Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Revue de presse quotidienne


MAP - le Mardi 24 Août 2021 à 10:12 |

           

Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de mardi:


Le Matin :

• Le Discours Royal, une feuille de route et une doctrine des principes de la diplomatie marocaine. Le discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l’occasion du 68-ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple est une feuille de route et une doctrine des principes de la diplomatie marocaine, a affirmé le politologue et universitaire, Mustapha Sehimi. Le Souverain a longuement expliqué les tenants et les aboutissants de la conjoncture qui marque les rapports entre le Royaume et certaines forces hostiles à l'étranger, a précisé Sehimi dans une déclaration à la MAP, soulignant que le Maroc est fort d'un capital propre, conjuguant la sécurité, la stabilité et la crédibilité, ce qui lui permet de faire face à l'adversité, aux crises et aux menaces. Sehimi a, par ailleurs, rappelé que SM le Roi a indiqué dans Son discours que "des pays qui sont pourtant des partenaires européens traditionnels redoutent que le Maroc d'aujourd'hui ne porte atteinte à leurs intérêts économiques, leurs marchés et leurs sphères d'influence dans la région maghrébine".

• Covid-19 : Le Maroc reçoit de nouveaux arrivages de vaccins. Les livraisons de vaccins anti-Covid s’enchaînent ces dernières semaines. D’après les sources du journal, le Maroc a reçu samedi un arrivage de 1 million de doses de Sinopharm et de 900.000 doses du vaccin Pfizer-BioNTech. Dr Saïd Afif, membre du Comité scientifique et technique de vaccination, confirme également la livraison dans les prochains jours d’un autre lot de vaccins. Il s’agit de 650.000 doses du vaccin AstraZeneca qui devraient arriver au cours de cette semaine.

L’Economiste :

• Impôts : les restaurateurs réclament un moratoire. La Fédération nationale des restaurateurs (FNR), membre de la CGEM, a adressé, hier, un courrier au ministre des Finances pour demander un moratoire sur les taxes professionnelles et locales au titre des exercices 2020 et 2021, avec "étalement sur 24 mois sans frais ni pénalités". La reconduction de l’indemnité de 2.000 DH jusqu’à la levée de l’état d’urgence dans le but d’éviter les licenciements fait partie des doléances du secteur de la restauration. Pour atténuer l’impact de la crise sur les entreprises de restauration classées, la Fédération propose ,entre autres, de proroger le report des crédits et leasing pour tous les salariés déclarés à la CNSS et jusqu’à la levée de l’état d’urgence.

• Masques de protection: la norme perdue de vue. Certains fabricants vendent les masques de protection contre le Covid-19 sans aucun étiquetage. Or, la norme conçue par IMANOR prévoit l’obligation d’apposer une étiquette sur la plus petite unité de vente, indiquant l’identité du producteur, son adresse, la taille du masque ( pour enfant ou adulte), le nombre de lavages possible…Un laisser-aller qui s’explique par le relâchement du contrôle.

Aujourd’hui Le Maroc:

• Le ministère de l’Intérieur prépare la mise en œuvre de la nouvelle loi sur l’état civil qui vient d’être adoptée par le Parlement il y a quelques semaines. Une loi révolutionnaire qui introduit de nouveaux mécanismes de gestion de l’état civil. Parmi les nouveautés citées par le document, l’échange électronique des données de l’état civil avec les partenaires du ministère. Ce dernier rappelle également que chaque nouveau-né marocain ou étranger sera doté d’un identifiant national à la déclaration de la naissance. Tous ces changements interviennent dans le cadre de la numérisation de l’administration, la suppression de certains supports papiers pour les documents administratifs mais également et surtout le lancement pilote d’un système de ciblage en attendant sa généralisation progressive.

• Le Maroc confirme son positionnement sur l’hydrogène. Le Maroc avance à grands pas en matière de développement durable. Le choix de l’hydrogène vert illustre pleinement l’engagement du Royaume de réussir sa transition énergétique et d’asseoir son positionnement sur l’échiquier international comme étant un pionnier en matière d’énergies renouvelables. D’ailleurs, les premières initiatives de développement de l’hydrogène vert ont d’ores et déjà été lancées sur l’ensemble du territoire, couronnant ainsi la mise en place d’une stratégie de développement conformément aux recommandations de l’étude ayant confirmé la disposition du Maroc d’un potentiel important pour le développement de cette filière. Le Maroc peut, en effet, capter jusqu’à 4% de la demande mondiale en molécules vertes.

Maroc le Jour:

• Essaouira/INDH : 35,2 millions de dirhams au profit de 28 projets. Un total de 28 projets, d'un investissement global estimé à 35,2 millions de DH (MDH), ont été retenus au niveau de la province d’Essaouira dans le cadre du programme d’impulsion du capital humain des générations montantes de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) durant la période 2019-2020. Quelque 20 projets ont été approuvés, dans le cadre dudit programme, par le Comité provincial du Développement humain (CPDH) en 2019 (15,5 MDH/5.272 bénéficiaires) et 8 autres au titre de l’exercice 2020 (19,7 MDH et 5.000 bénéficiaires), selon les chiffres de la Division de l'Action Sociale (DAS) de la préfecture de la province.

• Marrakech: Mise en service du nouveau District de police de l'Ancienne Médina. Les services de police de Marrakech viennent d’être renforcés par la mise en service du nouveau District de police couvrant l'ensemble du territoire de l'"Ancienne Médina de Marrakech" et ce, dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie sécuritaire prônée par la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) pour le développement, la modernisation et le renforcement des infrastructures sécuritaires de proximité. Situé à proximité du cimetière juif au quartier "Miâra", ce nouveau District de police, le cinquième du genre au niveau de la ville de Marrakech, a été mis en service, samedi, en présence notamment, du Wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, M. Karim Kassi-Lahlou, du Préfet de police de Marrakech, M. Saïd El Aloua, des représentants des services de sécurité et des autorités locales, ainsi que d’autres personnalités.

Al Bayane :

• Les mesures prises au niveau de la région de Drâa-Tafilalet pour lutter contre les incendies des oasis visent à renforcer l’autoprotection et l’efficacité des interventions, a souligné le chef du service de développement des projets environnementaux à la direction de développement des zones oasiennes de l’Agence nationale de développement des zones oasiennes et de l'arganier (ANDZOA), Mohamed Fadeli. Les autorités concernées, en partenariat avec la société civile, prennent un ensemble de mesures qui se focalisent sur l’autoprotection, l’anticipation et l’augmentation de l'efficacité des interventions contre les incendies affectant les oasis, a-t-il expliqué dans un entretien à la MAP.

• A Berkane, une annexe administrative numérique au service des usagers. A la 5ème annexe administrative de Berkane, pas besoin de faire de longues queues ou attendre un auxiliaire d'autorité pendant des heures afin d’obtenir un certificat ou accomplir une démarche administrative. Le numérique est passé par là et a considérablement facilité la tâche aussi bien pour les fonctionnaires que pour les usagers. Dès l’entrée, l’on se rend compte qu’il ne s’agit pas d’une annexe ordinaire. Près de la porte principale, on trouve une borne électronique à travers laquelle on peut demander des services administratifs et procéder à leur suivi, dans une approche de self-service.

L’Opinion :

• L’initiative "Studio théâtre" a fait escale récemment à Dakhla, en vue d’encadrer des ateliers dans le domaine du théâtre en faveur des acteurs intéressés dans la région Dakhla-Oued Eddahab. Cette initiative, organisée par la troupe théâtrale "Artilili" en partenariat avec le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et en coordination avec la direction régionale de la Culture de Dakhla-Oued Eddahab et l’association Dakhla pour l’animation théâtrale, se veut un laboratoire itinérant de formation au théâtre selon une approche de droits humains. Dans ce sens, l’étape de Dakhla a abordé la thématique de la pluralité culturelle, a été marquée par l’organisation d’ateliers de formation au théâtre dans une approche des droits de l’Homme.

• Décarbonation: Lancement d'une enquête auprès des entreprises industrielles de Fès-Meknès. Le Centre régional d'investissement (CRI) Fès-Meknès vient de lancer une enquête auprès des entreprises industrielles de la région, dans le cadre de ses efforts pour accompagner ces unités dans leur transition bas carbone. Cette enquête ambitionne de déterminer les consommations énergétiques de ces unités de manière à mieux les accompagner dans leur processus de décarbonation. Selon le directeur général du CRI, YassineTazi, cette initiative intervient en mise en œuvre du partenariat entre le CRI et l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE), portant sur l'accompagnement de ces entreprises vers une industrie bas carbone, notamment à travers la réalisation d'audits énergétiques et environnementaux et la mise en place d'un système de management de l'énergie.

Libération:

• Monde Arabe: Le Maroc, deuxième marché de microcrédit. Le Maroc se classe en deuxième position dans le monde arabe en termes de portefeuille de crédits accordés par les associations de microcrédit à fin 2020, selon le Fonds monétaire arabe (FMA). L'encours de ces crédits s'est élevé à 760 millions de dollars américains au terme de l'année écoulée, fait savoir le FMA dans son rapport annuel sur la stabilité financière dans les pays arabes au titre de 2021, notant que l’Égypte se classe en première position avec un encours de 1,231 milliard de dollars. D'après la même source, le Royaume est également deuxième dans le monde arabe en termes de clients actifs d'associations de microcrédit avec 910.000 clients, contre 3,2 millions de clients actifs en Égypte.

• Le Directeur général de l'Office National de l’Electricité et de l’Eau potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi a visité jeudi, plusieurs installations et ouvrages de l’énergie électrique dans la ville de Marrakech et ses régions. Lors de cette visite, El Hafidi s’est rendu au site du projet du poste 60/22kV à Skhour Rehamna, dont les travaux viennent d’être achevés et les essais de mise en service sont en cours de finalisation, selon un communiqué de l'ONEE. D’un montant de 23.6 millions de DH, les travaux consistent en la réalisation du rabattement de la ligne 60 kV ONCF Benguerir- Skhour et Skhour-ONCF Skhour sur le nouveau poste Skhour Rhamna d’une longueur d’environ 500m, ainsi que la réalisation de deux travées départs 60 kV, d’un jeu de barre 60 kV, de deux travées transformateurs 60/22 kV de 2x10 MVA dimensionnées pour 2x40MVA, d’un poste 22 kV abrité comprenant 8 cellules 22kV dont 2 arrivée type ouvert, et la construction d’un bâtiment 22Kv et d’un bâtiment de commande, précise l'ONEE.

Al Massae:

Ibrahimi : Nous sommes au pic de la vague de l'épidémie. Azeddine Ibrahimi, membre du Comité scientifique et technique de la vaccination, pense qu'il est désormais possible de parler d'un aplatissement de la courbe des contaminations, mais cela reste toutefois lié à l’évolution régionale de la situation sanitaire, puisque les régions n’ont pas été simultanément touchées, estimant quand même que le variant Delta a touché la majorité des Marocains. Selon lui, malgré l'amélioration de la situation épidémiologique dans les régions du Souss et de Marrakech, les régions de Rabat et de Tanger-Tétouan connaîtront une augmentation de cas. Il constate que le taux de positivité s'est stabilisé, bien que la différence entre les régions reste importante. Selon lui, le taux de létalité a baissé, passant ainsi de 1,7 à 1,4 cette semaine.

Le discours royal donne une nouvelle teneur à l'épopée du 20 août. Le discours de SM le Roi Mohammed VI à l'occasion du 68-ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, donne une nouvelle teneur à l'épopée glorieuse du 20 août, a souligné l'académicien et l'analyste politique, Mohamed Bouden. Le discours du Souverain insiste sur la continuité de cette épopée, en se basant sur une approche responsable pour faire face aux défis, absorber les crises et neutraliser les menaces, a indiqué Bouden.

Al Ahdath Al Maghribia:

• Etude: Le Maroc qualifié pour développer des éoliennes offshore. Selon une récente étude marocaine, le Royaume possède des atouts lui permettant de développer des parcs éoliens offshore couvrant les besoins en électricité au niveau national. Cette étude constate que la situation géographique stratégique du Maroc met en évidence les avantages de la transition vers une énergie verte produite localement, notamment par l'exploitation des technologies de production d'énergie durable telles que l'éolien, le solaire et l'hydraulique. L'étude, menée par les chercheurs Mariem Taoufiq et Ahmed Fikri à la Faculté des sciences Ben M'sik de l'Université Hassan II de Casablanca, évoque une vaste zone marine de l'océan Atlantique considérée comme la plus adaptée au développement des fermes éoliennes, à savoir Essaouira, Boujdour et Dakhla, qui sont capables de générer au total environ 13,3 gigawatts d'énergie électrique.

• La Chambre des représentants veut apporter une valeur ajoutée à l’action de l'Assemblée interparlementaire de l'ASEAN. Le Président de la Chambre des Représentants, Habib El Malki a exprimé, lundi, l’aspiration de la première Chambre du parlement dans sa première participation en tant que membre observateur aux travaux de la 42ème session de l'Assemblée interparlementaire de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (AIPA-42), à apporter une valeur ajoutée à l’action de l'Assemblée. Intervenant lors des travaux de cette session tenue, du 23 au 25 août par visioconférence sous le thème "développer la coopération parlementaire dans l'inclusion numérique pour la communauté de l’ASEAN 2025", en présence des présidents des parlements des Etats membres, des représentants d’organisations régionales et internationales et de nombreux invités, M. El Malki s’est félicité de l’obtention de la Chambre des Représentants du statut du membre observateur au sein de l’AIPA, indique la première Chambre dans un communiqué.

Al Alam:

• Cités universitaires: le dépôt de candidatures lancé. Le ministère de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a commencé à recevoir les candidatures pour bénéficier des cités universitaires pour l’année universitaire 2021-2022. Les nouveaux étudiants inscrits au premier cycle, dans un établissement d’enseignement supérieur public au titre de l’année universitaire 2021/2022, ou les étudiants qui ont obtenu leur baccalauréat en 2020 et qui n'ont jamais bénéficié d'un logement universitaire, peuvent déposer leurs dossiers de candidatures entre le 23 août et le 10 septembre prochain.

• INDH : Plus de 8 MDH pour l'amélioration du revenu et l'inclusion économique des jeunes à Béni Mellal. Un montant de 8,5 millions de dirhams (MDH) a été alloué à l’amélioration du revenu et l’inclusion économique des jeunes au niveau de la préfecture de Béni Mellal, dans le cadre de la troisième phase de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH). Dans ce sens, un total de 21 projets d’amélioration de revenu ont été réalisés pour un montant de 5,1 MDH dont 4,4 MDH en tant que contribution de l’INDH au profit de 86 jeunes (16 coopératives et 5 auto-entrepreneurs).

Al Ittihad Al Ichtiraki:

• La mise en œuvre sérieuse du partenariat public-privé, un mécanisme important pour améliorer le système de santé. Le professeur Mostafa Fadli, neurologue, a souligné la nécessité de mettre en oeuvre et de renforcer le partenariat entre les secteurs public et privé afin de développer les infrastructures de santé et remédier au manque dans les CHU dans les différentes régions du Royaume, notant que ce type de partenariat est un mécanisme important pour améliorer le système de santé et développer l'offre de soins dans le pays. Dans une déclaration au journal, Fadli a déploré la faiblesse de ce partenariat, malgré la promulgation de la loi n° 86-12 relative aux contrats de partenariat public-privé. Concernant l’exercice des médecins étrangers au Maroc, il a estimé que l'ouverture aux médecins étrangers doit constituer une valeur ajoutée, se répercuter positivement sur la santé des Marocains et consacrer l'égalité et la reddition de comptes.

• Les mesures contre les incendies des oasis visent à renforcer l’autoprotection et l’efficacité des interventions. Les mesures prises au niveau de la région de Drâa-Tafilalet pour lutter contre les incendies des oasis visent à renforcer l’autoprotection et l’efficacité des interventions, a souligné le chef du service de développement des projets environnementaux à la direction de développement des zones oasiennes de l’Agence nationale de développement des zones oasiennes et de l'arganier (ANDZOA), Mohamed Fadeli. Les autorités concernées, en partenariat avec la société civile, prennent un ensemble de mesures qui se focalisent sur l’autoprotection, l’anticipation et l’augmentation de l'efficacité des interventions contre les incendies affectant les oasis, a-t-il expliqué.

Bayane Al Yaoum:

• Gestion des flux migratoires : Le Maroc, un partenaire "fiable et solide" de l'UE (Frontex). Le Maroc est un partenaire "fiable et solide" de l’Union européenne (UE) en matière de gestion des flux migratoires, souligne l'agence européenne de contrôle des frontières (Frontex), qualifiant d’"excellente" la coopération avec le Royaume. "Le Maroc déploie et a déployé énormément d’efforts en termes de gestion de la migration", a affirmé le directeur exécutif de Frontex, Fabrice Leggeri, dans un entretien à l’agence "Europa Press", publié dimanche.

• La plateforme des jeunes de Sidi Ifni: Un levier pour la création d'emplois. La plateforme des jeunes de Sidi Ifni constitue un levier important pour la création d'emplois et un espace dédié à accueillir, orienter et soutenir les jeunes porteurs d'idées et de projets innovants dans cette province. Cette plateforme offre ainsi une chance pour les jeunes de valoriser leurs compétences et d'être accompagnés dans le développement de leurs idées et leur transformation en projets économiques rentables.

Al Yaoum Al Maghribi:

• La rentrée scolaire aura lieu de manière effective le 10 septembre 2021 au lieu du 03 septembre. La rentrée scolaire aura lieu de manière effective le vendredi 10 septembre 2021 au lieu du vendredi 03 septembre, a annoncé le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Porte-parole du gouvernement. Conformément à l'article 1 de l’arrêté relatif à l'organisation de l'année scolaire 2021-2022, qui stipule, le cas échéant, la possibilité de modifier et d'adapter ses dispositions, il a été décidé le lancement effectif de la rentrée pédagogique le vendredi 10 septembre 2021 au lieu du vendredi 03 septembre 2021, a affirmé un communiqué publié à l’issue du Conseil de gouvernement, tenu lundi, par visioconférence sous la présidence du Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani.

• Hydrogène vert: la stratégie nationale ambitionne d'optimiser l'exploitation du potentiel local. La stratégie de développement de l'hydrogène vert ambitionne de satisfaire la demande locale et d'optimiser l'exploitation du potentiel national, notamment à travers des exportations, indique lundi le ministère de l'Énergie, des mines et de l'environnement. Cette stratégie a été mise en place suite aux recommandations de l'étude ayant confirmé la disposition du Maroc d'un potentiel important pour le développement de cette filière, souligne le ministère dans un communiqué, précisant que le Royaume peut capter jusqu'à 4% de la demande mondiale en molécules vertes.

Rissalat Al Oumma:

• Élections du 8 septembre: la campagne électorale débute jeudi. La campagne électorale débutera ce jeudi et durera 12 jours, jusqu’au 7 septembre à minuit. Les élections communales, régionales et législatives auront lieu le 8 septembre. Durant cette période, les candidats et leurs partis font leur promotion dans le but de recueillir le plus grand nombre de voix possible. Selon une circulaire (N°15/2021) émise par le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, des "facilités" ont été accordées aux cadres, aux fonctionnaires et aux agents à l’occasion de ces échéances électorales. Il s'agit de réunir les conditions adéquates et équitables permettant aux personnes souhaitant se présenter aux élections de préparer les dossiers et de les déposer auprès des autorités compétentes. Il est aussi question d’accorder des autorisations exceptionnelles de s'absenter durant la campagne électorale pour les candidats, à condition que cela ne perturbe pas le fonctionnement normal des services publics.

• L’Aref de Rabat-Salé-Kénitra envisage de vacciner plus de 387.600 élèves. L'Académie régionale de l'éducation et de la formation (Aref) de Rabat-Salé-Kénitra a dévoilé son plan régional concernant la vaccination anti-covid au profit des élèves âgés entre 12 et 17 ans, l'objectif étant d’assurer les cours en présentiel à 100 % et de réunir les conditions de la réussite de la prochaine rentrée scolaire 2021-2022. Le processus de vaccination va se dérouler selon un guide bien défini en coordination avec les autorités locales et le ministère de la Santé, selon cet établissement. Environ 387 637 élèves de la région bénéficieront de la vaccination, tandis que 76 centres de vaccination seront mis en place dans les lycées collégiaux qualifiants.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 09:56 Maroc. Revue de presse quotidienne du 29/09/2021





Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss