Le forum international sur la femme africaine dans les médias, les 8 au 9 décembre prochain à Fès

Publié le 22/11/2022
MarocAfrik


Les 8 et 9 décembre, la 6e Conférence des femmes africaines dans les médias (AWiM2022), qui se tiendra à Fès, au Maroc, aura pour thème l'unité d'action. L'Université Sidi Mohammed Ben Abdellah et l'Organisation des femmes africaines dans les médias ont lancé cet événement hybride pour échanger des idées et des bonnes pratiques à l'intersection de l'égalité des sexes et du développement des médias en Afrique. Cette conférence, qui accueillera des professionnels des médias, des universitaires, des politiciens et des associations du Maroc et d'ailleurs, proposera des ateliers, des panels et des tables rondes. Les participants discuteront de l'égalité des sexes dans les médias, ainsi que de l'action et de la représentation collectives, mais aussi du commerce des médias et des questions mondiales.

Cette conférence est une occasion en or pour les universitaires et les acteurs de la société civile de se réunir et de discuter de ces questions importantes et d'actualité, a déclaré le professeur Ennaji Moha, président et cofondateur de l'Institut international des langues et des cultures. African Women in Media (AWiM) est un réseau de femmes africaines travaillant dans les industries des médias dans le monde entier. L'INLAC a été créé en 2011 pour encourager la recherche interdisciplinaire en Afrique du Nord sur des questions modernes et contemporaines, notamment les questions de genre et de femmes, la migration et la religion. La conférence vise à avoir un effet positif sur la capacité des médias à représenter les femmes de manière égale à l'avenir.

Grâce à son environnement unique, la bibliothèque favorise l'apprentissage, la socialisation et la compétence culturelle. En maîtrisant la compréhension culturelle, en développant des capacités de leadership interculturel qui valorisent la diversité, et en appréciant et respectant les différences culturelles, on peut mieux comprendre l'impact de la culture sur les relations entre les sexes et l'interaction interculturelle, développer un respect et une appréciation continus des cultures, et développer des capacités de leadership interculturel qui valorisent l'inclusion.