Revue de presse quotidienne

Publié le Mercredi 18 Août 2021 à 10:55 | MAP


Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de mercredi:


Le Matin

Fête nationale: Sa Majesté le Roi félicite le président gabonais. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au Président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, à l'occasion de la fête nationale de son pays. Dans ce message, S.M. le Roi exprime Ses sincères félicitations au Président gabonais et Ses souhaits de progrès et de prospérité au peuple gabonais. Le Souverain se félicite, à cette occasion, du caractère exceptionnel et exemplaire du partenariat stratégique maroco-gabonais, réitérant sa ferme détermination à poursuivre, avec Ali Bongo, l’action concertée en vue de sa consolidation au service des deux peuples et de l’émergence du continent africain.

Lachgar plaide pour une alternance politique à vocation sociale et démocratique. Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a appelé à la mise en place d’une nouvelle alternance politique à vocation sociale et démocratique qui permettra à l’ensemble des Marocains de jouir d’une vie décente. S'exprimant lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du programme électoral du parti à l’horizon des élections du 8 septembre 2021, le chef de file du parti de la rose a indiqué que relever les défis actuels et s’engager à la réalisation d’ un avenir meilleur exige la mise en place d’une nouvelle alternance politique capable de garantir aux Marocains le droit à une vie décente, à la santé et aux soins, à l’éducation et à l’emploi tout en investissant dans le capital humain, considéré désormais comme un levier essentiel pour le développement.

Aujourd’hui le Maroc

Ryanair lance 10 nouvelles liaisons hivernales 2021/2022 au départ du Maroc. Les voyageurs peuvent désormais acheter leur billet sans frais de changement. «Nous sommes ravis d’annoncer le lancement de 10 nouvelles liaisons pour ceux qui souhaitent profiter d’une escapade hivernale ensoleillée ou admirer la vue lors d’une escapade citadine en Espagne, en Italie ou en France», indique dans ce sens Jason McGuiness, directeur commercial de Ryanair. Pour célébrer ce lancement, la compagnie lance une vente de sièges à 219 dirhams pour des voyages jusqu’à fin mars 2022. Les nouvelles routes relient Agadir à Perpignan, Agadir à Pisa, Marrakech à Alicante, Oujda à Barcelone, Rabat à Barcelone, Fès à Bologne, Fès à Porto, Tétouan à Charleroi, Oujda à Séville et Séville à Tétouan.

Le Maroc deuxième marché de microcrédit dans le monde arabe. Les associations de microcrédit marocaines figurent parmi les plus dynamiques du monde arabe. Le Maroc se positionne en effet juste après l’Egypte en termes de portefeuille de crédits. A fin 2020, l’encours accordé au niveau national s’élève à 760 millions de dollars contre 1,23 milliard de dollars alloué en Egypte. C’est ce que l’on peut relever du rapport sur la stabilité financière du Fonds monétaire arabe. Cette publication trace une évolution positive du micro-crédit dans le monde arabe à fin 2020. Une performance qui traduit le rôle que revêt ce secteur dans le renforcement de l’inclusion financière.

L’Economiste

Élections professionnelles: le raz-de-marée Rniste. La bataille de la présidence des chambres de commerce, d’industrie et de services (CCIS) s’est jouée principalement entre le RNI et l’Istiqlal. Le parti de la colombe a ainsi dominé à Fès, Marrakech, Agadir, Draa-Tafilalet, l’Oriental et Béni Mellal. L’Istiqlal, pour sa part, a remporté la présidence des CCIS à Casablanca-Settat, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Laâyoune-Sakia El Hamra. Les Chambres professionnelles prennent de plus en plus d’importance dans le paysage institutionnel des territoires au Maroc. Elles constituent en effet un interlocuteur institutionnel pour les pouvoirs publics en tout ce qui concerne les secteurs économiques qu’elles représentent.

Un plaidoyer pour ouvrir les salles de sport et exhorter le gouvernement à revoir sa récente décision de fermer les salles de sport. C’est dans cette optique que la Fédération marocaine des professionnelles du sport vient de soumettre aux autorités un plaidoyer sur la question. Une requête pour laquelle elle bénéficie du soutien des professionnels du fitness et qui vise à rendre compte avant tout du caractère inutile d’une telle mesure. La demande, émise le 16 août, appelle les décideurs à rouvrir les salles de sport aussi rapidement que possible. Le président de cette Fédération estime que la décision de fermer les salles de sport "n’est en aucun cas justifiée", d'autant plus qu’“aucun cluster n’y a été enregistré".

L’Opinion

Une reprise fragile se profile pour la banque centrale. Contrairement à la situation épidémiologique qui enregistre une forte détérioration, la situation économique connaît une situation mitigée où certains secteurs connaissent une reprise, alors que d'autres continuent de subir les contrecoups de la pandémie. Selon les experts de Bank Al Maghrib, les données des comptes nationaux relatives au premier trimestre 2021 indiquent un accroissement en glissement annuel du PIB de 1% contre une baisse de 5,1% au quatrième trimestre.

Élections: Baraka plaide la cause des MRE. Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal Nizar Baraka a indiqué que son parti ne cesse d’élargir le champ dédié aux Marocains établis à l’étranger en son sein, en proposant des politiques publiques en leur faveur. En fait, l’Istiqlal a toujours plaidé pour une représentativité des MRE, faisant savoir que le parti de la balance est le seul parti politique ayant proposé une modification de la loi au profit de sa diaspora, proposition qui a été malheureusement rejetée par les autres partis.

Maroc Le Jour

INDH à Essaouira: Plus de 117,8 MDH pour le rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux en 2019-2020. Un total de 37 projets, d'une valeur globale de 117.821.903 DH, ont été retenus au niveau de la province d'Essaouira dans le cadre du programme de rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base de l'Initiative nationale pour le Développement humain (INDH) durant la période 2019-2020. Ainsi, 19 projets ont été validés par le Comité provincial du Développement humain en 2020 (68.900.000 DH/25.271 bénéficiaires) et 18 autres au titre de l’exercice 2019 (48.921.903 DH et 16.645 bénéficiaires), font ressortir les données de la Division de l'Action Sociale de la préfecture de la province.

Accidents de la circulation: 7 morts et 1.918 blessés en périmètre urbain la semaine dernière. Sept personnes ont été tuées et 1.918 autres blessées, dont 74 grièvement, dans 1.353 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain durant la semaine allant du 9 au 15 août 2021. Ces accidents sont principalement dus à l'inadvertance des conducteurs, au non-respect de la priorité, à l'excès de vitesse, à l'inadvertance des piétons, au changement de direction sans usage de signal, au non-respect de la distance de sécurité, au défaut de maîtrise des véhicules, au changement de direction non-autorisé, au non-respect du stop, au non-respect des feux de signalisation, à la circulation sur la voie gauche, aux dépassements défectueux, à la conduite sous l'emprise de l'alcool et à la circulation en sens interdit, a indiqué mardi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Al Bayane

Bourita reçoit le Premier vice-ministre sud-coréen des AE. Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a reçu le premier vice-ministre sud-coréen des Affaires étrangères, Choi Jong-kun. Dans une déclaration donnée à l'issue de cette rencontre, Jong-kun a mis en avant les relations d'amitié entre la République de Corée et le Maroc. Le diplomate sud-coréen a exprimé sa grande estime pour Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son leadership dans la gestion de la pandémie de Covid-19 "que nous affrontons et œuvrerons ensemble à surmonter".

Baisse à 4,32% du taux débiteur global au T2-2021. Les résultats de l'enquête de Bank Al-Maghrib (BAM) sur les taux débiteurs font ressortir un taux de 4,32% au deuxième trimestre 2021, contre 4,45% un trimestre auparavant. Par objet économique, les taux ont reculé de 8 pbs à 4% pour les facilités de trésorerie, de 32 pbs à 4,10% pour les crédits à l'équipement et de 22 pbs à 4,52% pour les crédits immobiliers, fait savoir la Banque Centrale, notant qu'ils ont augmenté de 14 pbs à 6,64% pour les prêts à la consommation.

Libération

Élections du 8 septembre: La campagne électorale tentée par le numérique. Entre les élections législatives qui approchent à grands pas, et la Covid-19 qui se propage à pas de géant, la campagne électorale, sous son format ancien et classique, est tentée par une nouvelle variante: le recours au distanciel. A l'arrivée ubuesque de la Covid-19 en mars 2020, tout le monde ou presque s'est plié en quatre pour une digitalisation à grande échelle. Le travail est devenu "télétravail", le tout désormais assorti des célèbres épithètes "distanciel", "hybride" ou organisé en mode "visioconférence".

Banques: Le besoin en liquidité à 81 MMDH en juillet. Le besoin en liquidité des banques s'est accentué à 81 milliards de dirhams (MMDH) en moyenne hebdomadaire en juillet 2021, contre 68,5 MMDH un mois auparavant, ressort-il de la revue mensuelle de la conjoncture économique, monétaire et financière de Bank Al-Maghrib (BAM). La Banque centrale a ainsi injecté un montant total de 102 milliards, incluant 49,1 milliards à travers les avances à 7 jours, 24,7 milliards sous forme d'opérations de pension livrée et 28,1 milliards via les prêts garantis, fait savoir la Banque centrale.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Lachgar : Le parti aspire à atteindre les trois premières places lors des prochaines élections. Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a affirmé que sa formation veut obtenir des résultats positifs et figurer dans les trois premières places aux prochaines élections, prévues le 8 septembre. Lachgar, qui s’exprimait au cours d’une émission sur 2M, a expliqué que la nécessité d'une nouvelle alternance est dictée par la situation dans notre pays, notamment pendant cette pandémie, qui est venue contrecarrer les stratégies des apôtres du libéralisme économique et du désengagement de l'État vis-à-vis des secteurs sociaux tels que l'éducation, la santé et l'emploi. Selon lui, la pandémie a démontré la puissance de l’Etat-providence, le besoin en un secteur public plus fort et la réhabilitation de l’école et de la santé publiques.

Al Massae

La deuxième dose du vaccin AstraZeneca doit être prise avant le 28 août. Le ministère de la Santé a exhorté, lundi, les personnes ayant reçu AstraZeneca en première dose, à prendre la deuxième avant le 28 août. Les personnes concernées éviteraient, ainsi, une éventuelle indisponibilité de ce vaccin après cette date, explique le ministère dans un communiqué. La même source insiste également sur la nécessité d'observer l'intervalle de 28 jours entre les deux doses.

Al Yaoum Al Maghribi

Covid-19: le ministère de la Santé préoccupé par la hausse des cas critiques. Le ministère de la Santé a exprimé, mardi, ses inquiétudes face à la hausse des cas critiques de Covid-19 au cours des deux dernières semaines, une situation qui risque de favoriser "une recrudescence du nombre de décès". "En dépit de l'amélioration des indicateurs relatifs au taux de reproduction et de positivité, on ne peut négliger l'aggravation de celui des cas critiques admis aux soins intensifs, qui risque d'entrainer malheureusement sur une recrudescence du nombre des décès", a déclaré le chef de la division des maladies transmissibles au ministère, Abdelkrim Meziane Bellefquih, lors de la présentation du bilan bimensuel (3/16 août 2021) de la situation épidémique au Maroc.

Assahra Al Maghribia

CDC Afrique: La fabrication du vaccin anti-covid au Maroc aidera à lutter contre la pandémie dans le Continent. La fabrication et mise en seringue du vaccin anti-covid au Maroc va "certainement" aider à lutter contre la pandémie en Afrique, a affirmé, mardi à Rabat, le directeur du Centre de contrôle et de prévention des maladies de l'Union africaine (CDC Afrique), Dr. John Nkengasong. Nkengasong a, par ailleurs, salué l'ampleur de la campagne de vaccination au Maroc, "qui a déjà vacciné plus de 45% de la population, ce qui en fait le premier pays en Afrique qui a une couverture vraiment importante, comparable à ce que nous avons vu dans les pays européens".

Al Ahdath Al Maghribia

Le Délégué général à l'Administration pénitentiaire et à la réinsertion, Mohamed Salah Tamek, a exposé, mardi, les efforts d'amélioration des conditions de détention au Maroc, devant un parterre d'ambassadeurs et de diplomates accrédités dans le Royaume. S’exprimant lors de la 103ème édition du Carrefour diplomatique, Tamek a mis en exergue les principaux programmes et projets engagés par la délégation générale pour gagner le pari de l’humanisation des conditions de détention et la préparation à la réinsertion des détenus après leur libération.

Al Alam

Les Etats-Unis d'Amérique "très reconnaissants" au rôle "utile" du Maroc en Libye. L'ambassadeur et émissaire spécial américain pour la Libye, Richard Norland, a affirmé, lundi à Rabat, que son pays est "très reconnaissant" au rôle "utile" que joue le Maroc pour soutenir le processus politique en Libye. "Le rôle que le Maroc joue dans la région pour soutenir le processus politique en Libye est très utile" et les Etats-Unis d'Amérique en sont "très reconnaissants", a-t-il déclaré à la presse à l'issue d'entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.

Bayane Al Yaoum

Droits des prisonniers: La DGAPR et l'OMP déterminés à renforcer leur coopération. La Délégation Générale à l'Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR) et l'Observatoire marocain des prisons (OMP) ont réitéré leur détermination à poursuivre et à développer leur coopération de manière à servir l'intérêt général et à préserver les droits des prisonniers. Une réunion a été tenue au siège de la délégation entre le délégué général à l'Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion et une délégation de l’observatoire, indique un communiqué conjoint des deux parties qui se sont mises d’accord, lors de cette rencontre, pour dissiper tout malentendu qui aurait entaché la relation entre la délégation et l’Observatoire.

Rissalat Al Oumma

La vaccination, seule issue de la crise pandémique. La seule issue pour sortir de la crise sanitaire pandémique passe forcément par la vaccination, a affirmé le médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, Tayeb Hamdi. "On espérait mettre fin à cette pandémie par le biais de l'immunité collective mais l’émergence de nouveaux variants plus transmissibles les uns que les autres, en décide autrement", a-t-il noté, expliquant que l'immunité collective correspond au niveau de la protection immunitaire d'une population vis-à-vis d'un agent infectieux, qui permet d’arrêter une épidémie en empêchant la transmission de l’agent infectieux à de nouvelles personnes immunisées ou non.