Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

woroba - le Vendredi 5 Novembre 2021 à 10:10 |

TINZAWATEN : l’Algérie s’entretient avec ses missionnaires terroristes pour semer la discorde dans le Sahara


           

Les faits ont fini par rattraper l’Algérie, qui, depuis des décennies, travaille de connivence avec les groupes terroristes pour perturber la paix et la stabilité dans le moyen orient et dans le monde.


Fidèle à cette ignoble idéologie et pratique, le directeur général adjoint des services de renseignements algériens vient de rencontrer le chef de guerre touareg et djihadiste malien, Iyag Ag Ghali, à 21 km à l’Est de Tinzawaten du Mali.

Le DGA des services de renseignements algériens dans cette région malienne est arrivé par  hélicoptère, ce mercredi 03 novembre 2021 à 19h. L’homme fort de la formation terroriste « Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) »,  Iyag Ag Ghali et son hôte ont passé un entretien de 4h de temps portant sur le renforcement de l’occupation de tout le nord Mali par le GSIM, l’octroi par l’Algérie de tout moyen financier et appui militaire, le renforcement de la maitrise du GSIM sur les Mouvements de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA).

Il a été aussi question de positionner les services et le gouvernement algérien comme mentor et aval avant l’acceptation de toute solution et concession sur l’Azawad, surtout que rien ne bouge dans le Sahara que sous l’autorité du GSIM et garantir l’appui total de l’Algérie à Iyad Ag Ghali, pour sa protection et celle de son groupe et ses hommes.

Il faut relever que le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) est une organisation militaire et terroriste, d’idéologie salafiste djihadiste, formée le 1er mars 2017 pendant la guerre du Mali. Il naît de la fusion d’Ansar Dine, des forces d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) dans le Sahel, de la Katiba Macina et de la katiba Al-Mourabitoune.
Kamana 2NB


Source : https://woroba-ci.net/tinzawaten-lalgerie-sentreti...