de Rabat, l'Université Hassan II de Casablanca, l’Université Ibn Tofail de Kenitra, l’Université Sidi Mohammed ben Abdellah et l’Université Hassan 1er de Settat (101è).

Al Massae :

• Marché de capitaux: Plus de 33,5 MMDH de levées à fin juin 2021. Les levées de capitaux ont atteint plus de 33,5 milliards de dirhams (MMDH) à fin juin 2021, contre 36,24 MMDH durant la même période une année auparavant, selon l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC). Ces levées se répartissent sur les émissions de titres de capital (892 millions de dirhams (MDH)), les émissions obligataires (4,734 MMDH) et les émissions de titres de créances négociables (27,945 MMDH), précise l'AMMC dans une note sur ses indicateurs mensuels du marché des capitaux de juin 2021. Ces indicateurs font également état d'une baisse de l'encours des opérations de prêt emprunt de titres de 23% à 18,5 MMDH. Pour ce qui est des organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM), leur actif net a augmenté de 10,56% à plus de 578,42 MMDH à la date du 25 juin dernier, relève l'AMMC.

Al Yaoum Al Maghribi :

• Discours du Trône : appel à l'Algérie pour faire prévaloir la sagesse et l’avenir collectif. Le Discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l’occasion du 22ème anniversaire de la fête du Trône est un "appel aux dirigeants algériens pour faire prévaloir la voix de la sagesse, la raison et l’avenir collectif", a indiqué Naoufal Bouamri, avocat et expert en droits de l'Homme. Les différents défis ne peuvent être relevés qu'en surmontant les considérations qui ont agité les relations entre les deux pays, notamment celles liées à l’existence d'un corps intrus qui n'a aucune place dans la région, a souligné M. Bouamri dans une déclaration à la MAP. Le Discours Royal est "la voix d’un leader" qui analyse la région à travers une dimension stratégique et "une grande conscience des différents défis auxquels elle est confrontée, notamment ceux liés au développement, à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme et le crime organisé", a-t-il affirmé, expliquant que ces défis ne peuvent être vaincus qu'en surmontant les complications du passé avec le voisin algérien.

Al Ahdath Al Maghribiya :

• Le Maroc va élargir sa campagne de vaccination aux plus de 18 ans. La campagne de vaccination contre la Covid-19 s’apprête à franchir un nouveau cap cette semaine. Elle sera bientôt ouverte à toutes les personnes âgées de plus de 18 ans. Ces derniers n’auront pas non plus l’obligation de s’adresser au centre de vaccination le plus proche de leur domicile, mais pourront se présenter à n’importe quel centre pour recevoir leur première dose de vaccin.

Assahraa Al Maghribiya :

• M. Amrani met en exergue les choix visionnaires de Sa Majesté le Roi. Pour le Royaume du Maroc, le renouvellement n’a pas été dicté par la conjoncture sanitaire, mais plutôt par les choix visionnaires de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a affirmé l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud, M. Youssef Amrani. "Bien avant l’émergence de la Covid et de ses conséquences, le Maroc avait sous l’impulsion de SM le Roi amorcé une réflexion globale et inclusive sur un nouveau modèle de développement", a indiqué M. Amrani dans une tribune publiée dans le journal sud-africain à grand tirage "The Star", à l'occasion du 22è anniversaire de l’accession de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Trône de Ses glorieux ancêtres. Il a ajouté que ce modèle, présenté il y a un mois devant le Souverain comme un pacte de responsabilité qui enchevêtre les aspirations citoyennes et les exigences publiques autour d’un même projet national construit, a été pensé et structuré par le citoyen marocain pour le citoyen marocain.

Al Ittihad Al Ichtiraki :

• Fête du Trône : Le drapeau marocain illumine des édifices emblématiques de Bogotá et de Lima. Les capitales colombienne et péruvienne se sont jointes à la célébration par le peuple marocain du 22ème anniversaire de la Fête du Trône. Le drapeau marocain et le portrait de Sa Majesté le Roi Mohammed VI ont rayonné, dans la nuit de vendredi à samedi, sur les façades de deux édifices emblématiques de Bogotá et de Lima. Dans la capitale colombienne, l’emblématique Tour Colpatria s'est vêtue des couleurs nationales et du portrait de SM le Roi, un geste symbolique par lequel les autorités colombiennes ont tenu à accompagner le Royaume dans la célébration de cette glorieuse fête, rendant ainsi un vibrant hommage aux liens profonds d’amitié et de coopération unissant le Maroc et la Colombie. "Cette initiative constitue un témoignage fort de l’excellence et de la singularité des relations bilatérales entre le Maroc et la Colombie. Une relation stratégique qui s’est profondément enrichie et intensifiée grâce à la forte volonté politique qui anime nos deux pays, soutenue au plus haut niveau par SM le Roi et le Président colombien Ivan Duque", s’est félicitée à cette occasion l’ambassadeur du Maroc en Colombie, Mme Farida Loudaya.

Rissalat Al Oumma :

• L’ouverture du consulat général du Malawi dans la ville de Laâyoune vient consolider la dynamique internationale vertueuse de l’affirmation de la marocanité du Sahara, a souligné M. Andre Gakwaya, chercheur rwandais spécialiste de l’Afrique. "L’inauguration à Laâyoune de la représentation consulaire du Malawi vient aussi confirmer la déchéance inexorable des thèses algériennes", a précisé M. Gakwaya dans une déclaration à la MAP. Pour cet expert et fin connaisseur du Maghreb, la République du Malawi tient à réitérer, à travers cette décision, son soutien ferme et constant à la souveraineté du Maroc sur son Sahara et à son intégrité territoriale. L’ouverture de plusieurs représentations consulaires au Sahara marocain représentant trois Continents, dont la dernière en date est celle du Malawi, "constitue à la fois un gage de la crédibilité de la vision africaine de SM le Roi Mohammed VI en faveur d’un Continent animé par une coopération interafricaine forte, et un témoignage fort de la sécurité et de la stabilité dont jouissent les provinces du Sud du Royaume", a-t-il relevé.

Bayane Al Yaoum :

• La superficie semée en céréales d'automne dans la région Béni Mellal-Khénifra s’élève à 587.816 Ha, soit 39% de blé tendre, 38% d’orge et 23% de blé dur, selon les données de la Direction régionale de l'Agriculture (DRA). La production prévisionnelle des trois céréales principales au titre de la campagne 2020-2021 est estimée à près de 12,22 millions de quintaux contre 4,5 millions de quintaux en 2019-2020 soit une hausse de 171% par rapport à la campagne précédente, et 62% par rapport à la moyenne de cinq dernières années, selon la DRA qui souligne que le rendement moyen est estimé à 20,8 Qx/Ha soit une hausse de 197% par rapport à la campagne précédente (7 Qx/ha).Pour la multiplication des semences des céréales la superficie totale semée s'élève à 7.400 Ha, contre 3.000 Ha seulement en 2019-2020, soit 89% du programme. La production prévisionnelle est estimée à 370.000 qx.

Al Alam :

• Sur l’ensemble de l’année 2020,le trafic global s’est établi à 21,1 millions de voyageurs avec un chiffre d’affaires de 803 millions de dirhams, en baisse de 52% par rapport à 2019, a souligné le directeur général de l’ONCF, Rabie Khlie, ajoutant que le taux de régularité des trains voyageurs, tous types confondus, était de 95%, en amélioration de 3 pts par rapport à 2019. Quant à l’activité fret et logistique, l'ONCF a su démontrer toute sa résilience grâce à une organisation rigoureuse et adaptée au contexte, relève l'Office dans communiqué, notant que tous les moyens humains et matériels ont été mobilisés, dans le respect strict des normes sanitaires, pour assurer l’acheminement et l’approvisionnement, entre autres, des produits de premières nécessité vers les différentes régions du Royaume.