Menu
              
MAP NEWSLETTERS | Publié ici le Lundi 13 Juin 2022

Travail des enfants: l’essentiel de la note du HCP





Le nombre d’enfants âgés de 7 à 17 ans et exerçant une activité économique s’est établi à 148.000 en 2021, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).
“En 2021, parmi les 7.493.000 enfants de 7 à 17 ans, le Maroc compte 148.000 enfants qui exercent une activité économique, ce qui représente 2% de cette catégorie de population”, précise le HCP dans une note d’information publiée à l’occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants (12 juin).
Cette part est de 3,8% en milieu rural (119.000 enfants) et 0,7% en milieu urbain (29.000 enfants), fait savoir la même source, ajoutant que par rapport à 2019, l’effectif des enfants au travail a baissé de 26%.
Ces enfants sont à 80,4% ruraux, 79,5% masculins et à 87,5% âgés de 15 à 17 ans, indique le HCP. En outre 12,1% parmi eux sont scolarisés, 85,7% ont quitté l’école et 2,2% ne l’ont jamais fréquentée.
Près de 65% des enfants au travail bénéficient d’une couverture médicale, alors que cette proportion remonte à 75% pour l’ensemble des enfants de 7 à 17 ans.
Parallèlement, ladite note fait ressortir que le phénomène des enfants au travail reste concentré dans certains secteurs économiques et diffère selon le milieu de résidence. Ainsi, en milieu rural, ils sont 82,2% à travailler dans l'”agriculture, forêt et pêche”.
En zones urbaines, les “services”, avec 58,4%, et l'”industrie”, avec 24,7%, sont les principaux secteurs employeurs d’enfants, relève la même source, notant que près de trois quarts des enfants au travail ruraux sont des aides familiales ; en milieu urbain, 45,2% des enfants au travail sont des salariés, 27,5% des apprentis et 20,5% des aides familiales.
Le HCP fait également savoir que près de 6 enfants au travail sur 10 (59,4%) accomplissent des travaux dangereux (88.000 enfants), ce qui représente 1,2% des enfants de cette tranche d’âge, expliquant que le travail dangereux est tout travail qui, par sa nature ou par les conditions dans lesquelles il est exercé, est susceptible de nuire à la santé, à la sécurité ou à la moralité de l’enfant, tout travail exercé pendant une durée excessive relativement à l’âge de l’enfant; ainsi que tout travail dont l’horaire est partiellement ou entièrement de nuit.
Parmi les enfants exerçant des formes de travail dangereux, 73,7% sont ruraux, 88,6% de sexe masculin et 81,9% âgés de 15 à 17 ans.
Par secteur, les enfants exerçant dans l’industrie restent les plus exposés aux dangers, avec une part de 90,2%. Cette proportion est de 73,3% dans les services, 71,2% dans le bâtiment et travaux publics (BTP), et de 51,1% dans l’agriculture, forêt et pêche.
La Journée mondiale de lutte contre le travail des enfants est célébrée en 2022, sous le thème “La protection sociale universelle pour mettre fin au travail des enfants”.






Facebook
Twitter
Mobile
Rss