Revue de presse quotidienne

Publié le Vendredi 13 Août 2021 à 09:59 | MAP


Rabat Voici les principaux titres développés par la presse nationale de vendredi:


Le Matin :

• La polémique enclenchée autour de la question d’une éventuelle instauration d’une procédure de vaccination obligatoire au Maroc, à l’instar de certains pays, devrait prendre fin. Le professeur Saïd Moutaouakil, membre de la Commission scientifique et technique pour la lutte contre la Covid-19 vient de démentir cette rumeur dans une déclaration accordée au journal. Le professeur en réanimation a indiqué que le Maroc a opté pour le choix de la persuasion de la population au lieu de l’obligation et qu’il continuera sur la même voie en tablant sur la conscience collective des citoyens. En effet, le scénario de l’instauration d’un système de vaccination obligatoire s’est posé avec acuité au cours de derniers jours, particulièrement avec l’évolution inquiétante de la situation sanitaire et la pression de plus en plus importante exercée sur les structures de santé suite à la hausse du nombre de cas en état grave.

• Eau potable : Des investissements de 5,44 MMDH à Fès-Meknès. Des investissements de 5,44 milliards de DH (MMDH) ont été alloués au programme d’approvisionnement en eau potable au niveau de la région Fès-Meknès durant la période 2017-2021. Ces crédits financent l’alimentation en eau potable en milieu urbain (3,63 MMDH) et dans le monde rural (1,81 MMDH), selon la direction régionale de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE)-Branche-Eau. Les projets rentrent dans le cadre de la stratégie de l’Office en matière de planification et de sécurisation de l’alimentation en eau potable, à travers le royaume, et de généralisation de l’accès à l’eau potable à la population rurale de la région Fès-Meknès.

L’Economiste :

• Dispositifs médicaux : alerte sur les concentrateurs d’oxygène. Les professionnels des dispositifs s’inquiètent. Ils viennent d’attirer l’attention du ministère de la santé sur une pénurie des concentrateurs d’oxygène. “ Il y a un manque alarmant sur le marché dû à la forte demande liée à l’augmentation des cas Covid-19”, selon une missive adressée par l’Association Marocaine des professionnels des dispositifs médicaux (AMPDM). Le recours à ces bouteilles d’oxygène, utilisées à domicile, a connu un pic durant la période de l'Aïd. Résultat : la disponibilité sur le marché est fortement compromise, selon les professionnels. S’y ajoutent la lenteur des procédures administratives pour l’obtention de l’autorisation d’importer ces appareils (notamment la Chine, 1er producteur mondial).

• Des écoles supérieures pourraient exiger le pass vaccinal. Les écoles supérieures privées se préparent pour réussir la rentrée de septembre, et être prêtes à tous les scénarios. Certaines examinent la possibilité d’exiger le pass vaccinal à leurs étudiants, afin de bénéficier d’une rentrée normale en présentiel. Les étudiants qui ne pourraient fournir le pass auraient plus droit à un enseignement en mode hybride. D’autres multiplient les communications afin d’exhorter les étudiants à partir se vacciner durant ce mois d'août.

Maroc Le Jour :

• Le Centre régional d'investissement (CRI) de la région Béni Mellal-Khénifra a lancé, le Programme Izdihar Marocains du Monde “Izdihar MDM” pour accompagner les membres de la communauté marocaine résidant à l’étranger souhaitant investir dans la région. L’annonce du lancement de ce programme a été faite à l’occasion d’un webinaire organisé par le CRI Béni Mellal-Khénifra sur le thème “l’investissement des Marocains entrepreneurs du monde, un levier du développement régional”. Ce webinaire s’inscrit dans le cadre de la célébration par le CRI Béni Mellal-Khénifra et la 13ème région de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) dédiée aux Marocains Entrepreneurs et Hauts Potentiels du Monde (MeM by CGEM) de la Journée nationale du migrant.

• M'Rirt: Aménagement d’un nouveau centre de vaccination au sein de la salle couverte omnisport. Un nouveau centre de vaccination a été aménagé au sein de la salle couverte omnisport de M’Rirt dans la province de Khénifra pour répondre à la demande grandissante de vaccination contre le Covid-19 et partant réussir la campagne nationale de vaccination en vue d’atteindre bientôt l'immunité collective. L’ouverture de ce nouveau centre vise à accélérer la cadence de l’opération de vaccination qui a été élargie progressivement pour englober aujourd’hui la catégorie des jeunes de 20 ans et plus. Aussitôt mis en service, ce centre de vaccination connaît à l’instar des autres stations aménagées au niveau de la ville de M’Rirt une forte affluence de la part des citoyens de différentes catégories d’âges en particulier les jeunes.

Aujourd’hui Le Maroc :

• 2020, l'année la plus chaude jamais enregistrée au Maroc. Les températures enregistrées au Maroc au cours de la période entre 1981 et 2016 ont augmenté à des taux supérieurs à la moyenne mondiale qui est de 1,1 pc, selon Meriem Alaouri, de la Direction générale de la météorologie (DGM). "Les études menées par la DGM, sur les tendances climatiques observées récemment, révèlent des tendances à la hausse des phénomènes thermiques chauds et des tendances à la baisse des phénomènes froids pendant le jour et la nuit dans toutes les régions du Maroc", a indiqué Mme Alaouri, qui était l'invitée de l'émission matinale de la Radio d’information marocaine "RIM RADIO". A cet égard, elle a souligné que 2020 a été l'année la plus chaude jamais enregistrée dans l'histoire du Maroc avec une température moyenne qui a dépassé la moyenne climatique normale (1,4 C°) pour la période 1981-2010.

• Ciment: Les ventes en hausse de 17,73% à fin juillet 2021. Les ventes du ciment se sont chiffrées à 7,7 millions de tonnes (MT) à fin juillet 2021, en hausse de 17,73% par rapport à la même période de 2020, selon le ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la ville. Citant les statistiques de l'Association professionnelle des cimentiers (APC), le ministère indique que pour le seul mois de juillet, les livraisons du ciment ont atteint 0,89 MT, en baisse de 16,32%. Par catégorie, les livraisons destinées aux segments "Distribution" et "Béton prêt à l'emploi" ont totalisé, respectivement, 4,97 MT (+16,57%) et 1,38 MT (+25,08%). En revanche, les écoulements des activités "Préfabriqué" se sont situés à 0,68 MT (+24,07%), alors que ceux relatifs au Bâtiment et Infrastructure se sont établis respectivement à 0,34 MT (+13,4%) et 0,31 MT (+0,37%).

L’Opinion :

• Pour dynamiser l’investissement multisectoriel, le Centre régional d’investissement (CRI) de la région Marrakech-Safi agit selon une feuille de route et une stratégie autour de trois principaux axes : dynamiser l’investissement, accompagner les investisseurs, notamment les TPE et entrepreneurs, et développer une offre territoriale intégrée. Il a ainsi axé son plan d’actions stratégique 2021-2023 sur trois angles de transformation et d'accélération. "La Commission d’investissement, sous sa nouvelle mouture, s’est réunie 44 fois en 2020, ( contre 4 en 2019) et a instruit près de 300 projets pour 24 milliards de DH d’investissement et 20.000 emplois projetés", assure une source responsable.

• Droits des prisonniers: La DGAPR et l'OMP déterminés à renforcer leur coopération. La Délégation Générale à l'Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR) et l'Observatoire marocain des prisons (OMP) ont réitéré leur détermination à poursuivre et à développer leur coopération de manière à servir l'intérêt général et à préserver les droits des prisonniers. Une réunion a été tenue au siège de la délégation entre le délégué général à l'Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion et une délégation de l’observatoire, indique un communiqué conjoint des deux parties qui se sont mises d’accord, lors de cette rencontre pour dissiper tout malentendu qui aurait entaché la relation entre la délégation et l’Observatoire. La même source rappelle que la relation entre les deux parties était toujours marquée par la coopération et le respect mutuel de leurs domaines respectifs de compétence.

Al Bayane :

• Elections: Lancement d'une formation pour le renforcement du leadership des candidates. Le ministère de la solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille et ONU-Femmes Maroc ont inauguré, jeudi à Rabat, un cycle de formation pour le renforcement du leadership féminin au profit des candidates aux élections de 2021. La formation, qui s'étendra jusqu'au 31 août, est axée sur les domaines en lien avec le processus électoral, la consécration des bonnes pratiques en matière de communication, de leadership politique et de promotion d'un climat propice à l'égalité homme-femme dans la sphère politique, en plus de la participation agissante des femmes aux élections prévues le 8 septembre prochain. La directrice chargée de la femme au ministère, Fatima Berkane, a souligné, au cours de la séance d'ouverture, la nécessité de consolider les capacités des candidates en matière de leadership, de gestion des campagnes ou encore d’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

• Fnideq: Interpellation d'un individu pour liens présumés avec un réseau de trafic international de drogue et de psychotropes. Les éléments de la Brigade locale de la police judiciaire au commissariat régional de sûreté à Fnideq ont interpellé, jeudi matin, un individu (29 ans) pour ses liens présumés avec un réseau criminel de trafic international de drogue et de psychotropes. Le mis en cause a été interpellé à Fnideq en flagrant délit de possession de 4.650 comprimés psychotropes de type "Rivotril", indique dans un communiqué la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), ajoutant que les perquisitions menées au domicile du suspect ont permis la saisie d'une somme d’argent soupçonnée provenir de cette activité criminelle et de 3 kilogrammes et 400 grammes de Chira.

Al Yaoum Al Maghribi

Les Etats-Unis s'engagent à œuvrer avec le Maroc et Israël pour un "avenir plus pacifique, plus sûr et plus prospère" au Moyen-Orient. Les Etats-Unis se sont engagés mercredi à œuvrer avec le Maroc et Israël en vue d'un "avenir plus pacifique, plus sûr et plus prospère" au Moyen-Orient. "Les États-Unis continueront de travailler avec Israël et le Maroc pour renforcer tous les aspects de nos partenariats et créer un avenir plus pacifique, plus sûr et plus prospère pour tous les peuples du Moyen-Orient", a indiqué le secrétaire d'Etat américain, Antony Blinken dans un communiqué, à l'occasion de la visite au Royaume du ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid.

Maroc-Israël: Les nouveaux accords de coopération apporteront des opportunités prometteuses pour l'avenir. Les nouveaux accords de coopération, signés mercredi à Rabat entre le Maroc et Israël, apporteront innovation et opportunités mutuellement bénéfiques pour les deux pays et pour les générations à venir, a affirmé le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid. "Aujourd'hui nous ne sommes plus que de bons politiciens, mais de bons parents. Aujourd'hui, nous œuvrons pour un monde plus sûr pour nos enfants. Nous leur apprenons le pouvoir de l'espoir", a souligné Lapid à l'occasion de la signature des accords de coopération entre les deux pays.

Libération :

• Les opportunités et les mécanismes d’incitation à l’investissement dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont été au centre d’un webinaire, organisé mardi, en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Organisé par le Centre régional d'Investissement (CRI) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, sous la tutelle de la Wilaya de la région, ce webinaire intervient à l'occasion de la Journée nationale du migrant, célébrée cette année sous le thème "le rôle des Marocains du monde dans la mise en œuvre du nouveau modèle de développement". Cette rencontre a ainsi été l’occasion pour les intervenants de se pencher sur le rôle de la commission régionale unifiée de l’investissement, qui a remplacé l’ensemble des commissions régionales et provinciales intervenant dans le processus de gestion des projets d’investissement. Cette commission seule et unique, dont la principale mission est d’évaluer, d’étudier et de traiter l’ensemble des dossiers d’investissements, permet un gain de temps aux investisseurs, et offre la possibilité de demander l’ensemble des autorisations requises en ligne, facilitant ainsi le processus de création d’entreprises.

• Aéroport de Ouarzazate : baisse de 64 pc du trafic aérien au 1er semestre 2021. Le trafic aérien commercial au niveau de l’aéroport de Ouarzazate a accusé une baisse de 64,17 pc durant le premier semestre de l’année 2021, selon des données de l’Office national des aéroports (ONDA). L’aéroport de Ouarzazate a accueilli ainsi un total de 10.317 passagers de janvier à juin de l’année en cours, contre 28.791 voyageurs durant la même période de l’année 2020, précise la même source. L’ONDA rappelle que 64.229 passagers avaient transité par l’aéroport de Ouarzazate au cours du premier semestre de 2019. Le trafic aérien au niveau de cet aéroport a enregistré un volume de 2.601 passagers en juin dernier, contre 10.807 voyageurs durant le même mois de l’année 2019, soit une baisse de 75,93 pc.

Assahra Al Maghribia

Parc industriel Fès-Saiss, une première plateforme dédiée aux industries propres à Fès-Meknès. Le parc industriel de Fès-Saiss, qui a fait l'objet d'une convention signée dernièrement à Fès, constituera la première plateforme dédiée aux industries propres au niveau de la région de Fès-Meknès. Cette nouvelle plateforme est le fruit d’un partenariat entre le ministère de l’industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, la Wilaya de la région, le Conseil régional de Fès-Meknès, le Centre régional d’investissement (CRI) et la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM).

Al Hoceima : Campagne contre la commercialisation et l'utilisation des sacs plastique. Une campagne de grande envergure a été lancée au niveau de la province d'Al Hoceima pour lutter contre l'utilisation, la commercialisation et la production de sacs plastique. Cette campagne, qui a été lancée le 6 août sous la surveillance des autorités provinciales et locales de la province d'Al Hoceima, cible tous les commerces et marchés hebdomadaires, ainsi que les grands marchés et les points de vente. Elle vise à empêcher une fois pour toutes l'utilisation des sacs en plastique conformément à la loi n° 77-15 portant interdiction de la fabrication, de l'importation, de l'exportation, de la commercialisation et de l'utilisation de sacs en matière plastique.

Bayane Al Yaoum

Taounate : Reconversion de plus 600 ha de céréales en figuier. Une superficie totale de 641 ha de céréales est en cours de plantation en figuier dans la province de Taounate, selon la direction provinciale de l’agriculture (DPA). Ces projets, en cours de plantation, bénéficieront à 302 agriculteurs des communes de la province de Taounate, dont la filière des arbres fruitiers s’étend sur plus de 180.700 ha au titre de l’année actuelle, indique la même source. Ils concernent les zones de Oued Louane et Lmhamda à la commune de Bni Oualid (230 ha), de Bamhrache à la commune de Timizgana (125 ha), et Chrarta et Amskar à la commune de Bni Oualid également (286 ha).

Benabdallah : Le premier point d'entrée pour l'investissement réside dans l'investissement dans l’homme lui-même. Pour ainsi investir dans l’homme, il faudrait avant tout améliorer ses conditions de vie, tout en engageant des investissements dans la santé, l'éducation et la couverture sociale, a expliqué Mohamed Nabil Benabdallah, secrétaire général du PPS. Il s’agit également de corriger les disparités sociales, d'investir dans l'environnement vert et de consolider l'économie, en promouvant le rôle central de l'État dans l'économie et accordant de l’importance à l'économie numérique, a-t-il ajouté lors de sa présentation du rapport du bureau politique de son parti, soulignant la nécessité de consolider la démocratie, une condition nécessaire à toute réforme et à toute vision de développement à mettre en œuvre.

Al Ahdath Al Maghribia

Séance de travail entre la ministre du Tourisme et le ministre israélien des AE. La ministre du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale, Nadia Fettah Alaoui, a tenu une séance de travail, mercredi à Rabat, avec le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, autour du développement des relations de coopération en tourisme entre les deux pays. Cette rencontre a été l'occasion pour échanger des points de vue et mener des réflexions sur les nouveaux mécanismes visant à promouvoir "la destination Maroc" au profit des touristes israéliens, ainsi que la promotion des investissements touristiques israéliens au Maroc, indique un communiqué du ministère.

Dakhla-Oued Eddahab: El Hafidi s'informe des projets d'alimentation en énergie électrique et d’assainissement liquide. Le Directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi a effectué, mercredi à Dakhla, une visite de terrain pour s’enquérir de l'état des installations de l’Office et de grands projets programmés et en cours de réalisation liés à l’alimentation en énergie électrique et à l’assainissement liquide dans la région Dakhla-Oued Eddahab. Les projets liés à l’activité électricité qui ont mobilisé un montant global de 276 millions de dirhams (MDH), viennent en réponse à la demande croissante en énergie électrique vu la dynamique socio-économique que connaît la région et son rayonnement aux niveaux national et continental.

Al Alam

"Allô Istichara" : Un call-center 100% istiqlalien dédié aux élections. Une première! Nizar Baraka, le secrétaire général du Parti Istiqlal, a ouvert jeudi un Centre d'écoute (Allô Istichara) du Parti Istiqlal permettant d’établir un pont de communication avec les candidats aux élections municipales, régionales et législatives. Ce projet, le premier du genre au niveau national, s'inscrit dans le cadre des préparatifs du parti de la balance aux prochaines échéances électorales, de la modernisation du système d'encadrement du processus électoral et de l’accompagnement des candidats istiqlaliens aux élections du septembre prochain. L’objectif de ce centre d’appel est de fournir les conseils nécessaires aux candidats istiqlaliens sur tout le territoire national pendant la période du 12 août au 15 septembre 2021.

Maison de la poésie de Tétouan: une soirée littéraire sous le signe "Jardins de la poésie". La Maison de la poésie de Tétouan a organisé, récemment, une soirée littéraire à distance sous le signe "Jardins de la poésie", avec la participation de poètes de Tétouan et de Marrakech. Cette soirée, tenue au niveau du jardin de l'Ecole des arts et métiers de Tétouan et des jardins de Marrakech, a connu la participation notamment des poètes Abdellatif Lourari, Al Mouatamid El Kharraz et Yassine Adnan.

Al Massae

Appel à revoir la fermeture des hammams et à prendre des mesures d'accompagnement. La décision de fermer les hammams, adoptée par le gouvernement en raison de la forte incidence de l'épidémie de Coronavirus, soulève encore de nombreuses questions. Des voix s'élèvent en demandant de revoir cette décision, d'autant plus que les hammams, où les températures sont élevées et les professionnels respectent les mesures barrières, ne semblent pas être un lieu favorisant la propagation de l'épidémie. La décision du gouvernement a exaspéré les propriétaires des hammams, qui l’ont qualifiée de "bâclée", tout en reprochant au gouvernement de ne pas les associer à la prise des décisions les concernant.

La croissance de l'économie marocaine sera la plus rapide en Afrique en 2021. Le Maroc, "qui progresse à des pas de géant", figure en tête des cinq économies qui connaitront les taux de croissance les plus rapides en Afrique en 2021, a souligné lundi Global Data, une société internationale de conseil et d'analyse de données dans son dernier rapport. Global Data table sur une croissance de 5,19% pour le Royaume, soit le taux le plus élevé à l'échelle continentale en 2021. Pour Gargi Rao, analyste de recherche économique chez Global Data, cité dans le rapport, "le Maroc a progressé à pas de géant ces dernières années". L’expert qui met en avant les performances agricoles du Royaume, relève que "la croissance attendue du Maroc de 5,19 % bénéficiera également de la campagne de vaccination efficace, des politiques monétaires accommodantes et des incitations fiscales".

Al Ittihad Al Ichtiraki

La visite du ministre israélien des AE au Maroc traduit l'engagement commun à concrétiser les relations bilatérales. La visite du ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid au Maroc traduit "l'engagement commun à aller de l'avant pour donner un sens palpable aux relations bilatérales en s'appuyant sur des mécanismes de coopération flexibles et efficaces", a indiqué, mercredi, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita. Lors d'un point de presse à l'issue de ses entretiens avec son homologue israélien, M. Bourita a souligné que "notre relation, comme l'affirme SM le Roi, tire sa force de l'attachement solide de la communauté juive d'origine marocaine au Royaume et des liens indéfectibles entre cette communauté, y compris celle présente en Israël, et la personne de Sa Majesté le Roi".

Maroc-Israël: El Malki s'entretient avec le président de la Commission des AE et de la Défense à la Knesset. Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, s'est entretenu, mercredi à Rabat, avec le président de la Commission des Affaires étrangères et de la Défense à la Knesset d'Israël, Ram Ben Barak, en visite au Maroc dans le cadre d'une délégation conduite par le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid. La situation actuelle dans la région du Moyen-Orient, les multiples défis qui y sont associés ainsi que les moyens susceptibles d'instaurer la sécurité et la paix dans les diverses parties du monde, ont été au centre de ces entretiens, en plus de nombreuses questions d'actualité d'intérêt commun.