Menu
              
MAP | Publié ici le Vendredi 18 Mars 2022

Une délégation espagnole poursuit sa visite dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra





Laâyoune – Une délégation espagnole poursuit sa visite dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, pour s’informer de la dynamique de développement que connaît cette région dans différents domaines.
Lors de cette visite conduite par le Consul Général du Royaume du Maroc à Murcie, Mohamed Biadillah, les membres de la délégation ont tenu une série de rencontres avec les autorités locales et les chioukhs des tribus sahraouies à Laâyoune.
Ils ont également tenu une rencontre avec le secrétaire général de la wilaya , Ibrahim Boutmilate, au cours de laquelle ils ont mis l’accent sur les relations solides entre l’Espagne et le Royaume du Maroc dans différents domaines.
Lors d’une rencontre avec les Chioukhs des tribus sahraouies, ces derniers ont relaté aux membres de la délégation les étapes historiques du conflit artificiel autour du Sahara marocain, tout en dénonçant les manoeuvres de l’Algérie visant à porter atteinte aux droits légitimes du Maroc sur son Sahara et à la sécurité et la stabilité du Royaume.
Dans ce sillage, les Chioukhs des tribus sahraouies ont mis l’accent sur la pertinence du plan marocain d’autonomie, mettant en exergue le climat de sécurité, de quiétude et de stabilité prévalant dans la région et la dynamique de développement socio-économique en cours dans les Provinces du Sud du Royaume.
De même, ils ont dénoncé les conditions de vie déplorables des sahraouis marocains séquestrés à Tindouf depuis plus de quatre décennies, privés de leurs droits les plus élémentaires, en violation flagrante du droit international, pointant du doigt les campagnes de désinformation menées par le polisario sur la situation dans les provinces du Sud pour détourner l’attention sur les crimes commis contre les personnes séquestrées à Tindouf.
De leur côté, les membres de la délégation espagnole ont exprimé leur satisfaction de cette visite, qui leur a permis d’échanger avec les responsables et acteurs locaux sur un certain nombre de questions liées à la région et de s’arrêter sur les acquis et les réformes entreprises par le Maroc dans différents domaines.
A cette occasion, les membres de la délégation espagnole ont visité la Cité des métiers et des compétences, à la faculté de médecine et de pharmacie, et l’hôpital universitaire.
La délégation espagnole est composée de l’historien et professeur à l’Université de Murcie, Antonio Vicente Fray Sánchez, du photographe et graphiste, Gonzalo Sánchez Alvarez Castellanos et du journaliste à la radio de Murcie, Paulino Ross.
Au programme de cette visite, figurent des visites à des monuments historiques et sites des gravures rupestres dans la région, ainsi que des réunions avec les autorités et acteurs locaux de la province d’Es-Smara.
A noter qu’une convention de partenariat sera signée entre l’Association ”Interaction” à Murcie, le Centre Sakia El Hamra des études et des recherches à Laâyoune, l’Association “Mirane” pour la protection du patrimoine à Es-Smara et l’Association “Hadaya Samae” des météorites dans la même ville, en vue d’identifier et mener des recherches au niveau des sites archéologiques et naturels dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra.
A cette occasion, le professeur universitaire, Gonzalo Sanchez Alvarez Castellanos, animera une conférence à la faculté pluridisciplinaire d’Es-Semara et présentera son ouvrage intitulé “Gravures rupestres au Sud du Maroc”, publié en Espagne en février dernier.