Menu
              
MAP | Publié ici le Dimanche 13 Février 2022

Sommet Afrique-Amérique Latine: le leadership africain du Maroc mis en avant à Panama





Panama – Le président du parlement de la communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Sidie Mohamed Tunis a mis en avant, à Panama, le leadership du Maroc en Afrique qui s’illustre dans plusieurs domaines de coopération.
“Le Maroc, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, continue de faire preuve de leadership en Afrique à des moments cruciaux”, a souligné M. Tunis qui intervenait lors du Sommet des présidents des Unions parlementaires régionales en Afrique et en Amérique Latine qui vient de clôturer ses travaux dans la capitale panaméenne.
Il a également mis en exergue le travail de coordination accompli par le Maroc, à travers la Chambre des conseillers, pour garantir la réussite de ce conclave au service du raffermissement des relations de coopération entre l’Afrique et l’Amérique latine.
Le président du Parlement de la CEDEAO a, par ailleurs, relevé que le rôle du multilatéralisme demeure primordial pour relever les défis auxquels est confronté le monde d’aujourd’hui, estimant que la coopération Sud-Sud doit être érigée en priorité dans la politique étrangère des pays et dans le cadre de l’action des organisations régionales et continentales.
Abondant dans le même sens, le président du Comité exécutif de l’Union parlementaire africaine, Mohamed Ali Houmed a mis en exergue la nécessité de disposer d’un cadre parlementaire élargi de dialogue, de concertation et de partage des bonnes pratiques et des expériences, notant que cet espace doit être en phase avec les ambitions des peuples africains et latino-américains.
Il a, en outre, estimé que seule une coopération parlementaire “élargie et forte” peut servir de cadre porteur de nouvelles visions à même de réaliser les aspirations des pays et des peuples à davantage de progrès et de développement.
“La coopération entre les Organisations parlementaires du Sud est une vision qui ne peut que prospérer parce qu’elle s’appuie sur des fondements historiques solides, sur le socle de valeurs partagées ainsi que sur des préoccupations communes aux populations que nous représentons”, a-t-il indiqué.
Au terme de ses travaux, le Sommet des présidents des Unions parlementaires régionales en Afrique et en Amérique Latine a adopté la Déclaration de Panama en vertu de laquelle, les participants se sont engagés à travailler avec les organisations et instances parlementaires dans les deux régions afin de faire du Forum parlementaire Afrique-Amérique latine une plateforme politique pour proposer des alternatives et des solutions qui soient au diapason des attentes des peuples du Sud.
Le Maroc a été représenté lors de ce conclave par une délégation conduite par le président de la Chambre des Conseillers, Naama Mayara.