MAfrik #10

Publié le 27/12/2022
MAFRIK

Bonjour et bienvenue dans une nouvelle édition de MAfrik.


🟢 Le sport africain a connu une année mémorable en 2022, avec le sacre historique du Sénégal à la Coupe d'Afrique des Nations de football, la qualification inédite du Maroc en demi-finale du Mondial au Qatar et les deux finales en tournois du Grand Chelem de tennis de la Tunisienne Ons Jabeur. 


🔴 Le Camerounais Patrick Eloundou et le Marocain Lbachir BenMohamed sont des experts dans la recherche et le développement de médicaments et vaccins. Ils sont à la pointe de la santé en Afrique et mettent leurs compétences au service de la communauté. Leur travail est essentiel pour améliorer la santé des populations africaines et leur donner accès à des soins de qualité. Ils sont à l'avant-garde de la recherche et du développement de nouvelles technologies et médicaments pour lutter contre les maladies et améliorer la santé des populations.


🟢 Le Maroc a fait une performance remarquable en se hissant en demi-finale de la Coupe du monde de football au Qatar. C'est la première équipe africaine à parvenir à ce stade d'un Mondial. Pierre Vermeren, professeur d'histoire contemporaine à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, pense que le Maroc peut capitaliser sur ce parcours exceptionnel en termes de rayonnement à l'échelle mondiale. Il estime que le Maroc peut profiter de cette performance pour promouvoir sa culture et ses valeurs à l'échelle internationale et pour attirer des investissements et des touristes.


🟢 Le président béninois Patrice Talon a souligné que seuls quelques pays africains ont réussi à se distinguer à l'échelle mondiale et continentale, citant le Maroc en particulier pour sa participation à la Coupe du monde 2022 au Qatar. Il a souligné que ces performances sont le résultat d'un travail de longue haleine et a déclaré qu'il s'inspirerait du Maroc pour améliorer le sport béninois. Il a encouragé les autres pays africains à suivre l'exemple du Maroc et à travailler dur pour atteindre leurs objectifs.


🔴 Les autorités algériennes ont décidé de donner un nouveau coup de pouce à la promotion internationale de la cause du Polisario en débloquant un nouveau budget spécifiquement mis au service de l’organisation de conférences internationales. Ces fonds devront financer des activités diplomatiques et des conférences axées sur la promotion de l’indépendance du Sahara Occidental dans les pays de l’Europe du Nord. La diplomatie algérienne croit que le Maroc peine à persuader des pays comme la Norvège, la Finlande ou encore la Suède à s’aligner sur son plan d’autonomie et de reconnaissance de sa souveraineté sur le Sahara.





🙏 Merci de nous mentionner dans vos articles et blogs ! Nous apprécions vraiment tout votre soutien ! 

Hashtag : #MAfrik