Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Revue de presse quotidienne

Publié le Mardi 3 Août 2021 | MAP



Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de mardi :


Le Matin :

• L’OAM se félicite de l’appel Royal pour l’établissement de relations maroco-algériennes fondées sur la confiance, le dialogue et le bon voisinage. L’Organisation d’action maghrébine (OAM) s'est félicitée de l’appel de SM le Roi Mohammed VI au président algérien "pour œuvrer de concert et sans conditions" à l’établissement de relations bilatérales fondées sur la confiance, le dialogue et le bon voisinage. "L’OAM se félicite de cet appel Royal à faire prévaloir la sagesse et les intérêts supérieurs des deux pays afin de dépasser cette situation déplorable qui gâche les potentialités des deux pays et qui est en nette contradiction avec les liens historiques et civilisationnels profonds liant les deux peuples frères", a souligné l'organisation dans un communiqué publié lundi. Dans ce contexte, l’OAM réaffirme encore une fois que le renforcement des relations économiques et le réseautage des intérêts et l’adoption de l’approche de dialogue et de communication dans le traitement des différents dossiers objet de divergences, restent le meilleur moyen pour résoudre les problèmes existant entre les deux pays voisins.

• Avec plus de 10 millions de transactions, les paiements par cartes marocaines pulvérisent leur record en juillet. Juillet, un mois record pour les transactions par cartes bancaires. Selon le Centre monétique interbancaire (CMI), 10,9 millions d’opérations ont été effectuées sur les sites marchands et e-marchands par cartes marocaines et étrangères, pour un montant global de 4,6 milliards de DH. Les cartes marocaines signent un record, dépassant pour la première fois la barre des 10 millions de transactions par mois, soit 10,13 millions. Ces chiffres sont boostés par les paiements sans contacts, qui représentent une transaction sur trois environ, et par les transactions par cartes étrangères effectuées par les nombreux MRE et touristes ayant visité le pays depuis la levée des restrictions de voyage en juin dernier.

L’Economiste :

• Microcrédit : la nouvelle loi entre en vigueur. Les dispositions de la nouvelle loi sur les microcrédits entrent en vigueur suite à sa publication au Bulletin officiel. Ce texte a permis notamment de relever le plafond des financements, notamment au profit des TPME. Les associations de microcrédit disposent d’un délai de 12 mois, à partir de la date de publication de cette loi, pour harmoniser leurs statuts et leurs modes de fonctionnement avec les dispositions du nouveau texte. • ENSAM : pas de concours, les inscriptions démarrent ce mardi! Après avoir reporté le concours commun d’accès aux ENSAM ( Casablanca, Meknès et Rabat) à une date ultérieure, le département de l’Enseignement supérieur a annoncé hier, sa décision de s’en passer. A l’instar de l’année dernière donc, et en raison des conditions sanitaires difficiles, la sélection s’opère de manière électronique. Mais cette fois-ci, elle passe par le site ensam-concours.ma, et non par la plateforme Tawjihi. Les listes des admis sont déjà affichées sur les sites des écoles. Les inscriptions de la liste principale sont ouvertes dès aujourd’hui mardi. Elles se poursuivront jusqu’au jeudi 5 août. Les inscriptions de la liste d’attente pourront être effectuées vendredi 6 août et lundi 9 août.

Maroc le Jour :

• Youssef Amrani : “L’altruisme au cœur d’un Maroc engagé”. L’altruisme a de tout temps été au cœur d’un Maroc "engagé et avisé" qui n’a cessé d’ériger la dimension humaine en priorité incontestée de toute ambition de développement et de progrès, a indiqué l’ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud, Youssef Amrani. "A plus d’un égard, cette année a été exceptionnelle pour le Maroc et restera sans doute gravée dans les mémoires et l’histoire, comme une année ayant confirmé et renforcé l’ambition, le choix et la démarche du Royaume", a déclaré M. Amrani dans une capsule vidéo diffusée à l'occasion du 22è anniversaire de l’accession de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Trône de Ses glorieux ancêtres. Il a également fait observer que le Maroc n’a pas dévié du cap de ses destinées parce qu’il a fait les choix et les arbitrages qui s’imposent bien avant qu’une quelconque circonstance ne vienne le précipiter.

• BAM : les faux billets reculent de 34% en 2020. Le nombre de faux billets a accusé un repli de 34% à 6.335 coupures d'une valeur d'un million de dirhams (MDH), indique Bank Al-Maghrib (BAM). Sur les faux billets décelés, la coupure de 200 est demeurée prédominante avec une part de 69%, précise la Banque centrale dans son rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière au titre de l'exercice 2020, présenté par Abdellatif Jouahri, Wali Bank Al-Maghrib à SM le Roi Mohammed VI. Le ratio de contrefaçon ressort ainsi à 2,9 billets pour chaque million de billets en circulation contre 5,2 en 2019, fait savoir la même source.

Aujourd’hui le Maroc :

• Said Afif : «Les 17 ans et plus pourront être vaccinés». La vaccination va (encore) s’accélérer avec de nouvelles livraisons de vaccin anti-covid durant le mois d’août. Dr Said Afif, membre du Comité scientifique de la vaccination anti-Covid précise que «le Maroc recevra un peu moins de deux millions de doses soit 1,8 million de doses du vaccin américano-allemand Pfizer- BioNTech à la mi-août». Cet arrivage sera acheminé depuis les Etats-Unis. Toujours selon notre source, le Maroc recevra également une nouvelle livraison de 1 million de doses du vaccin Sinopharm durant les prochains jours. «Avec ces nouvelles livraisons, on va pouvoir vacciner tout venant à partir de 17ans », indique Dr. Afif dans un entretien.

• Entreprises publiques : Un besoin de financement de 13 MMDH en 2020. Le besoin financier global des Établissements et entreprises publics (EEP) œuvrant dans les secteurs aéroportuaire, autoroutier, ferroviaire, de l’énergie, audiovisuel et de l’aménagement en 2020 s’élève à 12,69 milliards DH (MMDH). C’est ce que dévoile la Direction des Entreprises Publiques et de la Privatisation dans son rapport 2020 intitulé « Une mobilisation inédite pour une réforme structurelle du secteur des EEP » indiquant que le contexte né de cette pandémie a eu des impacts différenciés sur le secteur des EEP, et ce en fonction de la nature de l’activité touché par la crise. Pour une relance économique post COVID-19, l’État a mobilisé des produits financiers consistant à impulser une dynamique économique au profit principalement des paiements des TPE et des PME et à soutenir la création et/ou le maintien de l’emploi et la garantie d’une confiance entre les acteurs économiques.

Al Bayane :

• Justice : lancement du Guide de la procédure d’extradition. La Présidence du ministère public a procédé au lancement du "Guide de la procédure d’extradition" à l’occasion d’une formation sur "l’extradition entre le droit interne et les conventions internationales". Ce document "traduit l’adhésion de la Présidence du ministère public à la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre le crime transfrontalier et le crime organisé". Ce Guide est le fruit d’une coopération entre le Maroc et l’Union européenne (UE) dans le cadre du Programme d’appui à la réforme de la justice. Cet appui technique vise le renforcement des compétences des magistrats du Parquet général dans le domaine de la coopération judiciaire internationale à travers l’élaboration d’un Guide pratique sur la procédure d’extradition et l’organisation de sessions de formations régionales de sensibilisation sur ce sujet.

• Immobilier: Eagle Hills livre la première phase de "Rabat Square". Eagle Hills, société d'investissement et de développement immobilier menant plusieurs projets d’envergure au Maroc, a annoncé, récemment, la livraison effective de la première phase de son projet "Rabat Square". Composée des deux îlots Via et One, cette première phase comprend 204 appartements, répartis sur 21 immeubles, avec des surfaces allant de 67 à 300 mètres carrés, indique Eagle Hills dans un communiqué. Du duplex au penthouse, en passant par l'appartement en rez-de-chaussée avec son jardin privatif, une panoplie complète de typologies a été développée afin de répondre à toutes les attentes des propriétaires, ajoute la même source.

L’Opinion :

• Un montant de 10 MDH pour la création du groupement "Grand Agadir pour la mobilité et les déplacements". Un montant global de 10 millions de dirhams (MDH) a été alloué pour la mise en place du Groupement de collectivités territoriales "Grand Agadir pour la mobilité et les déplacements". Ce projet qui vise à assurer la gestion des transports urbains et périurbains et les déplacements sur l’ensemble du territoire du Grand Agadir et des communes avoisinantes, a été l’objet d’une convention de partenariat validée lors de la dernière session de juillet du Conseil régional Souss-Massa. La convention englobe les communes d’Agadir, Ait Melloul, Inzegane, Dcheira, Leqliaa, Biougra, Ait Baha et Oulad Teiman, en plus d’autres communes relevant des provinces avoisinantes qui pourront s’ajouter selon des conditions spécifiques.

• Laâyoune : Le "Pavillon bleu" hissé pour la 14ème fois consécutive sur la plage de Foum El Oued. Le Pavillon Bleu, un label du programme "Plages propres" décerné par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement et la Fondation internationale pour l’éducation à l’environnement (FEE), a été hissé dimanche, et pour la 14ème fois consécutive, sur la plage de Foum El Oued (province de Laâyoune). La distinction de cette plage pour la 14ème année consécutive s’est déroulée lors d’une cérémonie présidée par le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, en récompense des efforts collectifs et soutenus déployés par les autorités locales et plusieurs partenaires afin de préserver la propreté de la plage de Foum El-Oued, la principale attraction pour les populations de cette région du Sahara marocain durant la période estivale. Cette station balnéaire fait partie des meilleures plages sélectionnées au niveau national qui offrent aux visiteurs des conditions d’estivage répondant aux meilleurs standards internationaux.

Libération :

• Intelaka: 2,7 MMDH de crédits accordés à fin 2020. Le montant des crédits accordés dans le cadre du Programme "Intelaka" a atteint 2,7 milliards de dirhams (MMDH) et a profité à 15.085 bénéficiaires à fin décembre 2020, selon Bank Al-Maghrib (BAM). "Selon les données de la Caisse Centrale de Garantie, le Bilan du Programme Intelaka à fin décembre 2020 fait ressortir que le montant des crédits accordés a atteint 2,7 milliards de dirhams et a profité à 15.085 bénéficiaires", souligne la Banque centrale dans son rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière au titre de l'exercice 2020, présenté par le Wali de BAM à SM le Roi Mohammed VI. L'analyse des bénéficiaires indique que les hommes représentent 84% contre 16% pour les femmes, et les citadins 82% contre 18% pour les ruraux, fait remarquer le rapport.

• Secousse tellurique de 3.6 degrés au large de Driouch. Une secousse tellurique de magnitude 3.6 degrés sur l'échelle de Richter a été enregistrée, lundi, dans la province de Driouch, a indiqué l'Institut national de géophysique (ING). La secousse, dont l’épicentre est situé au large de Driouch, s'est produite à 09H49 min 29 sec (GMT+1), a précisé le Réseau national de surveillance et d’alerte sismique, relevant de l’ING, dans un bulletin d’alerte sismique. Survenue à une profondeur de 16 kilomètres, la secousse s'est produite à une latitude de 35.546°N et une longitude de 3.604°W, selon la même source.

Al Massae :

• la Société Marocaine de Cardiologie (SMC) met en garde contre l’excès de sport et des sports intenses, notamment en cas de fièvre ou de courbatures. Et de poursuivre que l'arrêt du sport en cas de fièvre ou de courbatures est parmi les 10 règles d'or de la pratique sportive. Il doit se prolonger pendant les huit voire quinze jours qui suivent la guérison, lit-on dans un communiqué de la SMC. « Chez les personnes contaminées, le risque, c'est la mort subite ...., le virus peut se propager au muscle cardiaque, provoquer une inflammation appelée myocardite avec risque de trouble du rythme et de mort subite en particulier à l'effort », ajoute-on.

Al Yaoum Al Maghribi :

• Le Général d’Armée James C.McConville, Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre des États-Unis d’Amérique, a été reçu, lundi à Rabat, respectivement par le ministre délégué auprès du Chef du Gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense Nationale et le Général de Corps d’Armée, Inspecteur Général des Forces Armées Royales (FAR), sur Hautes Instructions Royales. Un communiqué de l’État-Major général des FAR indique qu'en exécution des Hautes Instructions Royales, M. Abdeltif Loudyi, Ministre délégué auprès du Chef du Gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense Nationale a reçu, lundi, au siège de cette Administration, le Général d’Armée James C.McConville, Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre des États-Unis d’Amérique, en visite de travail au Royaume. Les deux responsables ont exprimé leur satisfaction quant à la densité, la durabilité et l’excellence des relations de coopération bilatérale, à travers les actions de formation et d’échanges d’expériences et à travers la tenue régulière des exercices conjoints, en particulier l’exercice "African Lion 2021 ", dont la 17° édition est la meilleure concrétisation du niveau élevé d’interopérabilité atteint par les forces des deux pays.

Al Ahdath Al Maghribiya :

• Une véritable impulsion à l’investissement et à la création d’emploi est attendue de l’opérationnalisation du Fonds Mohammed VI pour l’investissement et d’un recours plus conséquent aux partenariats public-privé, en plus de la mise en œuvre du plan de relance de 120 milliards de dirhams, a souligné Abdellatif Jouahri, Wali Bank Al-Maghrib. Les nombreux chantiers en cours, dont plusieurs sont lancés suite à des Instructions Royales, contribuent à cette reprise et à accélérer le rythme de croissance à plus long terme, précisant que le grand défi aujourd’hui est de réussir leur mise en œuvre de façon harmonieuse et dans les délais prévus, a ajouté le Wali, qui a présenté à Sa Majesté le Roi Mohammed VI le rapport annuel de la Banque Centrale sur la situation économique, monétaire et financière au titre de l'exercice 2020.

Assahraa Al Maghribiya :

• Covid-19: Le gouvernement décide une série de mesures à partir du mardi à 21h00. Sur la base des recommandations de la Commission scientifique et technique concernant la nécessité de renforcer les mesures préventives pour limiter la propagation de la pandémie de Covid-19 et préserver la santé des citoyens et vue la hausse considérable du nombre de cas d'infections et de décès dûs à cette pandémie, enregistrés dernièrement, le gouvernement a décidé de prendre à partir du mardi 03 août 2021 à 21h00 une série de mesures. Selon un communiqué du gouvernement, ces mesures portent sur l'interdiction des déplacements nocturnes à l'échelle nationale de 21h à 5h. Il s’agit aussi de l’interdiction des déplacements de et vers les villes de Casablanca, Marrakech et Agadir, indique le communiqué, précisant que sont exclus de cette mesure les personnes vaccinées disposant du passeport vaccinal, les cas médicaux urgents, les personnes chargées du transport des biens et marchandises, outre celles exerçant dans les secteurs publics et privés disposant d’ordres de mission signés par leurs responsables hiérarchiques.

Al Ittihad Al Ichtiraki :

• La prison locale de Tétouan dément les allégations de vente de produits alimentaires au double de leur prix. La Direction de la prison locale de Tétouan a démenti, lundi, les allégations véhiculées par certains médias concernant la "vente de produits alimentaires dans le magasin de l'établissement pénitentiaire au double de leur prix". Dans une mise au point, l'établissement souligne que ces allégations sont "dénuées de tout fondement", précisant que les prix des marchandises et produits alimentaires dans le magasin de la prison sont les mêmes que ceux appliqués sur le marché. La Direction de l'établissement tient à afficher les prix des différents produits disponibles dans le magasin pour davantage de transparence, relève la même source.

Al Alam :

• Le discours du Trône retentit comme un "message de la raison" à l'adresse de l’Algérie. Le discours du Trône 2021 a retenti comme « un message de la raison » pour que le Maroc et l’Algérie puissent réaliser la « sécurité collective » qu’impose la géographie et l'histoire que les deux pays ont en partage, écrit le site d’information chilien El Periodista. Le média chilien souligne que cette « phrase prononcée par le souverain résonnera intensément : 'Nous considérons que la sécurité et la stabilité de l’Algérie, et la quiétude de son peuple sont organiquement liées à la sécurité et à la stabilité du Maroc’ ». L’auteur de l’article relève que « la main que le Souverain a généreusement tendu au régime algérien n'est peut-être pas une nouveauté, le roi du Maroc avait déjà eu l'occasion à plusieurs reprises d'exprimer la nécessité de surmonter les défis et les incompréhensions entre les deux pays pour le bien des deux peuples. Cela a toujours été sa conviction depuis son accession au Trône ».

Bayan Al Yaoum :

• Crédits Relance: Un encours de plus de 44 MMDH à fin juin. L'encours des crédits Relance s'est établi à 44,3 milliards de dirhams (MMDH) à fin juin 2021, a annoncé mardi Bank Al-Maghrib (BAM). Ces crédits, qui sont des prêts de trésorerie mis en place au cours de la période post-confinement pour répondre aux besoins de toutes les catégories d'entreprises pour la relance de leurs activités, ont profité à 50.100 entreprises, précise BAM dans une présentation de son dernier rapport annuel sur la supervision bancaire. S'agissant des crédits Oxygène, qui sont des prêts de trésorerie mis en place pendant la phase de confinement pour répondre aux besoins de trésorerie des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) et des entreprises de taille intermédiaire ayant connu une baisse d'activité en raison de la crise sanitaire covid-19, leur encours s'est chiffré à 17,7 MMDH pour 49.500 bénéficiaires, fait savoir la même source.

Rissalat Al Oumma :

• Maroc/Algérie : La fermeture des frontières "ne répond à aucune logique et contribue à la fermeture des mentalités". La fermeture des frontières entre le Maroc et l'Algérie est une question qui "ne répond à aucune logique et qui contribue à la fermeture des mentalités", a estimé l’universitaire argentin Juan José Vagni, qualifiant de « bonne nouvelle » l’invitation sincère lancée par SM le Roi Mohammed VI pour un dialogue, sans conditions, entre les deux pays. Réagissant à la teneur du discours prononcé par SM le Roi à l’occasion de la fête du Trône, M. Vagni a fait le constat de « l’inutilité de cette distanciation entre les deux pays frères qui, au-delà des différends politiques, ne peuvent pas se permettre de se complaire dans ce statu quo ». M. Vagni, qui est également chercheur au Conseil national de la recherche scientifique et technique et professeur à l’Université de Cordoba (centre d’Argentine), a relié l’appel royal au dialogue avec l’Algérie à l’impératif de la sécurité en Afrique et dans la Méditerranée, deux espaces géographiques vitaux pour les deux pays frères.