Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Violences en Afrique du Sud: Plus de 75.000 emplois affectés (ministère)

Publié le Jeudi 29 Juillet 2021 | MAP



​Johannesburg - Plus de 75.000 emplois ont été affectés par les violences et les pillages qui ont ravagé récemment plusieurs régions en Afrique du Sud, a indiqué mercredi soir le gouvernement sud-africain.


L'impact de ces événements sur les employés, notamment dans les provinces de Gauteng (Pretoria et Johannesburg) et du KwaZulu-Natal (Durban et Pietermaritzburg), s'est traduit "soit par des suspensions temporaires soit par des licenciements", a déclaré dans un point de presse le ministre du Travail et de l'Emploi, Thulas Nxesi.

Pour venir en aide aux personnes qui ont perdu leur emploi durant les émeutes, le gouvernement compte utiliser le "panier de prestations" disponible via le Fonds d'assurance-chômage (UIF), a-t-il ajouté.

En revanche, a-t-il précisé, vu que les fonds du gouvernement sont limités, les critères pour déterminer les personnes éligibles pour cette aide seront stricts et le paiement sera basé sur les ressources disponibles.

L'Afrique du Sud a perdu plus de 50 milliards de rands (plus de 3 milliards de dollars) à cause des violences et des pillages qui ont secoué plusieurs régions du pays depuis l'incarcération de l'ancien président sud-africain Jacob Zuma pour outrage à la Justice.

La ministre à la présidence par intérim, Khumbudzo Ntshavheni, a souligné que près de 200 centres commerciaux, 300 magasins, 1.400 guichets automatiques bancaires, 300 banques et bureaux de poste, ainsi que 120 pharmacies ont été vandalisés et saccagés dans les provinces de Gauteng et du KwaZulu-Natal.

Le bilan humain a été également très lourd, avec pas moins de 330 personnes tuées, notamment à cause des bousculades qui ont eu lieu lors du pillage des centres commerciaux.