Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Revue de presse quotidienne


MAP - le Jeudi 12 Août 2021 à 10:00 |

           

Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de jeudi:


Le Matin :

• Covid-19 : Le Maroc s’achemine vers la vaccination des enfants de plus de 12 ans avant la rentrée scolaire. Il est fort probable que le Maroc emboîte le pas aux autres pays qui ont fait de la vaccination une arme efficace pour protéger la toute jeune génération âgée de moins de 17 ans, et ce avec l’arrivée au Maroc de la souche indienne du coronavirus. C’est ce qu’a confirmé au journal Dr Moulay Saïd Afif, pédiatre et membre du Comité technique et scientifique de la vaccination anti-Covid, qui s’est penché sur la question. Le Comité va se réunir pour discuter de la possibilité de faire vacciner les enfants âgés de 12-17 ans avant la rentrée scolaire. Une recommandation qui pourrait répondre aux soucis des parents concernant la protection de leurs progénitures. A noter que les enfants tous âges confondus peuvent être malades de la Covid-19, voire développer des formes sévères de la maladie, surtout en cette période critique marquée par la propagation rapide du variant Delta, a rappelé Dr Afif.

• Opération Marhaba 2021: le ministère de l’Équipement reçoit et traite les demandes de remboursement des MRE. Le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l'eau a indiqué qu'il reçoit et traite les demandes de remboursement déposées par les Marocains résidant à l'étranger (MRE), sur la plateforme mise en place à cet effet, pendant l'opération Marhaba 2021. Cette initiative intervient en application aux Hautes Instructions Royales de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, visant à faciliter le retour des Marocains résidant à l'étranger pendant l’opération Marhaba (du 15 juin au 30 septembre 2021), et dans le cadre de la mise en œuvre des procédures de remboursement partiel des billets des traversées par voie maritime, indique le ministère dans un communiqué. A cet égard et pour permettre un traitement sans rejet des demandes de remboursement partiel des billets des traversées par voie maritime introduites par les MRE, la direction de la Marine marchande rappelle que les demandes de remboursement sont individuelles.

L’Economiste :

• L’UM6SS livre sa première promotion de médecins. L’Université Mohammed VI des sciences de la santé (UM6SS), dont l’activité a démarré en 2014, a organisé hier mercredi les soutenances de ses premières thèses en médecine générale. L’institution livre ainsi sa première promotion de médecins. L’UM6SS, proposant actuellement une trentaine de filières réparties sur quelque sept facultés et grandes écoles, nourrit de grandes ambitions. De plus de 4.240 étudiants en 2020-2021, elle compte passer à 10.000 d’ici 2030. L'université envisage aussi d’ouvrir de nouveaux établissements et hôpitaux d’application, ainsi qu’une présence dans d’autres régions.

• Le site du SGG fait peau neuve. Le Secrétariat du gouvernement (SGG) vient de lancer la nouvelle version de son site web (www.sgg.gov.ma). Elle "prend en compte la simplification d’accès et de recherche des informations, permettant aux internautes d’obtenir des données juridiques actualisées et de connaître les différentes activités du SGG", est-il précisé.

Maroc Le Jour :

• Maroc-Israël: El Malki s'entretient avec le président de la Commission des AE et de la Défense à la Knesset. Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, s'est entretenu, mercredi à Rabat, avec le président de la Commission des Affaires étrangères et de la Défense à la Knesset d'Israël, Ram Ben Barak, en visite au Maroc dans le cadre d'une délégation conduite par le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid. La situation actuelle dans la région du Moyen-Orient, les multiples défis qui y sont associés ainsi que les moyens susceptibles d'instaurer la sécurité et la paix dans les diverses parties du monde, ont été au centre de ces entretiens, en plus de nombreuses questions d'actualité d'intérêt commun. Les discussions ont également porté sur les perspectives de coopération entre les deux institutions législatives à travers la mise à contribution des multiples mécanismes de la diplomatie parlementaire, ainsi que les potentialités dont disposent les deux pays dans les différents domaines.

• Nador accueille la 5ème édition de la Semaine Verte. La ville de Nador accueille la 5ème édition de la Semaine Verte, organisée par l'Association Smile pour le développement durable sous le thème «Le Maroc et l’efficacité énergétique dans le continent africain». Cette édition, tenue dans plusieurs espaces de la ville de Nador et de ses environs dans le respect des mesures de prévention et de précaution contre la pandémie de la Covid 19, vise à mettre la lumière sur le leadership du Maroc au niveau du continent africain dans le domaine du développement des énergies renouvelables. L’évènement connaît aussi l’organisation d’hommage à des acteurs de la société civile et des entreprises actifs dans le développement et la promotion des énergies renouvelables, en plus de la tenue d’ateliers, activités de sensibilisation et sorties éducatives sur ce thème.

Aujourd’hui Le Maroc :

• Parc industriel Fès-Saiss, une première plateforme dédiée aux industries propres à Fès-Meknès. Le parc industriel de Fès-Saiss, qui a fait l'objet d'une convention signée dernièrement à Fès, constituera la première plateforme dédiée aux industries propres au niveau de la région de Fès-Meknès. Cette nouvelle plateforme est le fruit d’un partenariat entre le ministère de l’industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, la Wilaya de la région, le Conseil régional de Fès-Meknès, le Centre régional d’investissement (CRI) et la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM). Selon le CRI Fès-Meknès, le projet porte sur l’aménagement, la promotion, la commercialisation et la gestion du parc industriel de Fès-Saïss destiné à accueillir les activités des PME/PMI industrielles non polluantes et créatrices de valeur ajoutée et d’emplois.

• Marrakech dispose du cinquième meilleur aéroport en Afrique. L'aéroport de Marrakech-Ménara a été élu cinquième meilleur aéroport en Afrique, selon le classement des meilleurs aéroports africains en 2021, établi par Skytrax, organisation internationale de notation du transport aérien. L’aéroport de la Cité ocre a été suivi par l’aéroport Mohammed V de Casablanca, qui se trouve en 6e position, selon Skytrax, qui réalise depuis 1989 des évaluations de compagnies aériennes et d’aéroports à travers le monde. L’aéroport du Cap, en Afrique du Sud, domine le classement, devançant deux autres aéroports du pays, ceux de Durban et de Johannesburg, lesquels sont suivis par celui de l'île Maurice.

L’Opinion :

• Hausse des contaminations: la bataille de l’oxygène médical commence! Depuis le début du mois de juillet, le Maroc est pris de court par une 4ème vague de la pandémie, accompagnée d’un variant Delta beaucoup plus virulent que la souche classique, multipliant ainsi les cas graves et submergeant les hôpitaux. Un contexte inquiétant qui remet sur la table la question de la disponibilité de l’oxygène médical en quantités suffisantes pour faire face à la recrudescence. Le ministre de la Santé, sur le qui-vive, vient de lancer l’alerte en attirant l’attention des professionnels de la Santé quant à l’utilisation réfléchie de l’oxygène en ces temps de crise.

• Casablanca : Glovo inaugure son premier centre de vaccination dédié aux livreurs. Dans le cadre de la campagne de sensibilisation auprès de ses différents partenaires, notamment les 2000 livreurs âgés majoritairement de moins de 30 ans, Glovo a inauguré à Casablanca le premier centre de vaccination dédié à ses glovers. Inauguré en coordination avec les autorités Casa Anfa, ce centre est le premier d’une série de centres de vaccination qui devraient suivre dans différentes régions du Royaume.

Al Bayane :

• Présentation de l'étude initiale relative au Grand théâtre d'Agadir. Une réunion à distance a été tenue, récemment à Agadir, dédiée à la présentation de la perception initiale et générale de l’étude relative au projet de construction du Grand théâtre de la ville. La réalisation de ce projet d’envergure aux plus hauts standards a été confiée au Groupe Al Omrane, indique le Conseil de la région Souss-Massa dans un communiqué. Le Grand Théâtre d’Agadir, qui fait partie du projet du parc Al Inbiâat, s'inscrit dans le cadre du Programme de développement urbain de la ville (2020-2024) lancé en février 2020, par SM le Roi Mohammed VI, pour un montant de 5,9 milliards de DH (MMDH).

• Le Directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi, a effectué une visite de terrain pour s’enquérir de l’état d’avancement du projet de renforcement de la production d’eau potable de la ville de Laâyoune à travers la réalisation d’une nouvelle station de dessalement d’eau de mer. Au cours de sa visite, El Hafidi s’est enquis de l’état d’avancement des préparatifs relatifs aux essais de mise en service de la première tranche, qui consiste en la réalisation d’une nouvelle station de dessalement d’une capacité de production de 26.000 m3/j à partir des forages côtiers. La mise en service de la station, dont le coût est de 370 MDH, est prévue avant fin 2021.

Libération :

• Maison de la poésie de Tétouan: une soirée littéraire sous le signe "Jardins de la poésie". La Maison de la poésie de Tétouan a organisé, récemment, une soirée littéraire à distance sous le signe "Jardins de la poésie", avec la participation de poètes de Tétouan et de Marrakech. Cette soirée, tenue au niveau du jardin de l'Ecole des arts et métiers de Tétouan et des jardins de Marrakech, a connu la participation notamment des poètes Abdellatif Lourari, Al Mouatamid El Kharraz et Yassine Adnan. Le directeur de la Maison de la poésie de Tétouan, Mokhlis Saghir a mis en avant, à cette occasion, le symbole du jardin, lieu à partir duquel émane la poésie mais également la connaissance, expliquant que le mot académie, du latin "Acamedia", signifie "le jardin", lieu où Platon enseignait ses disciples, en dehors des murs d’Athènes.

• Secousses telluriques entre 3,7 et 3,9 degrés dans la province de Driouch. Trois secousses telluriques de magnitudes comprises entre 3,7 et 3,9 degrés sur l'échelle de Richter ont été enregistrées, mardi, dans la province de Driouch, a indiqué l'Institut national de géophysique (ING). La première secousse d'une magnitude de 3,8 sur l'échelle de Richter s'est produite à 10H 02min 08sec (GMT+1), a précisé le Réseau national de surveillance et d’alerte sismique, relevant de l’ING, dans un bulletin d’alerte sismique. La deuxième secousse d'une magnitude de 3,7 sur l'échelle de Richter s'est produite à 10H 04min 21sec (GMT+1) avec une profondeur de 12 km, une latitude de 35.617°N et une longitude de 3.626°W. La troisième secousse d'une magnitude de 3,9 sur l'échelle de Richter s'est produite à 10H 05min 46sec (GMT+1) avec une profondeur de 25 km, une latitude de 35.608°N et une longitude de 3.625°W.

Al Massae

• Nouvelles hausses des prix à la consommation. Les prix de certains biens de consommation et denrées alimentaires ont connu de nouvelles et soudaines augmentations, ayant soulevé de nombreuses questions chez les vendeurs au détail et les épiciers. Il s'agit principalement de la semoule, du blé et de l'huile de table, qui ont enregistré une hausse, la cinquième du genre en quelques mois. Alors que plusieurs commerçants ont été surpris par le silence officiel face à ces augmentations, certains ont attribué ce renchérissement à la hausse des prix des matières premières sur le marché mondial, ont expliqué des sources du journal.

• Vague de chaleur avec chergui du jeudi au lundi dans plusieurs provinces du Royaume. Une vague de chaleur avec chergui d'un niveau de vigilance orange est prévue du jeudi au lundi dans plusieurs provinces du Royaume, a annoncé mardi la Direction générale de la météorologie (DGM) dans un bulletin d'alerte météorologique. Ainsi, des températures variant entre 42 et 47°C concerneront, jeudi, les provinces de Béni Mellal, Berkane, Boulemane, Chefchaouen, Driouch, El Hajeb, El Kelaa des Sraghna, Errachidia, Fès, Fquih Ben Saleh, Guercif, Jerada, Khénifra, Khouribga, Meknès, Moulay Yacoub, Nador, Ouezzane, Oujda-Angad, Sefrou, Settat, Sidi Kacem, Sidi Slimane, Taounate, Taourirt, Tata, Taza et Zagora, précise le bulletin.

Al Yaoum Al Maghribi

• Incendies de forêts en Algérie: le Maroc prêt à apporter son concours. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a bien voulu donner Ses Très Hautes Instructions aux ministres de l'Intérieur et des Affaires étrangères, afin d’exprimer à leurs homologues algériens la disponibilité du Maroc à aider l’Algérie à combattre les incendies de forêts qui ravagent plusieurs régions du pays, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger. Sur ordre de Sa Majesté le Roi, deux canadairs ont été mobilisés afin de participer à cette opération, dès accord des autorités algériennes, souligne la même source.

• Le Maroc et Israël signent trois accords de coopération. Le Maroc et Israël ont signé, mercredi à Rabat, trois accords de coopération à l'occasion de la visite au Royaume du ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid. Paraphés par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, et son homologue israélien, ces accords sont relatifs aux domaines politique, culturel, de la jeunesse et des sports et des services aériens.

Assahra Al Maghribia

• Bourita s'entretient avec son homologue israélien. Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, s'est entretenu, mercredi à Rabat, avec son homologue israélien Yair Lapid d'une série de questions d'ordre bilatéral et régional d'intérêt commun. A l'issue de cette entrevue, les deux ministres ont signé un mémorandum d'entente sur l'établissement des mécanismes relatifs aux consultations politiques avec l'objectif de contribuer à l'approfondissement et au renforcement des relations multiformes de coopération entre les deux pays.

• En cette période d'épidémie, "les musées demeurent des lieux d'espoir et de lumière". "Les Musées demeurent, en cette période de vacances et d'épidémie, des lieux d'espoir et de lumière", a dit mercredi le président de la Fondation nationale des musées (FNM), Mehdi Qotbi, soulignant que la culture reste un moyen efficace pour "contrer la pandémie". S'exprimant à l'occasion d'une deuxième ouverture au Musée national de la photographie (Fort Rottembourg à Rabat) de l'exposition "Regard sur la photographie contemporaine marocaine", après le succès qu'a connu le premier vernissage, le 27 juillet 2021 à l'enceinte du Musée Mohammed VI d'Art moderne & Contemporain, Qotbi s'est dit "tellement heureux" de voir "toujours ouvertes", en cette période difficile, les portes des Musées et que les visiteurs "sont là", dans le respect strict de toutes les recommandations sanitaires.

Bayane Al Yaoum

• Covid-19: un chercheur met à nu des fake-news mettant en doute l'efficacité du vaccin Sinopharm. Le Dr. Tayeb Hamdi a mis en garde contre des fake-news circulant au Maroc via certains groupes WhatsApp et Facebook qui mettent en doute l'efficacité du vaccin Sinopharm et la réalité du nouveau Coronavirus. Dans des déclarations, Dr. Hamdi a indiqué qu'il s'agit en premier d'une vidéo, partagée sur les réseaux sociaux, montrant un extrait d'un bulletin d'information d'une chaîne TV dans lequel un haut responsable chinois admet la faible efficacité des vaccins chinois (Sinopharm) contre la Covid-19. Pour ce médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, cette fausse nouvelle pourrait conduire certains citoyens à refuser la vaccination.

• Élections 2021: sessions de formation pour le renforcement des capacités des femmes candidates. Des sessions de formation dédiées au renforcement des capacités des femmes candidates aux élections de 2021, seront lancées jeudi par le ministère de la Solidarité, du développement social, de l'égalité et de la famille, en partenariat avec l'ONU Femmes Maroc.Ces sessions, prévues du 12 au 31 août au profit de 600 candidates aux prochaines élections, interviennent en application des mesures inscrites dans le troisième axe du plan gouvernemental pour l'égalité "Ikram2" relatif à la promotion de la participation féminine à la prise de décision, indiquent les organisateurs dans un communiqué.

Al Ahdath Al Maghribia

• Le Covid-19 n'a pas empêché les Marocains de partir en vacances. Malgré la pandémie, les Marocains n’ont pas boudé les centres de vacances qu’ils avaient coutume de fréquenter, selon "Avito", site d’annonces au Maroc. La catégorie « location saisonnière » a enregistré en moyenne plus de 300 000 visites par mois au cours de l'année 2021, a expliqué ce site, soulignant que ce nombre a doublé en juin, atteignant 632 000 visites, et triplé en juillet, avec un million de visites, établissant ainsi un record de demandes au cours des deux dernières années. Alors qu’au début de la période des vacances, la ville de Marrakech arrivait en tête du classement des villes objet de recherche, avec plus de 13 % des recherches inscrites dans la catégorie “location de vacances”, suivie de Casablanca avec 12 % et Rabat avec 8 %, les données ont changé durant toute la période estivale et et celle des fêtes au profit des villes côtières, notamment Agadir, Essaouira et Tanger.

• Les Marocains du monde: un réservoir de compétences à même de contribuer aux efforts de développement Les Marocains du monde sont un "réservoir de compétences" à même de contribuer aux efforts pour atteindre les objectifs de développement, a indiqué, mardi, le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), Abdellah Boussouf. La Journée nationale du migrant, instituée par SM le Roi Mohammed VI en 2003, reflète l'intérêt qu'accorde le Souverain à la communauté marocaine à l'étranger, a affirmé M. Boussouf, qui était l'invité de l'émission matinale de la Radio d’information marocaine "RIM RADIO" à l'occasion de cette journée nationale.

Al Alam

• Les entreprises polonaises à la conquête du Maroc «porte d'entrée de l'Afrique», écrit un journal polonais Une mission économique polonaise se rendra en septembre prochain au Maroc «porte d'entrée de l’Afrique » et l’un de ses marchés les plus importants, écrit le journal polonais «innpoland». Dans un article consacré aux opportunités d’investissement au Maroc, le journal polonais relève que la mission économique qui sera organisée du 12 au 19 septembre dans le Royaume est le couronnement d'efforts de rapprochement et de prospection de la part des entrepreneurs polonais intéressés par une expansion sur le marché africain.

• Production automobile au Maroc: 700 000 unités par an. Le Maroc a augmenté sa capacité de production dans le secteur automobile pour atteindre environ 700 000 voitures par an, selon un rapport du ministère du Commerce et de l'Industrie sur les réalisations du pays dans le secteur de l’industrie automobile. Au premier semestre de cette année, le Royaume est devenu le deuxième plus grand exportateur de véhicules vers l'Europe. Il est également le premier producteur de voitures sur le continent africain depuis 2017, selon ce rapport. Les exportations de voitures ont fait un grand bond en avant au cours des dernières années, atteignant 80 milliards de dirhams (8,94 milliards de dollars) en 2019 et 72 milliards de dirhams (8,05 milliards de dollars) en 2020, selon la même source. L’Office des changes avait indiqué début juillet que les exportations du secteur automobile s’étaient chiffrées à 3,91 milliards de dollars au titre des cinq premiers mois de 2021.

Al Ittihad Al Ichtiraki

• Marrakech : Les travaux d'aménagement du chapiteau dédié à la prise en charge des cas de Covid-19 avancent à une cadence soutenue. Les travaux d’aménagement du chapiteau supplémentaire dédié à la prise en charge des cas de la Covid-19 au niveau de Marrakech avancent à une cadence soutenue. Ainsi, le wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou, a effectué, mardi, une visite de terrain pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de l’aménagement de cette structure sanitaire, qui viendra alléger la pression sur les établissements hospitaliers de la Cité ocre.

• Khémisset: inauguration du projet d’un noyau universitaire. Le ministre de l'Éducation nationale, Said Amzazi, a inauguré, la semaine dernière, l'espace de projet de construction d’un noyau universitaire à Khemisset. D’un coût global de 90 millions de dirhams, ce projet, qui vise à développer l’infrastructure dédiée à l’enseignement supérieur et à la recherche scientifique, est le fruit d’un partenariat entre notamment le Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra, le Conseil provincial de Khémisset. Il s’agit d’un gain bien mérité pour les habitants de la province de Khemisset, qui mettra fin aux souffrances d'un grand nombre de familles et d'étudiants venus s'installer à Kénitra et Rabat pour poursuivre des études supérieures, selon Amzazi.

Rissalat Al Oumma

• Le Fonds monétaire arabe s'attend à une reprise de l'économie marocaine. Le Fonds monétaire arabe a indiqué, dans un récent rapport sur les perspectives de l’économie arabe, que l'évolution de la situation épidémiologique, d'une part, et la disponibilité du vaccin à grande échelle, d'autre part, figurent parmi les facteurs les plus importants qui devraient impacter de manière significative l'économie marocaine. Il a ajouté que la poursuite du soutien financier et monétaire dans le cadre des mesures incitatives permettra de relancer l'économie marocaine, notamment en contribuant au financement de grands projets d'investissement structurants, ainsi qu’au renforcement du capital des entreprises et au soutien des activités productives, conformément aux stratégies sectorielles et aux politiques publiques. Il a en outtre estimé que la création du Fonds Mohammed VI pour l'Investissement est l'une des évolutions économiques prometteuses qui contribueraient à renforcer la croissance économique nationale à moyen terme, notant que la politique monétaire accommodante, adoptée par Bank Al-Maghrib depuis le début de la pandémie, l’appui financier ainsi que les différentes mesures de soutien prises par le Comité de veille économique sont les principaux facteurs favorisant la reprise.

• Tanger: approbation de la création d'un projet du "téléphérique" touristique. Le Conseil communal de Tanger a adopté, lors des travaux de sa session extraordinaire de juillet 2021, les points liés à la création d'un service de transport urbain par téléphérique, le premier du genre au Maroc. Selon le Conseil communal, ce projet renforcerait la position de Tanger et son ouverture internationale et lui permettrait d’améliorer, de diversifier et de moderniser ses services et équipements ouverts au public.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 09:56 Maroc. Revue de presse quotidienne du 29/09/2021





Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss