Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Un important soutien européen du polisario rend son tablier

Publié le Mercredi 16 Décembre 2020 |



Monsieur Joachim Schuster, Président de l’intergroupe parlementaire européen de soutien aux polisariens dite « paix pour le peuple sahraoui », a annoncé, le 15 décembre 2020, sa décision démissionner en raison de la stratégie de confrontation optée par le polisario.


Joachim Schuster, député du Parti Social Démocrate allemand, a motivé sa décision par le fait que, selon ses propres termes, « le polisario a commis une grave erreur en portant atteinte à l’Accord de cessez-le-feu »

Pour rappel, groupe européen de soutien au polisario avait été lancé en février 2020 et réunit une soixantaine de députés européens. La mission de ce groupe était d’encourager l’Union Européenne à promouvoir, de concert avec l’Union Africaine, une approche plus active et constructive sur le dossier du Sahara marocain.

Mais aujourd’hui, Monsieur Joachim Schuster estime que les conditions de ces objectifs ont été bafoués par le rejet de l’Accord de cessez-le-feu par le polisario et qu’il ne voyait pas d’issue à ce conflit sur le dossier du Sahara marocain qui en sera sérieusement exacerbé.

Avec cette nouvelle gifle au polisario et à l’Algérie. Joachim Schuster, qui présidait l’intergroupe parlementaire européen de soutien au polisario, vient donc de claquer la porte à ce groupe de soutien polisarien. Une décision qui ne manquera pas de donner à réfléchir aux rares soutiens qui s'acharnent encore à appuyer les séparatistes.

A signaler que depuis plusieurs années, le nombre de pays reconnaissant la pseudo RASD se réduit comme peau de chagrin. La reconnaissance officielle américaine de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara, fraîchement annoncée, finira par décider certains pays encore hésitants.

D’ailleurs, récemment, l’homme politique français Jean-Louis Borloo a déclaré que L’Union Européenne devrait suivre le pas et reconnaître, elle aussi, la pleine souveraineté du Maroc sur son Sahara, tout comme l’a fait l’Administration américaine, en vue de clore définitivement ce dossier.

L’annonce de Joachim Schuster constituerait un premier pas dans ce sens, à savoir la clôture définitive de ce faux dossier sur le Sahara marocain dirigé par les multiples locataires du Palais de la Moradia d’Alger et les divers généraux algériens.