Menu
              
MAP | Publié ici le Vendredi 4 Mars 2022

Vote à l’AG de l’ONU : la position du Maroc procède de son attachement à l’intégrité territoriale des pays et aux voies diplomatiques (expert colombien)





Bogotá – La non-participation du Royaume au vote d’une résolution à l’ONU sur le conflit en Ukraine procède de son soutien à l’intégrité territoriale des pays et à la promotion de la voie du dialogue pour résoudre les conflits, a indiqué Dr Hernán Olano, recteur de l’université UNICOC de Colombie.
La position du Maroc lors du vote à l’Assemblée générale de l’ONU sur le conflit russo-ukrainien, “réitère le ferme attachement du Royaume au respect de l’intégrité et de la souveraineté” des pays, a-t-il ajouté dans une déclaration à la MAP.
Il s’agit, selon lui, d’un principe que le Maroc défend à tous les niveaux sans ambiguïté, au plan national et régional comme sur la scène internationale.
Le soutien de l’intégrité territoriale de tous les États membres de l’ONU ne passe pas forcément par le soutien à l’un ou à l’autre État, mais surtout par la recherche d’un règlement pacifique des conflits, a souligné l’expert colombien.
Le conflit ne peut être résolu qu’à travers le respect du droit international, “ce qui correspond à la vision du Maroc et de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour qui le dialogue et la négociation entre les parties en conflit doivent toujours être priorisés”, a noté M. Hernán Olano.
Le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger avait souligné, dans une réaction à ce sujet, que ”le Maroc, qui suit avec inquiétude l’évolution de la situation entre la Russie et l’Ukraine, réitère son soutien à l’intégrité territoriale et à l’unité nationale de tous les Etats membres de l’ONU”.
Le communiqué du ministère a également souligné l’attachement du Royaume “au principe de non recours à la force pour le règlement des différends entre Etats et encourage toutes les initiatives et actions favorisant un règlement pacifique des conflits”.



Tags : AG, ONU