Revue de presse quotidienne

Publié le Lundi 9 Août 2021 à 10:30 | MAP


Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de lundi :


Le Matin :

• La vaccination anti-Covid élargie aux plus de 20 ans. La catégorie d’âge de 20 ans et plus va désormais bénéficier de la campagne de vaccination anti Covid-19, a annoncé le ministère de la Santé. Dans un communiqué, le ministère a souligné que dans le souci d’accélérer l'opération de vaccination et de faciliter l’accès au vaccin, les citoyens peuvent se diriger vers le centre de vaccination le plus proche, que ce soit pour la première ou la deuxième dose, sans prendre en compte les conditions liées au lieu et au pays de résidence.

• L’ENSA de Marrakech lance une filière dédiée à la cyber-sécurité. L’Ecole nationale des sciences appliquées (ENSA) de Marrakech relevant de l’Université Cadi Ayyad (UCA) a procédé au lancement d’une filière dédiée au "Génie Cyber-Défense et Systèmes de Télécommunications Embarqués" au titre de la prochaine année universitaire 2021-2022. La création de cette filière au sein de cet établissement d’enseignement supérieur vise à former des ingénieurs qualifiés ayant des solides compétences scientifiques, alliant méthodes et techniques de traitement de la sécurité et de gestion des risques liés aux systèmes d’information et sachant concevoir des systèmes de télécommunications embarqués. Cette formation étalée sur 3 ans, soit 6 semestres, vise à doter les participants de la connaissance et du savoir-faire de pointe dans le domaine de la cybersécurité.

L’Economiste :

• L’industrie automobile revendique une capacité de production de 700.000 véhicules par an. Fort de ce volume capacitaire, le Maroc est depuis quelques années le premier producteur africain de véhicules loin devant son challenger, l’Afrique du Sud. Ce qui en fait le 1er pays exportateur dans le secteur industriel pour la 7ème année consécutive. Les véhicules made in Maroc (produits par le groupe Renault et PSA, devenu Stellantis) s’exportent vers 75 pays. Malgré ces prouesses réalisées en moins de 10 ans, l'industrie automobile made in Maroc a encore des gisements d’opportunités et de croissance. Aujourd'hui, le challenge consiste à maximiser le taux d’intégration locale (qui est à 60%), développer l’intégration en profondeur jusqu’à la matière première, renforcer la compétitivité de l’offre, élargir la gamme, développer l’électrique, la valeur ajoutée et décarboner les process et les usines.

• ANP : nouveau service e-facture. L’Agence nationale des ports (ANP) vient de mettre en ligne un nouveau portail dédié au dépôt des factures de ses fournisseurs accessible via l’adresse https://efactureanp.ma/. A compter du 1er août, les fournisseurs ayant une commande avec l’ANP peuvent soumettre, par le biais de ce portail, les factures relatives aux prestations et services rendus à l’ANP leur garantissant le suivi et la célérité dans le traitement de leurs dossiers de règlement. Ce nouveau service permettra aux fournisseurs de soumettre leurs factures 24h/24 et 7j/7, leur évitant ainsi des déplacements vers les sites de l’Agence.

Maroc Le Jour :

• La PCR demeure le gold standard pour le diagnostic de la Covid-19. Les tests antigéniques, nasopharyngés ou salivaires n'ont pas du tout la même sensibilité que la PCR, qui demeure le gold standard pour le diagnostic de la Covid-19, selon le Conseil des pharmaciens biologistes (CPB). "Affirmer qu'ils ont une sensibilité comparable à la PCR et qu'ils sont beaucoup moins chers c'est faire preuve non seulement d'une méconnaissance de la pratique médicale, mais aussi de démagogie vis-à-vis du citoyen", précise le Conseil dans une mise au point sur l'utilisation de l'autotest salivaire du Covid-19. Le test salivaire, qui est un test antigénique, est autorisé par le ministère de la Santé uniquement pour un usage hospitalier, et même les laboratoires accrédités pour effectuer des tests PCR pour la Covid-19 ne peuvent l'utiliser, à plus forte raison les laboratoires non autorisés, explique la même source.

• Fès-Meknès : Le CRI publie son guide de la création d’entreprise. Le Centre régional d’investissement (CRI) Fès-Meknès vient de publier son guide de la création d’entreprise, un manuel pratique destiné aux porteurs de projets. La publication de ce guide participe de ‘’la grande priorité’’ qu’accorde le CRI au soutien et à l’accompagnement des porteurs de projets durant toutes les phases de leurs cycles de vie, depuis le cadrage de l’idée de projet jusqu’à sa concrétisation, en passant par l’assistance pour les démarches de création d’entreprise. Le guide explique les étapes essentielles que chaque créateur d’entreprise est appelé à suivre pour concrétiser son envie d’entreprendre. Il répond également aux questions relatives au cadrage du projet, au montage du Business plan, au financement et aux différentes démarches de création.

Aujourd’hui Le Maroc :

• 35 millions DH pour le projet d'éco-quartier de Marchan à Tanger. La ville de Tanger bénéficiera d’un projet pilote d’aménagement d’éco-quartier de Marchan, s’inspirant des expériences réussies des villes modernes et les plus éco-responsables à travers le monde. D’une enveloppe budgétaire de quelque 35 millions de dirhams, ce projet est le fruit d’une convention-cadre liant le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville à la wilaya, la société Al Omrane et l’Agence urbaine de Tanger ainsi que le Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CR-TTA) et celui de la Commune de Tanger. Selon ce partenariat, le futur éco-quartier de Marchan permet de renforcer les différentes mesures visant d’anticiper et de s’adapter aux effets des changements climatiques.

• Bancassurance : 13,75 milliards de dirhams de primes en 2020. La bancassurance reprend des couleurs. Son activité vient, comme le révèle l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS), d’enregistrer une légère augmentation de 0,4% au titre de l’exercice 2020, au vu de la conjoncture sanitaire exceptionnelle. «Le volume des primes d’assurances drainées par le réseau des banques, des sociétés de financement (SF) et des associations de micro-crédit (AMC) s’est établi à 13,75 milliards de dirhams (MMDH) contre 13,69 MMDH en 2019», précise l’ACAPS qui vient de publier une note relative à l’activité de la bancassurance au titre de l’année 2020. Les assurances vie et capitalisation continuent, selon la même source, de dominer cette activité avec une production de 13,1 MMDH, représentant 95,3% de la collecte en bancassurance.

L’Opinion :

• Les appels d'offres pour la construction du grand barrage de Oued Lakhdar, sous-affluent de la rive gauche de l'oued Oum Er RBia, ont été lancés, apprend-on auprès de la direction provinciale de l’équipement à Azilal. D’une capacité de 151,62 millions de m3, ce barrage qui sera construit sur Oued Lakhdar, au niveau de la commune d’Ait Majden, dans la province d’Azilal, est l'un des cinq grands barrages programmés par les pouvoirs publics au titre de l'année 2021. Cette structure servira, selon la même source, à renforcer le transfert d’eau de l’Oum Er Rbia vers le Haouz, à alimenter la province en eau potable et d’irrigation en plus de contribuer à la protection contre les inondations et de produire de l’énergie électrique. Le délai global d’exécution du marché est fixé à 60 mois par le ministère de tutelle, qui précise que l’ouverture des plis est prévue pour le 10 septembre prochain.

• Ouarzazate : l’hôpital provincial doté de deux générateurs d’oxygène. Le Centre hospitalier provincial (CHP) Sidi Hssain Bennaceur de Ouarzazate vient d’être doté de deux générateurs d’oxygène, à l’initiative du ministère de la Santé. L’installation de ces deux générateurs d’oxygène s’inscrit dans le cadre des efforts fournis par le ministère de la Santé pour la lutte contre la pandémie, indique un communiqué du CHP. Ces deux nouveaux générateurs d’oxygène permettront au centre hospitalier provincial Sidi Hssain Bennaceur de mieux répondre à ses besoins en oxygène médical, sachant que cette structure reçoit des cas de Covid-19 non seulement de la province de Ouarzazate, mais aussi de celles de Zagora, Tinghir et Tata.

Al Bayane :

• Chambres professionnelles : le scrutin s'est déroulé dans des conditions normales. Les élections des membres des Chambres professionnelles, tenues vendredi, se sont déroulées dans des conditions normales, conformément aux dispositions, garanties et règles juridiques régissant les opérations électorales, en présence des représentants de l'ensemble des listes, a indiqué le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit. "Aucun incident susceptible d'influer sur le cours de l'opération de vote, de dépouillement des bulletins, de recensement des voix ou d'annonce des résultats n'a été enregistré, hormis quelques incidents isolés et limités qui ont été traités immédiatement conformément aux procédures juridiques et judiciaires en vigueur", a dit le ministre dans une déclaration à la presse, en présence du ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Noureddine Boutayeb.

• Plusieurs ambassadeurs accrédités au Maroc visitent le siège du BCIJ. Plusieurs ambassadeurs accrédités au Maroc ont effectué une visite au siège du Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la Surveillance du territoire (DGST), une occasion pour ces diplomates de s’informer des efforts déployés par le Maroc en matière de lutte contre le terrorisme et le crime organisé. Cette visite s’inscrit dans le cadre de l’ouverture des organes sécuritaires sur leur environnement ainsi que dans le cadre de la politique de transparence menée par l'appareil sécuritaire marocain, dont les actions et les réalisations sont désormais reconnues sur le plan international plus particulièrement en matière de lutte contre le terrorisme.

Libération :

• E-commerce: 9,4 millions d'opérations pour 3,8 MMDH au S1-2021. Les sites marchands et sites des facturiers affiliés au Centre monétique interbancaire (CMI) ont réalisé 9,4 millions d'opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 3,8 milliards de dirhams (MMDH) durant le premier semestre 2021. Cette activité ressort en progression de 55,5% en nombre et de 31,8% en montant par rapport au S1-2020, indique le Centre dans un récent rapport, ajoutant que l'activité des paiements en ligne des cartes marocaines a augmenté de 57,1% à 9,1 millions de transactions et de 34,4% à 3,6 MMDH. L'activité des paiements en ligne des cartes étrangères a, quant à elle, progressé de 18,6% à 308.000 transactions et a régressé de 7,3% à 166,8 millions de dirhams (MDH). L'activité reste très fortement dominée par les cartes marocaines à hauteur de 96,7% en nombre de transactions et de 95,6% en montant.

• "Europa Oil & Gas" détient le permis de recherche Inezgane. La société anglaise Europa Oil & Gas détient le permis de recherche Inezgane, en offshore d'Agadir, en partenariat avec l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM). Les travaux géologiques et d’interprétation des données disponibles (géologie, sismique 2D et 3D et anciens puits) ont permis d’identifier plusieurs prospects dont les ressources potentielles sont estimées par la compagnie à 2 milliards de barils, indique un communiqué de l'ONHYM parvenu mercredi à la MAP, précisant qu'"il s’agit là de ressources potentielles et non de réserves prouvées". Le processus d’exploration doit se poursuivre avec des travaux spécifiques complémentaires pour mieux comprendre le système pétrolier et mieux cibler les structures à forer, relève la même source.

Al Massae

Le ministre de l'Intérieur confirme que les élections auront lieu à leur date prévue. Le ministre de l'Intérieur Abdelouafi Laftit a mis fin à la polémique et aux spéculations sur la possibilité de reporter les élections communales et législatives, soulignant que ces dernières auront lieu à la date déjà indiquée. Malgré les contraintes liées à la gestion des effets de la pandémie, le Royaume donne une nouvelle fois l'exemple vivant de sa capacité à relever des défis majeurs, a-t-il dit, soulignant que le Maroc fait preuve d'une forte détermination et d’une ferme volonté de poursuivre le processus de construction et de consolidation de l'édifice des institutions démocratiques, citant l'organisation d'élections professionnelles dans de bonnes conditions et la préparation des prochaines élections générales à leurs dates constitutionnelles et légales malgré le contexte difficile que traverse le monde entier.

Banques: Le portefeuille des créances en souffrance à près 80 MMDH en 2020 (rapport). Le portefeuille des créances en souffrance détenu par les banques a enregistré une hausse "importante" de 13,9%, pour atteindre près de 80 milliards de dirhams (MMDH) en 2020, selon le rapport annuel 2020 sur la stabilité financière, publié par Bank Al-Maghrib (BAM), l'Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) et l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC). Cette évolution est expliquée par la détérioration des conditions économiques sous l'effet de la crise sanitaire, ayant amplifié les difficultés de certaines entreprises et fait augmenter les impayés des ménages fragilisés par la réduction de leur activité et la perte d'emploi, précise la même source.

Al Yaoum Al Maghribi

La perche de la réconciliation tendue par le Maroc ne sert pas la stratégie algérienne (Politologue). L'Algérie s’obstine à repousser la réconciliation avec le Maroc, car il semble clair que la main tendue par le Royaume ne sert pas la stratégie algérienne pour qui le Maroc doit conserver ce rôle d’épouvantail et d’ennemi éternel, affirme le politologue Mustapha Tossa. "Quand le Roi Mohammed VI a tendu dans son discours du Trône la perche de la réconciliation à l’Algérie (...) il était logique de s’attendre à ce qu’un homme comme Abdelmajid Tebboune puisse saisir cette balle au bond et répondre à cette dynamique réconciliation. Au lieu de cela, le président algérien, d’habitude si bavard et si prompt à commenter tout ce qui se rapporte au Maroc, s’est enfermé dans un silence de sourds. Ceux qui ont parlé à sa place étaient les moyens de communication de l’armée, qu’ils soient officiels come la revue Al Djeich, devenue le lieu où se conçoit la politique étrangère de l’Algérie ou officieux comme le reste d’une presse qualifiée d’amplificatrice de la parole militaire algérienne", écrit Mustapha Tossa dans une analyse publiée, samedi, sur le site Atlasinfo.

Élections des Chambres professionnelles: le RNI en tête avec 638 sièges (ministre de l'intérieur). Le Rassemblement national des indépendants (RNI) a remporté 638 sièges (28,61 pc) lors des élections des Chambres professionnelles, se plaçant ainsi en tête de ce scrutin, qui s’est déroulé vendredi sur l’ensemble du territoire national, a indiqué le ministre de l'Intérieur, M. Abdelouafi Laftit. Selon les résultats annoncés par les bureaux de vote et les bureaux centraux pour les Chambres d'Agriculture, ainsi que les résultats provisoires des élections des Chambres de commerce, d'industrie et des services, des Chambres d'artisanat et des chambres des pêches maritimes, le Parti Authenticité et Modernité (PAM) est arrivé en 2ème position avec 363 sièges (16,28 %), suivi par le Parti de l'Istiqlal avec 360 sièges (16,14 %).

Assahra Al Maghribia

Un montant de 10 MDH pour la création du groupement "Grand Agadir pour la mobilité et les déplacements". Un montant global de 10 millions de dirhams (MDH) a été alloué pour la mise en place du Groupement de collectivités territoriales "Grand Agadir pour la mobilité et les déplacements". Ce projet qui vise à assurer la gestion des transports urbains et périurbains et les déplacements sur l’ensemble du territoire du Grand Agadir et des communes avoisinantes, a été l’objet d’une convention de partenariat validée lors de la dernière session de juillet du Conseil régional Souss-Massa.

PMV: la BAD met en avant les facteurs clés de succès. La Banque africaine de développement (BAD) a mis en avant, dans une étude de recherche, les facteurs clés de succès du Plan Maroc Vert (PVM) et les enseignements à tirer de cette stratégie. Il s'agit entre autres de l'environnement institutionnel et des réformes juridiques qui ont permis d'attirer le secteur privé, ainsi que de l'expérience de l'agrégation avec les incitations et l'aide aux producteurs et aux acheteurs, indique la BAD dans cette étude sur les perspectives de développement des zones de transformation agro-industrielle spéciales (SAPZ) en Afrique.

Al Ahdath Al Maghribia

L'activité monétique marocaine globale a connu une bonne reprise durant le S1-2021. Le volume global de l'activité est en progression de 23,4% du nombre d'opérations et de 19,3% du montant global. Mais, L'activité des cartes étrangères subit encore l'impact de la crise sanitaire et économique, et connait ainsi une régression considérable avec -30,4% en nombre d'opérations et -37,2% en montant global, selon un rapport du Centre monétique interbancaire (CMI) sur l'activité monétique marocaine au titre du premier semestre de l'année 2021.

Un magazine panafricain met en évidence les performances du Maroc en matière de lutte conte la pauvreté. "Hommes d'Afrique Magazine", une publication mensuelle panafricaine qui couvre les sujets liés à l'économie et au développement en Afrique, a consacré son Hors-série de juillet aux performances réalisées par le Maroc en matière de réduction de la pauvreté, en soulignant que le Royaume dispose actuellement du plus bas taux de pauvreté d'Afrique. Dans son éditorial consacré au leadership du Royaume en matière de lutte contre la pauvreté, un indicateur faisant office de baromètre du développement économique d'une nation, le magazine souligne que le Maroc dispose aujourd'hui du plus faible taux de pauvreté d'Afrique avec 4,8 pc, soit le 5ème plus bas taux de pauvreté du monde derrière la Chine (0,6 pc), l'Ukraine (1,30 pc), le Kazakhstan (2,50 pc) et le Sri Lanka (4,10 pc).

Al Alam

La loi sur le micro-crédit entre en vigueur. Avec cette loi, publiée au Bulletin officiel, la régulation de la microfinance au Maroc entre dans une nouvelle phase visant à renforcer la finance inclusive et l'inclusion des personnes à faibles revenus, en créant des opportunités d'emploi et des activités génératrices de revenus. Malgré les vives critiques formulées contre les microcrédits au Maroc, en raison de l’application d’un taux d'intérêt élevé et de l’affectation d’une part importante de ces crédits à la consommation au lieu de l'investissement dans de petits projets, cette étape est considérée comme très importante, compte tenu de l’engouement remarquable des Marocains pour les microcrédits. L’année dernière, environ 8,05 milliards de dirhams ont été accordés au profit d'environ 880 000 bénéficiaires, dont 50 % de femmes. La loi prévoit, entre autres, les formes que peuvent adopter les établissements de microcrédit , qui peuvent opter soit pour le statut d’association, soit pour celui de société anonyme, étant précisé que les associations ne peuvent pas gérer directement le service de microcrédit.

Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, a affirmé que malgré les deux doses du vaccin, l'expérience a prouvé que l'immunité contre la Covid-19 se détériore chez les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques au fil du temps, et que les variants réduisent l'efficacité des vaccins, voire affectent l'efficacité de l'immunité. Dans une déclaration au journal, Hamdi a souligné que tout le monde est d’accord pour que les personnes atteintes de maladies chroniques liées à une faible immunité, des cancers ou une insuffisance rénale doivent incontestablement recevoir une troisième dose, soulignant que la généralisation du vaccin pour les personnes âgées de plus de 50 ans est la seule question qui n’a pas encore été résolue, faute de données scientifiques probantes.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Covid-19: les étudiants âgés de 20 ans et plus appelés à se faire vacciner à partir de lundi. Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a appelé, samedi, l'ensemble des étudiants et stagiaires de la formation professionnelle âgés de 20 et plus à se faire vacciner à partir de lundi. "Suite à l'annonce par le département de la Santé de l'élargissement de la vaccination à la catégorie d'âge de 20 ans et plus et afin que la prochaine rentrée universitaire puisse se dérouler dans des conditions optimales de sécurité pour tous, le ministère appelle tous les étudiants et stagiaires de la formation professionnelle concernés à se rendre, à partir de lundi, au centre de vaccination le plus proche pour bénéficier de la première dose sans condition liée au lieu de résidence", a-t-il indiqué dans un communiqué.

L'USFP maintient sa position dans la carte socioprofessionnelle. Avec 146 sièges (6,55 %) remportés aux élections des Chambres professionnelles, qui se sont déroulées vendredi sur l’ensemble du territoire national, l’USFP aura consacré sa position sur la liste des premiers partis marocains en lice dans ces élections. Le RNI a remporté 638 sièges (28,61 pc) lors de ces élections, selon les résultats annoncés par les bureaux de vote et les bureaux centraux pour les Chambres d'Agriculture, ainsi que les résultats provisoires des élections des Chambres de commerce, d'industrie et des services, des Chambres d'artisanat et des chambres des pêches maritimes.

Bayane Al Yaoum

Affaire Pegasus : le Maroc va engager des actions en justice devant les tribunaux espagnols. Le Maroc, à travers le cabinet d'avocats Ernesto Díaz-Bastien y Abogados, SLP (EDBA), va engager des actions en justice devant les tribunaux espagnols pour la publication et la diffusion répétées sur le territoire espagnol d'allégations mensongères, malveillantes et diffamatoires contre le Royaume, et ce en relation avec "un prétendu espionnage illégal de citoyens espagnols". "Le Royaume du Maroc n'a jamais acquis ou utilisé le programme dit Pegasus. Les récentes informations publiées sur cette question sont fausses et malveillantes", précise, samedi, un communiqué du cabinet d'avocats.

Ouverture des inscriptions sur les listes électorales générales de la CGEM. L'inscription sur les listes électorales générales de la CGEM est ouverte, pour l’élection du collège électoral de la catégorie des organisations des employeurs les plus représentatives à la Chambre des Conseillers. Il s'agit de la Circonscription Centre, qui regroupe les quatre régions administratives : Casablanca-Settat, Marrakech-Safi, Draa-Tafilalet et Beni Mellal-Khénifra, la circonscription Nord, qui regroupe les quatre régions administratives : Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Oriental, Fès-Meknès et Rabat-Salé-Kénitra, ainsi que la circonscription Sud, qui regroupe les quatre régions administratives : Souss-Massa, Laayoune-Sakia Al Hamra, Guelmim-Oued Noun et Dakhla-Oued Eddahab, précise la CGEM.

Rissalat Al Oumma

Marrakech : Aménagement d’un chapiteau supplémentaire dédié à la prise en charge des cas de la Covid-19. Les travaux d’aménagement d’un chapiteau supplémentaire dédié à la prise en charge des cas de la Covid-19 ont été lancés samedi, à Marrakech, avec comme objectif d’alléger la pression sur les établissements hospitaliers de la Cité ocre. Ainsi, le Wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou, a donné le coup d’envoi des travaux d'aménagement de ce chapiteau étendu sur 1.600 m2, dont la capacité s’élève à 200 lits dotés de tous les équipements sanitaires nécessaires à la prise en charge des cas critiques de la Covid-19.

Le ministère de la Santé met en garde contre les piqûres de scorpions et morsures de serpents. Le ministère de la Santé a mis en garde contre le risque des piqûres de scorpions et morsures de serpents, surtout pour les enfants, durant la saison estivale, connue par une augmentation des cas dans certaines régions, notamment en milieu rural. Le ministère de la Santé recommande, dans un communiqué, de ne pas mettre les mains dans les fosses, de ne pas s'asseoir dans les lieux herbeux et à côté des roches, de porter des chaussures et des vêtements de protection, de ne pas ramasser de bois de chauffage la nuit et de ne pas se promener dans des endroits suspects.