Menu
              
MAP | Publié ici le Jeudi 12 Mai 2022

Sécurité énergétique: Le Maroc peut offrir de réelles opportunités au niveau régional (Fettah)




Le Maroc, de par ses acquis indéniables dans le domaine des énergies renouvelables et sa proximité de l’Europe, pourra offrir de réelles opportunités pour renforcer la sécurité énergétique au niveau régional, a affirmé, jeudi à Marrakech, la ministre de l'Économie et des finances, Nadia Fettah.


S'exprimant à l’ouverture d'une session du Forum des affaires de la Banque Européenne de Reconstruction et de Développement (BERD), placée sous le thème "Morocco Now: Quelles perspectives pour la transition énergétique?", Mme Fettah a expliqué que "la crise ukrainienne, et les tensions qu'elle a engendrées sur le marché mondial des énergies, confirme, aujourd’hui plus que jamais, que notre avenir passe par les énergies renouvelables et l’urgence d’accélérer la transition énergétique". Celles-ci constituent, en effet, la meilleure alternative pour faire face, rapidement, aux pressions sur l’offre de gaz et de pétrole et limiter notre exposition à la hausse des prix de ces ressources, a souligné Mme Fettah.

"Le Maroc, fort heureusement, et grâce à la vision clairvoyante de Sa Majesté le Roi, a lancé depuis des années déjà, une stratégie ambitieuse de transition énergétique visant à diversifier son Mix énergétique, à renforcer l’efficacité énergétique et à tirer profit du potentiel d’intégration régionale dans le domaine des énergies propres", a-t-elle rappelé.

Et d'ajouter que cette stratégie volontariste, et tout en poursuivant la réalisation de gains concrets en productivité et en efficacité, permet à notre pays, aujourd'hui, de "poursuivre sereinement ses efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de consolider sa résilience en termes de production d’énergie, sans hypothéquer sa capacité à réaliser ses projets de développement économique et social".

Le Forum d'affaires de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, tenu en parallèle avec sa 31ème assemblée générale, s'impose en tant que plateforme idoine pour explorer les opportunités d'investissement et nouer des liens durables d’affaires.

Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 31ème assemblée générale de la BERD, se poursuivant jusqu'au 12 mai à Marrakech, réunit les représentants des 73 pays et actionnaires institutionnels de la Banque, dont le Maroc.

Premier rassemblement physique de la BERD depuis Sarajevo en 2019, cet événement, placé sous le thème "Relever les défis dans un monde turbulent", se veut une occasion pour débattre des défis mondiaux tels que le soutien à la croissance économique, la lutte contre le changement climatique et le renforcement de l'environnement des affaires dans les régions où la Banque investit.