Revue de presse quotidienne

Publié le Jeudi 26 Août 2021 à 10:32 | MAP


​Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de jeudi :


Le Matin :

• Le Maroc sera toujours aux côtés de la Libye sans aucune ingérence ou agenda. Le Maroc sera toujours aux côtés de la Libye sans aucun agenda si ce n'est celui de la sécurité et de la stabilité de ce pays, a affirmé, à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita. Le Royaume sera toujours aux côtés de la Libye, en accompagnant ses efforts et ceux de la communauté internationale, sans aucune ingérence ou agenda si ce n'est celui de la sécurité et de la stabilité de ce pays, puisque cette question est capitale pour la région maghrébine qui fait face à plusieurs défis, a souligné Bourita lors d'un point de presse conjoint avec le vice-président du conseil présidentiel libyen, Abdallah Al-Lafi, à l’issue de leurs entretiens. Le ministre a aussi affirmé qu’il a fait part au responsable libyen du soutien de SM le Roi Mohammed VI au processus politique en Libye, aux réalisations du conseil présidentiel et des pouvoirs exécutifs provisoires, ainsi qu’à tous les efforts libyens visant à surmonter les difficultés et à répondre aux aspirations des Libyens.

• Un compte 100% en ligne pour les MRE chez Attijariwafa bank. Attijariwafa bank lance une nouvelle solution digitale qualifiée de «simple et fluide» permettant aux Marocains résidant à l’étranger d’ouvrir leur compte en ligne. Pour ouvrir ce compte «100% en ligne», le client n’a pas besoin de se déplacer en agence, indique le groupe bancaire dans un communiqué. Il lui suffit, précise-t-il, de télécharger l’application Attijarimobile et suivre les différentes étapes du parcours d’ouverture de compte. S’il rencontre des difficultés, il pourra contacter le service client au +212 5 22 58 88 59, ajoute la même source. «Une expérience bancaire simple et sécurisée qui consiste à créer son espace personnel, valider son identité avec un selfie, personnaliser son compte, choisir l’offre qui correspond à ses besoins et signer les documents en ligne», note le communiqué. Par ailleurs, est-il indiqué, le client a le choix entre trois formules packagées qui regroupent «l’essentiel des services bancaires destinés à répondre aux besoins de différents profils».

L’Economiste :

• Curricula et programmes scolaires : le renouvellement en marche. Le canevas pour la préparation du curricula et des programmes scolaires vient d'être tranché. C’est le dernier conseil de gouvernement qui l’a décidé sur proposition du ministre Saaïd Amzazi à travers l’adoption d’un projet de décret. Ainsi il s’agit de la mise en place de la Commission permanente chargée du renouvellement et de l’adaptation continus des curricula, des programmes de formations de différentes composantes du système d’éducation, de formation et de la recherche scientifique. Cette structure très attendue dans le dispositif d’enseignement, devra démarrer son travail dès la publication du décret au Bulletin officiel.

• Location de voitures : flambée des tarifs. Au moment où les opérateurs se plaignent de l’impact de la crise sanitaire sur leurs affaires, les tarifs de la location de voitures explosent. Une flambée de prix doublée par la rareté des véhicules. De plus, de nombreux clients réservent un type de véhicules mais au final se voient offrir une autre catégorie. Certains professionnels expliquent cette hausse notamment par la faillite de nombreuses sociétés et l’arrivée des MRE. D'où un déséquilibre de l’offre de véhicules mis en location pendant une période correspondant à la haute saison.

Aujourd’hui Le Maroc :

• Tourisme : trois millions DH pour l’optimisation de l’activité commerciale de l’ONMT. L’Office national marocain du tourisme (ONMT) alloue trois millions DH pour renforcer et optimiser son activité commerciale pour la période post-crise. La crise sanitaire du Covid-19 sans précèdent impose une redéfinition du business model de l’ONMT, de sa mission, de son réseau de partenaires et donc de son mode organisationnel afin de s’y adapter. Dans ce contexte particulier et afin de préparer le redémarrage de l’activité touristique, l’ONMT envisage la définition et la mise en place d’une nouvelle organisation commerciale moderne et renouvelée, en rupture avec l’organisation actuelle et en concordance avec une nouvelle mission et un nouveau positionnement. Cette nouvelle organisation commerciale devra permettre la maximisation des recettes de la marque touristique Maroc en assurant sa promotion et sa distribution à travers le monde.

• Accidents de la circulation: 15 morts et 2.014 blessés en périmètre urbain la semaine dernière. Quinze personnes ont été tuées et 2.014 autres blessées, dont 73 grièvement, dans 1.465 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain durant la semaine allant du 16 au 22 août 2021. Ces accidents sont principalement dus à l'inadvertance des conducteurs, au non-respect de la priorité, à l'excès de vitesse, à l'inadvertance des piétons, au non-respect de la distance de sécurité, au changement de direction sans usage de signal, au défaut de maîtrise des véhicules, au non-respect du stop, au changement de direction non-autorisé, au non-respect des feux de signalisation, aux dépassements défectueux, à la circulation sur la voie gauche, à la circulation en sens interdit et à la conduite sous l'emprise de l'alcool, a indiqué mercredi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Maroc le Jour :

• Habitat: un programme d’insertion pour les nouvelles recrues. Le ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville a lancé un programme d’insertion de ses nouvelles recrues au titre de l’année 2020. S’étalant sur trois mois à partir de septembre, ce programme prévoit des formations ayant trait au "statut de la fonction publique: droits et obligations", à la "déontologie et charte des valeurs", aux "principes de la gestion financière et de la gestion des dépenses", aux "techniques de rédaction administrative et de prise de parole en public", aux "systèmes informatiques et outils numériques" ainsi qu'aux "missions des directions centrales et extérieures du ministère".

• Tourisme à Taounate: un potentiel en quête de valorisation. La province de Taounate regorge de ressources naturelles et de sites touristiques d'une grande importance, lesquels sont appelés à être valorisés pour contribuer à la création de richesses et au développement socio-économique de la région. La province de Taounate peut compter en effet sur ses ressources naturelles, dont un couvert forestier diversifié, des grands et moyens barrages, notamment Al Wahda, le deuxième plus grand barrage d'Afrique, le barrage Idriss Premier, Bohouda et Sahela, outre un important réseau de rivières et de vallées (Ouargha, Sebbou, Inawan, vallée Alban). Sur le plan culturel, la province recèle de sites et de monuments historiques d'une grande valeur culturelle, notamment la forteresse d'Amerko située dans la commune de Moulay Bouchta El Khammar (Kariat Ba Mhamed), de même qu'elle connait l'organisation de festivals qui reflètent la richesse de son patrimoine culturel et civilisationnel.

L’Opinion :

• Covid-19 : les transporteurs touristiques face au risque de faillite. En proie à une crise sans précédent, un bon nombre de transporteurs touristiques risquent de fermer boutique, selon les témoignages de plusieurs professionnels affiliés à la Fédération nationale du transport touristique. La plupart d’entre eux risquent de mettre la clé sous la porte, à cause des dettes accumulées auprès des établissements de crédit, qui leurs demandent de s'acquitter de leurs échéances, sous menace de poursuites judiciaires. Face à cette situation qui dure depuis plus de 18 mois, les propriétaires de sociétés peinent à obtenir de nouveaux reports du paiement de leurs créances, malgré les accords qui ont été trouvés avec le Groupement Professionnel des Banques du Maroc (GPBM), par l’entremise du ministère du Tourisme.

• El Kelaâ des Sraghna : mobilisation des services de santé pour faire face aux piqûres de scorpions. La Délégation Provinciale de la Santé (DPS) à El Kelaâ des Sraghna a indiqué que ses services restent mobilisés pour faire face et alléger les risques liés aux piqûres de scorpions et ce, conformément à la stratégie nationale de lutte contre ce phénomène. La délégation a ainsi procédé à la mise en œuvre d’une batterie de mesures visant à réduire les cas de décès dus aux piqûres de scorpions, un phénomène qui connaît une hausse durant la saison estivale où, le mercure atteint son summum au niveau de cette partie du territoire national.

Al Bayane :

• La CGEM présente en force à la Rencontre des Entrepreneurs Francophones du MEDEF. Une importante délégation d'hommes et de femmes d'affaires marocain.e.s, conduite par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), a pris part à la Rencontre des Entrepreneurs Francophones, organisée mardi et mercredi à Paris, par le MEDEF, dans le cadre de son Université d'été, l’un des temps forts de la rentrée politique et économique en France. La délégation, composée de 22 chefs d'entreprise opérant dans différents secteurs (construction, énergie, industrie, agriculture, outsoucing, villes durables, technologies, assurances…), représentant le secteur privé marocain, a été conduite par le président de la CGEM, Chakib Alj. Cet événement, tenu sous le haut patronage du président Emmanuel Macron, a réuni durant deux jours des délégations patronales ainsi que des chefs d’État et des personnalités de premier plan venus de quatre continents qui ont la francophonie en partage, et ce pour "sceller une communauté francophone d’affaires unique au monde".

• Maroc: une reprise économique qui se confirme. BMCE Capital Global Research (BKGR) a affirmé dans son "Strategy" du mois de juillet que la reprise de l'économie nationale se confirme, comme en atteste l'activité durant le 2ème trimestre de 2021. Le Maroc fait toujours preuve d"'une forte capacité" d’adaptation à l'évolution de la pandémie en dépit de la propagation à grande vitesse de la souche Delta, parvenant toujours à bien gérer la situation. Le durcissement récent des restrictions sanitaires vise ainsi à préserver les acquis, notamment sur le plan économique, indique BKGR. Parallèlement, la vaccination de la population s'accélère grâce à la régularité des approvisionnements en vaccins, laissant espérer "l'atteinte de l'immunité collective plus tôt que prévu", ajoute la même source.

Libération :

• Énergie électrique: Hausse de 15,5% de la production au T2-2021. La production de l'énergie électrique s'est renforcée de 15,5% au deuxième trimestre de 2021 après une baisse de 11,7% durant la même période une année auparavant, pour clôturer le premier semestre 2021 sur une hausse de 7,9%, indique la Direction des études et des prévisions financières (DEPF). Cette évolution est attribuable à la hausse de la production privée de 7,2%, de celle de l’ONEE de 11,3% et de celle des énergies renouvelables relatives à la loi 13-09 de 6,6%, précise la DEPF dans sa dernière note de conjoncture. Dans un contexte de hausse de l’énergie nette appelée de 6,9% à fin juin 2021, après un recul de 4% un an plus tôt, le volume des importations de l’énergie électrique s’est replié de 26,9% à fin juin 2021 (après +76,8% l’année précédente), alors que le volume exporté s’est accru de 51,3% (après -68,4% un an auparavant).

• Trésor: 86,3 MMDH de levées brutes à fin juillet. Les levées brutes du Trésor se sont repliées, en glissement annuel, de 9,3% pour se situer à 86,3 milliards de dirhams (MMDH) à fin juillet 2021, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF). Cette baisse a concerné les volumes souscrits des maturités courtes (-30% à 12,8 MMDH) et longues (-25,9% à 21,2 MMDH), représentant respectivement 14,9% et 24,6% des levées après 19,3% et 30,1% un an auparavant, précise la DEPF dans sa dernière note de conjoncture. En revanche, le volume levé en maturités moyennes a augmenté de 8,5% pour atteindre 52,2 MMDH, prédominant les levées à hauteur de 60,6% après 50,6% l’année précédente.

Al Alam

• Autocars de transport routier: capacité fixée à 50%. Le ministère de l'Equipement, du Transport et de la Logistique a décidé, mardi, de réduire à moitié, soit 50 %, la capacité des véhicules destinés au transport des personnes. Une circulaire signée par le directeur des transports terrestres et de la logistique, adressée aux directeurs régionaux du ministère des tutelle, a justifié cette décision par l'augmentation des cas de coronavirus enregistrée ces derniers jours.

• Casablanca, la deuxième ville la plus sûre en Afrique, selon un indice mondial. Casablanca occupe la 55ème place au niveau mondial et la 2ème au niveau africain dans l'indice des villes les plus sûres de l'Economist Intelligence Unit (Londres), devançant Lagos au Nigeria et Le Caire en Egypte. Dans ce classement qui a concerné 60 villes métropolitaines du monde entier, la capitale économique a été classée dans la catégorie des villes ayant un niveau de sécurité moyen de 53,5 sur 100 points. Ce classement repose sur plusieurs critères liés à la sécurité dont la sécurité numérique et la sécurité des personnes, ainsi que la sécurité sanitaire, environnementale et de l'infrastructure.

Al Massae

• Réunion de haut niveau à Rabat sur la recrudescence des cas de falsification au Maroc et à l'étranger de documents sanitaires liés à la COVID 19. Une réunion de haut niveau s’est tenue, mardi au siège du Ministère de l’Intérieur à Rabat, suite à la recrudescence des cas de falsification au Maroc et à l’étranger de documents sanitaires liés à la COVID 19, notamment les attestations PCR et les pass vaccinaux. Ces actes sont passibles de poursuites pénales car ils sont de nature criminelle menaçant la santé et la vie des citoyens et compromettant la campagne nationale de vaccination qui se déroule de manière satisfaisante.

• Laâyoune : Interception de 58 migrants subsahariens en route vers les Iles Canaries. Les services de sécurité ont intercepté, dimanche au large de la province de Laâyoune, 58 candidats à l'immigration clandestine, dont 11 femmes, en route vers les Iles Canaries, tous originaires des pays subsahariens, a-t-on appris auprès des autorités locales. L'avortement de cette tentative d’émigration illégale intervient après la localisation par les services sécuritaires de l’embarcation pneumatique transportant ces personnes, a-t-on ajouté de même source.

Al Ahdath Al Maghribia

• Le Maroc, un grand pays ami de la France et un partenaire crucial de l'Union Européenne (Quai d'Orsay). Le Maroc est "un grand pays ami de la France" et "un partenaire crucial de l'Union Européenne", a affirmé le Quai d'Orsay. "Le Maroc est un grand pays ami de la France avec lequel elle entretient un partenariat d'exception. C'est un partenaire crucial de l'Union européenne", a déclaré le porte-parole adjoint du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères. "Les relations entre le Maroc et l'Espagne sont étroites et solides et nous ne doutons pas que les deux pays poursuivront et amplifieront ces relations stratégiques", a indiqué le porte-parole qui répondait à une question sur la fin de la crise entre l'Espagne et le Maroc.

• Sahara marocain : Madagascar réitère son soutien au Royaume. Le ministre malgache des Affaires étrangères, Patrick Rajoelina, a réitéré, mardi à Paris, le soutien de son pays à la souveraineté du Maroc sur son Sahara. "La position de Madagascar est inchangée. C'est le soutien total à SM le Roi Mohammed VI, dans le cadre de la revendication territoriale du Maroc sur le Sahara", a indiqué le chef de la diplomatie malgache, à l'occasion de l’audience accordée par le Président Andry Rajoelina, à une délégation de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), conduite par son président Chakib Alj, en marge de la première Rencontre des Entrepreneurs Francophones organisée par le Medef, patronat français.

Al Ittihad Al Ichtiraki

• Le Maroc regrette la décision "unilatérale" et "injustifiée” des autorités algériennes de rompre les relations diplomatiques. Le Maroc a pris note de la décision unilatérale des autorités algériennes de rompre les relations diplomatiques avec lui, selon le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger. Dans un communiqué, le ministère souligne que le Maroc regrette cette décision complètement injustifiée mais attendue – au regard de la logique d'escalade constatée ces dernières semaines – ainsi que son impact sur le peuple algérien. Le Royaume restera un partenaire crédible et loyal pour le peuple algérien et continuera d’agir, avec sagesse et responsabilité, pour le développement de relations intermaghrébines saines et fructueuses, relève le communiqué.

• Le Maroc peut agir comme «cadre intégrateur» entre l’Europe et l’Afrique (Think tank sud-africain). Le Maroc peut agir comme «cadre intégrateur» entre l’Europe et l’Afrique, à la faveur de son dynamisme et de sa position géographique distinguée, a indiqué mercredi le Think tank sud-africain «Brenthurst Foundation». «Réaliser les avantages stratégiques escomptés passe inéluctablement par l'approfondissement des relations économiques régionales et le Royaume du Maroc peut parfaitement agir, à cet effet, comme un cadre intégrateur», a déclaré le directeur de ce groupe de réflexion, Greg Mills, en réaction au discours adressé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la Nation à l’occasion du 68è anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple.

Bayane Al Yaoum

• Salé: Lancement d'un centre de vaccination numérique et intégré. Le ministère de la Santé a lancé, mardi à Salé, le deuxième centre de vaccination numérique et intégré au niveau national, dans le cadre de l'accélération de la cadence de la campagne de vaccination contre la Covid-19. Erigé sur une superficie de 2.200 m², ce smart vaccinodrome, sis arrondissement Bab Lamrissa, devra garantir la vaccination de 3.000 à 4.000 personnes par jour, par le biais d'un processus totalement digitalisé. Un système QR code permet la traçabilité des citoyens tout au long du circuit de vaccination, depuis l'enregistrement, en passant par le dépistage, jusqu'à l'injection, des informations qui faciliteront le suivi du rythme du processus au quotidien.

• Le discours royal est l'expression d’une stratégie de développement multidimensionnelle (association des compétences marocaines en Suisse). Le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l'occasion du 68ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, est l’expression d’une stratégie de développement multidimensionnelle, qui allie vision politique et réalisations concrètes, s’est félicitée l’association des cadres d’origine marocaine en Suisse (ACOMS), qui rend un vibrant hommage au Souverain pour Ses décisions et initiatives clairvoyantes ayant permis de renforcer le positionnement du Royaume sur l’échiquier international. « Les défis récents du Maroc y ont été abordés et analysés avec clarté et transparence, en particulier, ceux qui concernent les relations avec ses voisins, ses partenaires européens traditionnels et son nouveau positionnement sur l’échiquier des nations », souligne ACOMS dans un communiqué en réaction au contenu du discours royal du 20 août.

Rissalat Al Oumma

• Anniversaire de SAR la Princesse Lalla Meryem : Une action constante et multiforme en faveur de la femme et de l'enfant. La Famille Royale et avec elle l’ensemble du peuple marocain célèbrent, jeudi, l’anniversaire de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, qui a toujours fait preuve d’un engagement constant et multiforme en faveur de l'émancipation de la femme marocaine et de la défense des droits de l’enfant. Cet heureux événement, célébré le 26 août de chaque année, offre ainsi l’opportunité aux Marocains de fêter les actions exceptionnelles que mène Son Altesse Royale en faveur de la préservation des acquis de la femme et de la promotion du bien-être des enfants, essentiellement ceux en situation difficile.

• Parution d'un nouveau numéro de la revue de la Gendarmerie Royale. Un nouveau numéro de la revue de la Gendarmerie Royale vient de paraître, consacrant notamment une rubrique aux activités royales, un dossier à la "Gendarmerie Royale une gestion intelligente du territoire" et un reportage dédié au "tourisme montagnard sous surveillance de la région de la Gendarmerie Royale de Meknès". Le 69è numéro de la revue met également à la disposition du lecteur une "Grande interview" avec le président du CESE, un entretien avec le SG du département de la Réforme de l'administration, ainsi qu'un décryptage sur la saison estivale 2021.

Al Yaoum Al Maghribi

• Le programme électoral du PI est "réaliste" et correspond aux spécificités de toutes les catégories sociales ( Baraka). Le programme électoral du parti de l'Istiqlal (PI) en prévision des élections législatives, régionales et communales du 8 septembre prochain est "réaliste" et "correspond aux spécificités de toutes les catégories de la société", a affirmé, mercredi à Rabat, le secrétaire général de cette formation, Nizar Baraka. Élaboré sur la base d'une approche participative, à travers une série de rencontres de concertation, le programme électoral du PI comprend 157 mesures, 8 chartes et 4 chantiers visant à donner corps à l'équité et à une citoyenneté pleine et entière à l'ensemble des Marocains, a déclaré Baraka lors d'un point de presse dédié à la présentation du programme du parti.

• Collectif associatif pour l’observation des élections: Plus de 2600 observateurs mobilisés. Le coordinateur national du collectif associatif pour l'observation des élections (CAOE), Kamal Lahbib, a souligné, mercredi à Casablanca, que le collectif a mobilisé 2620 observateurs répartis sur les 12 régions du Royaume. Lahbib a ajouté, lors d'un point de presse, axé sur la présentation du bilan des préparatifs pour l’observation du processus électoral 2021 dans le cadre du projet "Observation non partisane des élections législatives, régionales et communales 2021", avec le cofinancement de l’Union Européenne (UE), que les observateurs seront chargés d'accomplir leurs missions dans les bureaux de vote sélectionnés pour l'observation de toutes les phases du processus électoral, précampagne, campagne et jour du scrutin.